Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Choisir son AAPPMA, un acte citoyen ?


#1

Cette année je ne souhaite pas apporter mon soutien à une AAPPMA dont la gestion des rivières ne correspond pas à ce que je souhaite comme avenir pour la pèche, je souhaite apporter mon soutient à une AAPPMA qui à une politique en accord avec une philosophie de la pèche que nous sommes nombreux à partager mais qui n’est que peu écoutée et peu appliquée. Elle se résume en quelques points : encouragement au no-kill, augmentation de la taille légale de capture, abaissement de nombre de capture par jour et par pécheur, associé à une gestion patrimoniale des cours d’eau… et beaucoup de belles choses à inventer.
Je crois que si nous encouragions les AAPPMA exemplaires et qui vont dans le bon sens, en prenant nos cartes de pêche dans celles-ci, en nous y investissant comme bénévoles, cela ferait peut être réagir les AAPPMA qui gèrent encore à la bassine ou en gestion patrimoniale sans contrôle de la pression de pêche, et que nous ne souhaitons ni encourager, ni financer, ni cautionner.
Si vous connaissez des AAPPMA avec de beaux programmes que l’on pourrait supporter, mais également qui peuvent servir d’exemple, merci de les nommer ici, en prenant une carte chez elles, en les aidant bénévolement, ou en exportant leurs pratiques, c’est un acte citoyen que l’on accompli
Fred


#2

Oui Fred cela pourrait être une bonne démarche et comme je l’avais fait, il faut leur faire de la pub : Aappma, quand ça va dans le bon sens

Cela dit, pour faire évoluer les choses le mieux est de s’investir où il est nécessaire d’améliorer les choses et surtout où l’on peut être utile.


#3

Encore faut t-il pouvoir s’investir. Beaucoup d’AAPPMA fonctionnent en vase clos et sont peu enclines à partager leur pré carré. J’ai participé comme bénévole à l’une de mes AAPPMA locale… à coup de 200 kg de bassinage de truite d’élevage les week-end, je n’ai pas tenu longtemps, le travail en pisciculture ne m’intéresse guère, et les autres initiatives n’étaient pas des priorités…


#4

Fred,
L’entente du Trégor fait tout ça et dans un territoire avec un lourd passif : la Bretagne…
:wink:


#5

Dites vous bien quand même que sur une carte, une aappma récupère tres peu d’argent, dans mon département c’est 7E qui est reversé, en moyenne entre 10E et 20E, sans doute davantage en contexte non-récipro (?). En fait, c’est surtout la FD qu’on soutient financièrement en achetant une carte…

A+
J


#6

Je te le concède, c’est pas toujours facile. C’est pour cela que ton idée n’est pas mauvaise mais cela n’est pas la seule piste.


#7

le nombre d’adhérent d’une AAPPMA peut faire le poids, lorsqu’il s’agit de proposer des projets à la fédération. Les AAPPMA sont très sensibles à chaque AG au nombre de cotisations qui sont signe d’une adhésion à une politique, d’un engagement, et elles mettent en avant ces chiffres.

c’est une action citoyenne parmi d’autres effectivement mais c’est également le seul argument de poids que l’on puisse avoir sur certaines AAPPMA qui sont verrouillées.


#8

Bonjour,

Je me suis fait il y a quelques années la même réflexion que Friedrick. Etant en région parisienne ou ma carte pouvait elle être utile ?
j’ai résolu le problème en prenant mon permis dans la région ou je vais aller pêcher pendant l’année et en regardant le boulot qui est effectué. Une année sur la nive, une aute en Bretagne, et depuis 2 ans à Argentat
pour la Dordogne que j’adore pêcher et soutenir les efforts faits pour que cette rivière continue de nous faire rêver.
Cordialement


#9

très bonnes pistes de réflexion.
et je pense je vais changer mon fusil d’épaule cette année car le déversement de truites “cotorep” pour seul mode de gestion me saoule 1 peu a la longue


#10

Très bonnes idées, mais… il ne suffit pas de prendre sa carte, il faut aussi y aller pour les assemblées générales, et/ou les élections, et faire compter sa voix, les moucheurs sont souvent minoritaires, et pas facile de faire plaisir à tout le monde. Certains, (et ils sont nombreux, souvent la majorité) en sont restés au siècle dernier. La pêche pour eux, c’est ramener du poisson à la maison. Point, barre !
Ce n’est pas agréable à reconnaitre mais c’est la vérité. Il est très dur de faire évoluer les mentalités, et très, très long…Il faut assister régulièrement à ces réunions pour le constater.


#11

Bonjour,

Pour aider une aaappma qui va dans le bon sens, je vous donne un exemple : https://leheron.shost.ca/

Pourquoi pas celle-là ?

@+

P.S: je ne fais parti de l’association…


#12

Salut Fred,

Je me suis posé la même question il y a de ça quelques années (avant que l’on puisse prendre sa carte par Internet). A l’époque, ce qui m’avait semblé le plus judicieux était de prendre ma carte dans la seule AAPPMA de mon département qui avait créé un parcours no-kill.

Ensuite, j’ai pris ma carte dans des AAPPMA en fonction de ce que je lisais de leurs actions sur le net (notamment le nombre de no-kill créés, les actions engagées…).

Hasard ou pas :wink: , 2 des assoc où j’ai adhéré, ont été récompensé par le Prix Charles Ritz.

Aujourd’hui, en plus des critères cités au-dessus, j’ai choisi une APPMA pas trop loin de chez moi. Cela me permet de donner un coup de main de temps en temps même si je ne suis pas forcément présent à l’AG. Mais je sais que le bureau partage l’idée que j’ai de la pêche et de la protection des milieux.

A plus,

Patrick


#13

Mais non Manu, cette aappma n’est pas éligible aux critères sus nommés, elle pratique les déversements donc attire les malfaisants
Mauvais choix
C’est vrai qu’avec internet il est facile de prendre son permis dans n’importe quelle aappma
Je suggère ces deux là:


Et: http://www.peche-pont-de-labeaume.fr/


#14

Là aussi c’est trés bien


#15

Ben non Guy elle fait des déversements donc non éligible aux critères de Friedrick
Plan de gestion piscicole et déversements effectués, c’est spécifié dans le rapport d’activité 2017
Désolé de te décevoir


#16

si je prenais la carte dans l’aappma la plus proche (82), tt le monde se foutrait de ma gueule, même moi.
son programme pour 2018 : 4 lâchers dans un étang de pêche ou la carte ne suffit pas, et une journée initiation avec un lâcher de 100kg la veille, dans un ruisseau ni adapté, ni entretenu.
ah oui, aussi deux demi journées d’animation dans une école, à la demande des enseignants, une théorique et une pratique, animées par un gars de la FD.

Le résumé de la théorique administrée par voie orale à des classes de CE et CM, puisque j’avais mes oreilles sur place:

Citation
les moucheurs c’est des pêcheurs d’opérette :roll_eyes:, il leur faut des berges entretenues :beach_umbrella:, sinon ils rentrent dans l’eau jusque là :woman_playing_water_polo:avec leurs cuissardes intégrales et détériorent tout le fond des rivières :biohazard:.

Une génération minimum, le changement de culture, d’expérience.

Donc j’ai pris ma carte dans l’aappma la plus proche où il y a un club mouche. valà. Il n’est pas dit qu’un jour j’essaie de m’impliquer plus que par des opérations nettoyage, mais si ca fait comme pour les elections communales, on a pas les waders sortis des ronces.

edit: le nom de cette aappma commence par “le goujon”, et amha ils feraient bien de se limiter à un ou deux lieux de pêche sympas, il y a matière, et de les bassiner en goujons qui pourraient prospérer, peut être. Les gamins et les autres seraient contents, les goujons aussi. taille mini et limite de prises aussi, bien sur. la truite ici, ce sera quand les loups seront revenus, pas avant. et pour les moucheurs peut etre un spot à ablettes en catch&release…


#17

Génial cette création et cet entretien de frayère !
Quelle est la politique concernant la pèche dans ces petits tributaires ? interdite ? règlementée ?
merci pour cette vidéo @patpeche :star_struck:
je l’ai de suite partagé sur le site de mon AAPPMA locale.


#18

pour pont de la beaume ! attention ! ce département n’est pas réciprocitaire, cette carte permettra de pêcher uniquement en Ardèche…


#19

Salut Fred,

[quote=“friedrick, post:17, topic:6579”]Quelle est la politique concernant la pèche dans ces petits tributaires ? interdite ? règlementé ?
merci pour cette vidéo[/quote]

Je n’avais pas cité l’AAPPMA par souci de neutralité :wink:

Pour la réglementation : il s’agit d’un petit ruisseau de rien du tout :wink: donc après la fraie, les poissons repartent aussitôt à la rivière. Par contre sur l’affluent un peu plus important qui est 300 m en amont, il y a un no-kill de presque 5 km :heart: (si tu veux voir la vidéo LOOL).

A bientôt,

Patrick


#20

Je sais Alain, j’ai cité cette aappma pour leur gestion patrimoniale et l’arrêt de tous déversements de poissons de cirque depuis de nombreuses années en plus de leur no kill magnifique et pour rester dans le sujet de Friedrick
Sinon pour extrapoler, en 47 ans de pratique du loisir halieutique et pas uniquement mouche j’ai subi le nombre modique de “0” contrôle
Comprenez ce que vous voudrez comprendre
Et si vous voulez comprendre ma philosophie de la pêche, elle se résume en une phrase d’Ernest HEMINGWAY
"Si je ne devais allez à la pêche que pour prendre du poisson, il y a longtemps que j’aurais arrêté"