Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Gobages

Choisir son AAPPMA, un acte citoyen ?


#110

Salut,

C’est clair que c’est mieux qu’en une partie de ton argent va pas à l’autre bout du pays.:grinning:

Flyliner


#111

Non pas franchement d’accord, lorsque tu connais la politique de l’aappma, son dynamisme, etc…


#112

Pour avancer dans la discution, il serait bon de définir ce qu’est la “bonne gestion”. Je vous met en situation : petite aappma rurale de la Sarthe qui gère un linéaire de rivière de plaine en tres mauvais état (lourd travaux hydraulique, pompage agricole, pollution…). Les jeunes sont partis en ville, reste quelques agri et des retraités au sein de l’aappma.

=> Quels sont vos propositions ? Et pensez vous qu’ils auront le prix Charles Ritz un jour dans ce contexte là ?

A+
J


#113

Ce n’est pas la première fois mais la encore je ne suis pas du tout d’accord !

parce que du coup c’est quand même une drôle de bonne chose c’est enfin un retour à une justice qui a attendu des siècles puisque depuis environs 2018 ans c’est Pierre que l’on déshabille au profit de Paul, donc si sa permet de rhabillé un peut Paul c’est un juste retour des choses non ?


#114

On en est là au sein de la peche associative serieux ? A se tirer la bourre entre aappma ?

A+
J


#115

:joy::rofl::joy::rofl:

J’avais même pas réfléchit au sujet, c’était juste du deuxième degré


#116

salut,
il me semble que certaines FD réfléchissent à des plans/schémas départementaux visant à des regroupements d’AAPPMA… à la façon des collectivités locales. Perte de proximité, des bonnes volontés, des “familles”, ou bien nouvelles énergies, nouveaux moyens?? A suivre…


#117

Donc si j’avance avec toi, la bonne volonté des uns est néfaste pour les autres…
ouai, je ne trouve pas que ce raisonnement tient bien debout, mais bon.
Mais oui, aucun système n’est parfait.


#118

Si j’en crois mon expérience dans les collectivités locales, les regroupements ne sont pas liés à la volonté locale mais au constat que l’on n’a plus les moyens des services de proximité du passé. C’est donc contraint et non librement consenti…comme pour les AAPPMA dont les plus modestes n’auront pas d’autre choix que de se regrouper. Pour répondre à John78, bien gérer est effectivement une notion subjective mais qui tourne autour d’éléments centraux comme réduire les quotas, augmenter les tailles de capture, éduquer à la remise à l’eau, inciter les membres à être présents aux séances de nettoyage…
Pas si compliqué tout cela!


#119

Bonjour.

Ne pas oublier que certaines AAPPMAs se retrouvent contraint de disparaitre car il n’y plus de candidats pour reprendre la présidence. Elles se retrouvent dissoutes et repris par d’autres AAPPMAs pour le bien comme pour le pire


#120

Bonjour,

Pour en connaitre quelques unes dans ce cas, on peut dire qu’à un moment ou à un autre “Elles ont semé les graines, dont elles goutent aujourd’hui les fruits” …

à +


#121

C’est vrai aussi, tant le “changement” de mentalité a eu du mal à émerger en matière de perception de la gestion de la pêche en France…


#122

Pourquoi les AAPPMA seraient responsable du fait que leur rivière soit défoncée?


#123

Quand tu continues d’autoriser 10 prises par jour et par pêcheur avec une maille ridicule dans une rivière qui subit des agressions environnementales, tu as une part de responsabilité dans la situation. C’est ce qui s’est produit dans beaucoup trop d’AAPPMA pendant des décennies mais cela commence à changer. Ouf, il était plus que temps…


#124

Je ne pense pas q.ue cela est entrain de changer.
Nous sommes des dinosaures,ceux qui se mettent à la pêche n ont pas la même vision. Que nous. Ils veulent du plaisir immédiat. L esprit pêche tel que nous le connaissons, disparaît.

Que ce soit des farios sauvages ou des grosses arcs, ils s en foutent. Pour eux, comm le reste de la société, l environnement est synonyme de parc d attraction.