Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Gobages

Fermeture des maisons Guy Plas et Laurent Val ?


#1

Une bien triste nouvelle.
En espérant qu’elle ne soit pas irrémédiable …


#2

Atterré par ce que je lis…
Que restera t il du coq Limousin sous peu ?
La technostructure a encore frappé avec l’aide de crapules…


#3

C’est d’une tristesse !!! Quelle honte !
J’espère que les fautifs seront désignés juste pour ne pas devenir client chez eux !


#4

C’est honteux de voir çà !!
je suis de tout cœur avec vous.

Jean-Marc


#5

Je suis moi aussi atterré d’apprendre une telle nouvelle ,quand je vois tout le mal que ce sont donné les éleveurs tel que Guy plat, Vincent et Laurent et d’autres pour valoriser cette race représentative du limousin, ils ont porté haut les couleurs de la Corrèze ,du limousin au delà de nos frontières régionale ,comment peut -on mettre à mal tous ce travail ,nous vivons vraiment dans un monde de fou ou la sauvegarde du patrimoine passe après des réglementations pondu au fond d’un bureau sans fenêtre, occultant les problématiques de ce type d’élevage qui ne ressemble en rien, aux élevages de millier de volatiles pour la distribution d’œufs et de viande transformés ou pas pour la consommation .
la réussite des uns fait la convoitise des autres " l’homme et un loup pour sont frère "


#6

C’est triste en effet. Pareil mésaventure est entrain d’arriver à de nombreux éleveurs de porcs bio en plein air. Ils ne respectent pas les normes et avec l’arrivée de la peste porcine, de nombreux animaux vont être abattus et les élevages fermés.

C’est une vraie tragédie pour ces éleveurs mais les enjeux sont colossaux pour toute la filière, la chasse etc…

Espérons que des arrangements pourront être trouvés.

Fred


#7

Message supprimé dans l’attente de clarifications


#8

Triste nouvelle pour deux passionnés


#9

Pour moi aussi les noms en MP si cela n est pas confidentiel bien sûr


#10

C’est triste en effet
Vive la société actuelle

Moi qui me une joie de pouvoir commander ces belles plumes cet hiver :slightly_frowning_face:

Et les nom par MP serai appréciable


#11

Aller on balance les balances.


#12

Bonjour.
C’est vraiment une honte :face_with_symbols_over_mouth: , Après " balance ton porc", il faudrait " balance ces c…s".


#13

Salut
Je suis aussi attére a la lecture de cette nouvelle
Quelle monde pervers qui se developpe autour de nous


#14

Un bastion du patrimoine corrézien et français qui s’effondre.
Le travail de dizaines d’années de passionnés …
Je reste sans mots pour une nouvelle aussi triste.
C’est la fin des petits élevages et des traditions.


#15

Le 3 Juillet dernier plusieurs membres des services de l’état (services de la protection individuelle , service vétérinaire etc…) ont été informé que la Maison GUY PLAS et l’entreprise de Mr Laurent VAL ne respectent soit disant pas les règles d’élevage des coqs de pêche et doivent respecter la loi de bio sécurité votée par Mister Hollande ! en 2016/2017 pour les éleveurs de volailles commercialisant de la viande ou des œufs, sous la pression de certains ont nous demande aujourd’hui de nous mettre dans ces normes , chose totalement impossible au vu de nos structures et strictement incompatible avec l’élevage de coqs de pêche .

Avant de faire une idée et prendre parti, j’aimerais que mon explique en quoi consiste la mise en conformité pour l’élevage des coqs de pêche


#16

Je pense que ce n’est guère différent des autres volailles. Les règles de base c’est de limiter au maximum les interactions avec les oiseaux sauvages.

Cela passe entre autre par un confinement des mangeoires / abreuvoirs des volailles dans un bâtiment.

Or traditionnellement les coqs de pêche sont soit élevés en liberté soit en cages individuelles mais toujours en extérieur aux intempéries (condition sine quanone pour que les volailles fassent de la plume).

Les concurrents doivent s’être mis au normes quand à eux s’ils continuent l’activité.

Fred


#17

Merci Fred.

Donc même ceux qui ont leurs coqs en liberté, mais dans de grandes volières (exemple 10*30 mètres) sont menacés par cette réglementation.


#18

Il faut retrouver le texte réglementaire pour pouvoir le dire. On va bien trouver les références.

Fred


#19

j’ai trouver ça => https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032000273


#20

Simplement écœurant…