Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Fermeture des maisons Guy Plas et Laurent Val ?


#61

C’est clair on peut se retrancher derrière des grands principes , des règlements et des principes de précaution, sauf que je connais par cœur le système administratif à la française et personne ne va venir me vendre du rêve.

J’en ai trop vu dans ma carrière …

JC ton analyse est loin d’être idiote.


#62

Je me fends quand même d’une petite explication :

Si il y a risque sanitaire que l’on éradique l’élevage, je suis d’accord.

Là ce n’est à priori pas le cas, il s’agit juste d’une mise aux normes si j’ai bien compris.

D’accord sur l’injonction, mais pourquoi mettre un embargo sur les stocks de plumes déjà constitués et les commandes passées ?

Faut quand même pas nous prendre pour des saucisses !


#63

Ben parce que c’est une mesure très contraignante. Et visiblement, c’est ce qui pique le plus pour les mis en demeure.

Après 60.000 euros de travaux pour sauver 100.000 dollars de commande, c’est un deal bancale qui vend pas du rêve mais ça a le mérite d’être très clair.

Fred


#64

Ecoute Fred tu es assez brillant pour ne pas me faire l’affront de croire au père noël !

Dans toute décision de justice quelle soit pénale ou administrative tu as des aménagements, là il ne s’agit que d’une mesure administrative.

C’est un peu comme quand tu saisit l’outil de travail à un artisan qui doit rembourser ses dettes.

Mais si tu veux des exemples bien plus graves où la loi n’est pas appliquée par manque de courage politique ou autre sombre calcul, je te prends par la main et l’on aura pas beaucoup de chemin à faire. :wink:


#65

Bonjour,
à moins que je me trompe l’élevage de coqs de pêche Guy Plas peut être qualifié d’élevage naisseur engraisseur.
dans le cas des éleveurs de canards artisanaux dont parle Fred (sauf si je me trompe) il s’agit d’uniquement d’engraisseurs. On achète des jeunes, on les élève, quand ils ont atteint l’âge recherché , ils sont tous abattus et un vide sanitaire est pratiqué (très efficace sur de nombreuses pathologies et parasitoses). c’est l’élevage classique en bande.
Quand il s’agit d’élevage naisseur (et de sélection de géniteurs) c’est plus compliqué, le vide sanitaire tel que pratiqué par l’élevage en bande n’est plus possible, les animaux sont gardés (beaucoup) plus longtemps, …
j’espère n’avoir pas raconté de bêtises


#66

Le lien vers le texte de loi.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032000273

Ces mesures sont très contraignantes, c’est clair.

Didier, je ne connais pas les motivations de l’administration qui impose ces mesures. Je constate juste qu’elles se veulent persuasives.

Fred


#67

Nous aurons l’occasion d’aller dans le détail dans une prochaine discussion, on ne peut pas tout étaler sur la toile. :beers:


#68

C’est ce point que je ne comprends pas de mon coté, 60 k€ de mise aux normes ca parait pas infaisable si derrière il y a des commandes à hauteur de 100K, les préteurs devraient suivre non ?


#69

Ben il n’y a pas que l’aspect financier. Pour mettre aux normes un élevage, c’est un boulot de dingue. Il faut revoir le plan de circulation de l’exploitation, condamner certaines zones, placer des barrières, de la signalisation balisant les différentes zones, rédiger le plan du site et consigner les mesures de biosécurité prises dans un classeur.

Il faut prévoir de nouveaux locaux pour les litières avant usage, un plan pour le traitement des fumiers à désactiver puis à épandre, un local pour stocker les cadavres et tous les déchets quasi hermétique en extérieur accessible pour l’équarissage, nourrir les animaux en évitant tout contact avec l’avifaune sauvage, prévoir des rotations dans les enclos pour respecter les périodes de vide sanitaire etc, etc…

C’est un boulot très important et ensuite tu fais un autre métier. Chez nous, la loi est tombée en février 2016. Les éleveurs avaient interdiction de démarrer de nouveaux lots. Tout le printemps a donc été chômé sans revenus et s’ils voulaient redémarrer durant l’été, il fallait qu’ils se soient mis aux normes.

Ils en ont donc profité pour faire les travaux nécessaires. Mais ils n’avaient pas de bêtes à élever pendant ce temps.

Je comprends aisément que pour Laurent et Vincent se soit une tâche quasi insurmontable à mener en parallèle de la gestion des volailles présentes sur le site indépendamment de l’aspect financier.

Fred


#70

Merci pour ces précisions.


#71

Je pense que vous ne devriez pas lire les réponses en travers mais attentivement si je puis me permettre, la mise aux normes ne permettrais (Vincent l’a écris ) uniquement d’envisager de continuer l’élevage, l’autorisation d’exporter les plumes aux Us n’étant pas automatique, et d’ailleurs Nutnut, ce n’est pas 100k€ de commandes mais 100k$, j’espère que vous comprenez mieux la situation ? Vincent à le choix d’investir 60k€ sans être sûr de pouvoir exporter ses plumes aux Us, a votre avis les investisseurs se bousculent ?
De toute façon le sujet est clos puisque Vincent arrête son activité et ça c’est une certitude donc épiloguer sur ce qu’il faudrait faire est révolu
Yves


#72

Pour ceux qui ne connaissent pas, présentation de Laurent et de son élevage de passionné :


#75

Bon bah si c’est clos alors …


#76

Bonjour à tous,

En tout premier lieu je voudrais déjà remercier toutes les personnes qui sont venu les week end au magasin pour apporter leur soutien , leur présence est avant tout une bonne manière de garder le moral , merci à ceux qui sont venue .

Aujourd’hui les choses bouge un peu un élu du département à pris soin de défendre notre dossier auprès des différentes administration et a également pris soin d’en informer le préfet qui eux deux trouve cette situation je cite “grotesque” bref on remarque aujourd’hui des differences notoire dans les explication de nos amis de la DDSCPP en effet des personnes ont même dit à ces élus des membres de cette administration ont dit je cite également " y avoir été trop fort concernant la Maison GUY PLAS qui présente aujourd’hui les plus beaux sites d’élevages en Corrèze " alors qu’en vous entendez ça je vous garantie vous avez profondément les boules quand de votre coté vous chercher à les joindre et présenter un moratoire et qu’on vous renvoie dans les roses , ce retour en arrière m’étonne profondément , malheureusement le préjudice financier et professionnel est énorme aujourd’hui avec plus de 4,5 mois d’inactivité total , on marche sur la tête !!! sur Septembre et Octobre des magasins n’ont pas été livré qui paye ? on sait tous très bien que l’administration ne reconnaitra pas financièrement ces erreurs, nous étions prêt en Juillet à presenter un moratoire comprenant des travaux sur un échéancier plus long aujourd’hui il serait prêt a l’accepter pourquoi il y a 4 mois il en était hors de question , aujourd’hui parait il qu’ils auraient compris qu’on ne met pas en danger les autres élevages et encore moins les personnes , la pression des élus ? j’en suis sur …

Juste pour répondre à Nutnut , il faut pas confondre CA et bénéfice après impôt , d’autre part si on réalise de tels travaux la logique voudrait qu’on augmente notre prix sur ces produits pour rentabiliser cet investissement dés lors on ne serait plus compétitif envers les autres professionnels qui eux ne sont soumis à aucune mise au normes l’injustice total , pourquoi nous et pas les autres , 2 éleveurs touchés et pas les autres , mais allons plus loin , de nombreux magasins importent du Pardo en Espagne sans aucunes protections vétérinaires qui sont par contre pour nous obligatoire non ? une autre injustice …

Le travail de prospection aux US à durer pour ma part plus de 3 ans l’investissement en temps et financier et quand même énorme les fruits devaient tombés cet automne de nombreux magasins sur place nous avait fait confiance aujourd’hui on retarde on retarde mais jusqu’a quand !!!

D’autres part je met en évidence 2 points , la ferme d’élevage de coqs de pêche du lycée agricole de Neuvic , gérée par le Ministère de l’agriculture soit disant vitrine du coqs de pêche en Corrèze n’est absolument pas aux normes bien pire est dans un état lamentable .

2eme point la fête des coqs de pêche de Neuvic rassemblement de centaines de volailles sur un week end sans aucune mesure de bio sécurité normale ?

voilà quelques nouvelles

Vincent


#77

Bonne nouvelle - merci pour le partage!
Courage! On croise les doigts! :wink:

Ps: juste une remarque cependant même si je comprends votre révolte : je me demande si votre manière de communiquer en mettant en avant le « non respect » des règles ou « l’état lamentable » des autres élevages ( cf. derniers points à propos du Lycée agricole ou encore la fête des coqs de Neuvic ) est à votre avantage :face_with_monocle: