Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Gobages

Montages canne

rodbuilding

#21

Super, ce que j’aime c’est que ça échange.
Je me rends compte que c’est un vrai "métier " que de monter une canne, et qu’il doit falloir faire un paquet de blank :), et beaucoup lire.
Bon j’ai une question qui va paraître bête, mais concrètement pour une pèche destinée nymphe au fil qu’elle est le meilleur choix ( en imaginant que ce n’est pas moi qui monte mais un pro) entre monopate, et serpenti? au niveau glisse du fil ( soie très fine de 0 à 2 , ou nylon ), l’anneau de tête en serpenti ( poser par un pro ) risque d’engendrer un piquage de nez? car vraiment quand on enchaîne lancé sur lancé dans chaque petite veine d’eau , le nylon finit toujours par s’enrouler sans qu’on s’en rende compte ( j’ai cassé mon plus beau poisson cette année à cause de ça ) et avec la canne testée en serpenti en tête, pas un seul enroulement…mais le blank était incroyable super bien monté, équilibré…
Perso j’aurai pensé plus de ligature plus d’epoxi, plus de poids et plus raideur dans la canne…mais bon ce n’est que ma logique et je n’y connais rien.
Dans le cas comme dit EM_ANR que le blank soit moyen et pique du nez, que peut on faire pour contrecarrer, talon ? plus de poids à l’arrière, moulinet plus lourd??
Je suis en train de retaper un vivarelli, et je vais certainement y ajouter un kit Peux ou luckybur ( pour avoir une idée du poids ) on verra le budget…
Super d’échanger et de lire des posts de personne aussi renseignées.
Merci
Manu


#22

JManu

Que veut tu dire par serpentiforme en tête? Tu veux dire côté liège ou côté scion? Jamais vu un serpentiforme en anneau de pointe (côté scion) pour ma part et j imagine pas du tout que ça puisse être viable!

Si tu veux dire côté poignée, une bonne solution à ton soucis serait peut-être (c est juste une idée, je ne l ai jamais fait/vu) ajouter un anneau très légèrement « ouvert » (juste assez pour manuellement faire rentrer la soie) proche de la poignée dans lequel tu choisis de faire passer la soie ou non en fonction de la technique pratiquée. L avantage est que comme l anneau est ouvert tu peux glisser la soie dedans sans avoir à la repasser dans tous les anneaux. L autre avantage est que comme c est très proche de la poignée tu peux facilement sortir la soie de cet anneau quand tu lances!

A+


#23

Salut c’est bien en scion que je veux dire :), et ça fonctionne :), enfin je l’ai testé comme je disais plus haut sur une très bonne canne, peut être serai elle encore mieux sans cet anneau, mais ce qui est sur c’est que cela solutionne en grande partie le problème d’un fil qui s’entortille sur l’anneau du scion.


#24

mais ton idée pour le bas de la canne est pas bête à réfléchir


#25

Salut Manu

Surprenant cette idée de serpentiforme en tête de scion/anneau final… j aurais pensé que la soie/le fil pourraient très facilement se prendre dans le bout du scion ou la patte finale du serpentiforme est ligaturée… aurais tu une photo?
Je ne comprends pas « conceptuellement » comment ce choix résout le problème que tu mentionnes (le fil/soie qui s entourre autour du blank)?

Esthétiquement ça ne donne pas l impression qu il manque le brin final???

Pat


#26

je suis comme toi, j’aimerai bien une photo, mais j’en trouve pas, je vais demandé à un ami si il peut me faire une photo :). Je t’avoue que je ne me rappelle plus trop à quoi ça ressemblait, à l’époque je me suis concentré sur la sortie de pêche avec :slight_smile:


#27

C’est généralement le dernier anneau de blank (le dernier avant l’anneau de tête) qui est choisi serpentiforme par des pêcheurs au fil, pour éviter les emmêlements…


#28

Salut à tous,

Regardez ici ! :wink:


#29

Là je comprends mieux, ce n est pas l anneau de pointe!!!

Merci!

Cela dit pas sur de comprendre pourquoi un serpentiforme en avant dernier anneau aide à éviter les emmêlements autour du Blank!


#30

Aucun soucis pour mettre un serpentiforme en dernier sur une canne NAF (voir deux ou trois si tu préfére).
Disons que sur ce type de canne le monopatte est préféré en général.

Pour l’équilibrage et les modifications induites par le montage j’ai déjà plus ou moins exprimé mon avis quoique tu fasse tu ‘rajoute’ des contraintes, donc tu ne fera pas d’un âne un cheval de course (attention je dis pas tu peux pas faire une bonne canne avec un autre chose que le top du top en blank).


#31

Tout as été mentionné, c’est un chouette post :wink:
Comme c’est une discussion qui devient précise j’ajoute un peu de grain à moudre, l’un des choix au montage qui modifie l’action d’une canne, plus encore que le choix des anneaux snake ou mono, c’est le choix d’un montage sur ou sous l’épine (je ne parle pas des montage à 90° de l’épine :wink: ). Choisit on de privilégier le nerf de la canne sur le lancer avant ou arrière, veut on une canne puissante quitte à être “un peu moins précise”, ou l’inverse, un canne qui a du répondant lors des phase de combats etc… Sans compter que l’on peut monter un brin sur l’épine et un brin sous :wink:
D’ordinaire pour une canne une main on fait souvent le choix d’un montage sur l’épine on privilégie la précision lors du lancer, mais on peut par exemple modifier un peu l’action de pointe d’une canne en choisissant de monter sous… Ahahah :slight_smile: sans faire compliqué au point que tu ne saches plus ou et comment monter c’est chouette de prendre ça en considération, cette donnée n’étant pas de l’ordre de la mesure statique mais dynamique toute une batterie de test pour chaque blank en perspective.
Tu peux monter tes anneaux avec des colsons scotcher solidement tes emmanchements et faire des tests sur et sous, doucement, pour évaluer les gains et choisir l’action idéale pour ta pêche et ton style.
A+
Fred


#32

Il me semblait pourtant que c’était bien l’anneau de tete en serpenti, mais je dois me tromper alors… et c’est donc le premier anneau après l’anneau de tête, comme sur le montage de spent82 ? EM_ARN tu dis que je peux mettre un serpentiforme en dernier donc en tête ou en premier anneau après celui de tête comme sur le lien de sussu de spent82? désolé pour les confusions.
Merci friedrick pour ton intervention, ça devient de plus en plus précis :), super idée de tester comme tu dis, je vais certainement faire ça pour avoir une idée de ce que je veux. Bon j’avoue que plus ça avance plus je me perds mais c’est pas grave :slight_smile: je pars de 0 :blush: alors j’apprends petit à petit, ce qui est sur c’est que c’est passionnant.


#33

Non en tête de scion tu monte … une tête de scion :grinning:
Ensuite (1er anneau en descendant vers le talon) tu peux (ou pas) mettre un (voir deux) serpentiformes puis (toujours cannes typée NAF) des monopattes et pour finir un (voir deux) anneaux trois pattes (stripper) le dernier pas trop éloignée de ta poignée (toujours pour NAF pour éviter la retombée de la soie).

Bref comme toujours évaluer le besoin pour retenir l’option qui convient le mieux.


#34

Si par exemple tu veux privilégier la douceur en tête de canne essai de monter ton dernier brin sous l’épine, ta canne sera un tout petit peu plus rapide en pointe et surtout plus douce sur les touches et les ferrages. Voilà une première piste de recherche pour tes essais :wink:


#35

Salut, je monte mes 3 premiers brins sur l’épine, et le dernier sous c’est bien ça que tu veux dire ? quand je reçois tout le matériel, je vais essayer de voir du coup.
Monopatte sauf celui avant l’anneau de pointe en serpentiforme, je vais essayer de prendre des anneaux de qualité ( titane ?? recoil??) même si c’est une première canne vu la longueur ( 50 euros en plus environ…mais peut on s’en resservir en démontant une fois résiné?? ou es ce déconseillé?)
je vais regarder pour la poignée rod house en carbonne, montage moulinet vers le bas ( pour gagner en équilibrage poids vers l’arrière) plus un talon ou pas on verra j’ai pas trop regardé la mise en place de ça… Pour l’anneau de départ plus bas que classique, mais lequel?.
Je bute toujours sur le nombre d’anneau, j’ai compris taille plus un, mais dans mon cas nymphe au fil ( deux en plus pour la glisse sur le scion?) et 10.6 ( pas 10 ni 11 donc je pars sur le chiffre du dessus 11+ 1 ou 2 ) plus l’anneau de tete?). Pour l’espacement j’ai trouvé quelque trucs grâce au lien, mais j’ai du taf encore pour comprendre tout ça et trouver le mieux pour une canne nymphe au fil.
Mon père est en train de finir de me fabriquer tout le matos de montage ( banc ligature, et séchage avec petit moteur rod house).
Pour les ligatures je vais m’entraîner sur une veille canne que je dois réparer, mais cela ne me fait pas trop peur j’ai compris le principe ( je dois voir encore comment ajouter la déco sur une ligature , liseré…), pour le vernissage, j’ai réparé pendant des années des planches de surf donc je connais un peu la résine.
Je viens de me rendre compte qu’il faut renforcer en fait les emmanchements avec des ligatures?? désolé pour ces questions bêtes, mais dans les tutos vidéos que j’ai vu ils n’en parlaient pas…
Tout commence un peu à s’éclaircir, sa prend forme dans ma tête, et ça va bien m’occuper jusqu’à la reprise :).
Je commencerai par la 9 pied soie de 5 pour la sèche classique, à priori j’ai tout ce qu’il me faut comme info.
Merci à bientôt
Manu


#36

Tu peux essayer avec le dernier brin sur épine puis sous épine ça te permettra de suite d’aborder cette partie importante du montage d’une canne :wink: et de faire ton choix en fonction de l’action de ton blank.

Pour ton positionnement de guide et d’anneaux tu peux utiliser ce calculateur que propose PacBay http://www.fishpacbay.com/wp-content/uploads/spacing.html
c’est bien pour commencer et te faire la main sur la répartitions des anneaux, en fonction du nombre de brins etc…

Pour le vernis je te conseille des couches fines, de deux à trois couches. Travaille avec un pinceau dur pour appliquer ces fines couches, et dilue ta première couche avec de l’acétone qui doit être filante quasi comme de l’eau, cela te permettra d’imprégner homogènement et d’éviter les bulles au pieds de tes anneaux. S’il y a des bulles souffle dessus pour réchauffer et tendre le film de surface et favoriser l’échappée de celles-ci. Travailles à 20° mini sur un blank à température ambiante surtout pas froid, le blank peut être plus chaux que l’époxy mais pas moins :wink: car le lissage et la pénétration de l’époxy s’en verraient affectées, tes ligatures seront facilitées et plus belles au final. Prends ton temps si c’est pas bon défait ta ligature avant qu’elle ne sèche nettoie ton blank avec un peu d’alcool ou d’acétone refais et re-vernis, si tu stress installe toi avec un petit verre de whisky et une bonne playlist, ça évite les mains qui tremble :grin: j’ai dis petit le verre de whisky, car après vernir quand tu vois flou :yum: Voilà les petits trucs d’atelier :slight_smile:

oui commence par des ligatures sur la partie femelle de une fois et demi le diamètre du blank.


#37

merci pour tous les conseils :slight_smile: même pour le petit whisky. Et je ferai donc bien attention à la température de la pièce, petite question sa sent longtemps au niveau odeur ? je réquisitionne la chambre du plus petit :), mais il ne dort pas dedans il est avec sa sœur …
J’ai essayé d’utiliser le calculateur, je comprends pas grand chose, mais je vais batailler un peu, 10.6 pieds égale 304.8 cm, first guide dist frop tiptop( anneau pointe?)?? je sais pas encore , how many guide? sans le striper et sans l’anneau de pointe? , distanc from stripper from butt ? adjustment ? et ferrule depht? haha ca fait beaucoup je cherche les traductions mais c’est pas encore concluant :), le reste c’est bon j’ai compris.
Une fois le blank arriver je vais passer du temps aussi pour déterminer l’épine ( ne sera certainement pas marqué comme c’est du chinois), j’ai regardé quelques vidéos, on verra une fois reçu si j’y arrive.
Après séchage c’est finit on ne récupère pas des anneaux recoil sur une canne cassé par exemple ?
Merci pour tout vraiment.


#38

Ça sent peu l’epoxy (par contre on peut y être allergique).

Tu peux bien sur récupérer ce que tu veux (peux) sur une canne cassée.
Bon souvent le temps passé à le faire n’est pas économiquement viable par contre si tu compte pas ton temps c’est tout a fait envisageable.


#39

Ok c’est bon à savoir si j’ai du temps a perdre :slight_smile: mais au moins je peux toujours récupérer mes anneaux si je fais une très mauvaise canne.
Merci pour le retour


#40

Salut,
Pour ton premier montage c’est bien de se poser des questions,mais il ne faut pas trop réfléchir non plus! :grinning: faut passer à l’action… Ce n’est que devant le banc de montage que tu pourras te rendre compte des choses.

Tu as très bien fait de partir sur un blank de base pas trop cher, pour un premier montage on ne fait jamais un résultat excellent, de plus, c’est en montant de nombreuses cannes que l’on acquiert tous les petits détails qui font la différence entre un montage normal et un montage qui permet de tirer la quintessence d’un blank.

Avec le blank que tu as acheté, monte sur l’épine, surtout pour une canne nymphe au fil ou en très petite soie. Comme l’a si bien dit Eric, on ne fait jamais d’un âne un cheval de course. Par contre d’un âne, on peut très bien arriver à faire un poney unijambiste!!! si, si… j’en ai vu des montages comme ça! :joy:

Je conseille toujours à ceux qui me posent les questions pour un premier montage les règles suivantes:
1- choisi un blank ordinaire
2- bien comprendre ce qu’est l’épine d’un blank et y positionner correctement les anneaux
3- fait, refait, rerefait, rererefait et encore tes ligatures jusqu’à obtenir un résultat à peu près correct.
4- faire de très fine couches de vernis, 3 ou 4 si besoin permet d’appréhender le vernissage sans faire n’importe quoi.
5- Patience, patience, patience. il ne sert à rien de se précipiter, il vaut mieux faire une ligature par jour mais qui soit jolie que 10 qui ne ressemblent à rien.

En ce qui concerne plus précisément le montage de ton blank nymphe.
Pour la poignée carbone, ok chez Rodhouse, c’est très bien.
Prends des anneaux monopatte très légers de ce type https://www.rodhouse.fr/fr/rec-guides/4997-rsf.html ou de ce type https://www.rodhouse.fr/fr/serie-hsf-fly/2779-lwhsfgp-3290000013729.html à voir suivant ton budget.
un anneau de tête solide https://www.rodhouse.fr/fr/alps-tips/2635-xhft-3290000008046.html
le premier anneau serpentiforme des mêmes séries, c’est bien, ça t’évitera peut-être de casser ta tête de scion si tu pêches au fil.
Pour une 10,6 #3 je te conseille 13 anneaux, surtout si tu ne pêche qu’au fil tu auras un meilleur guidage.
2 anneaux de départ, un N°10 et un N°8 (les plus légers possible)
Porte-moulinet inversé au montage, c’est mieux surtout avec ton blank.
Le talon de combat, c’est pratique quand tu pêches au fil bras tendu pour avoir un bon appui sous l’avant bras.
pour la taille et série des anneaux :
1-1-1-1-2-2-2-3-3-4-5-départ 8-départ 10
Pour le montage c’est assez simple, en premier lieu sur ton plus gros brin tu mets ton premier anneau de départ N°10 entre 60 et 65cm de ton talon. ensuite tu places ton anneau de départ N°8 à 30 cm au dessus.
Ensuite à partir de la pointe du scion tu places tes 6 premiers anneaux avec les espaces entre anneaux suivant : 10.5 - 11.5 - 13 - 15 - 17 - 19

Une fois que tu as fais cela, il te reste à placer 5 anneaux que tu peux positionner approximativement avec du scotch de peintre, tu passes une soie dans tes anneaux, tu tires dessus, en faisant attention à la courbure de ton blank, en gardant une progressivité dans les espaces et en fonction de tes emmanchements, tu dois faire en sorte que la soie suive au mieux la courbure de ton blank.

Bon courage et fais nous des photos!
@+++