Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Retour de Mongolie


#1

Salut,
Je m’étais engagé à rendre compte de notre séjour en Mongolie du 8 au 21/08/18, ce que je fais volontiers:

  • groupe de 8 participants
  • organisation PAC Voyages
  • temps globalement très beau sauf deux gros orages qui ont fait monter les niveaux
  • eaux hautes
  • rivières pêchées: Uur et son affluent Arig (Est du lac Ghorsghol lui même au Nord-Ouest de la Mongolie)
  • pêche globalement plus difficile que celle du voyage de 2016 au camp des Tsaatans (Ouest du lac Ghorsghol)
  • rivières moins profondes et moins courantes que celles du camp des Tsaatans
  • nécessité de rechercher les poissons car certaines portions parfois de plusieurs centaines de mètres paraissaient vides
  • les copains ont pris majoritairement des truites Lenok (taille moyenne: 40 à 50 cms avec quelques sujets de 60 cms) alors que j’ai touché plus d’ombres (taille moyenne à environ 30 cms avec des sujets à 40/45 cms et un sujet de 55 cms)
  • nombre de prises journalier variant pour moi de 15/20 à 70 selon les jours et les lieux (soit beaucoup moins qu’au camp des Tsaatans…)
  • pêche essentiellement en sèches (sauterelles de 4/5 cms, sedges Godard H10/12/14…) avec quelques prises au streamer, en noyée en nymphe
  • principalement mouches draguées (donc pêche aval) sauf gobages (rares = dérive inerte)
  • Taimens: sur notre groupe de 8, 3 pêcheurs n’en toucheront aucun, 1 en décrochera un, 4 en prendront au moins un dont un de 90 cms au lancer. Les 3 autres en prendront 5 dont deux de 70/75 cms, un de 52/53 cms, un de 60 cms et un de 1,02 m
  • paradoxe: à part celui pris au lancer, aucun Taimen ne sera pris en le recherchant spécifiquement avec de gros poppers ou streamers.Tous ces Taimens seront pris avec des mouches sèches draguées type sauterelle ou sedge (H6 à streamer pour les sauterelles, H10/12 pour les sedges)
  • le temps consacré par certains membres à la recherche spécifique du Taimen ne donnera aucun résultat, tous les Taimens pris à la mouche l’étant avec des cannes soies 6, 7 ou 8 et du fil fin (20 ou 25 centièmes…).

#3

Tu aurais quelques photos ?


#4

Globalement tu as préféré ton expédition chez les Tsaatans en 2016 ?


#5

Pour T, un membre du groupe a réuni toutes les images en vue d’effectuer un montage vidéo. Quand il sera établi, s’il m’y autorise, j’essaierai de le publier sur Gobages.
Pour pow, oui, et si je retourne en Mongolie ce sera plutôt au camp des Tsaatans car, même si j’ai le sentiment que les Taimens y sont moins nombreux, les ombres et les Lenoks y sont de plus grande taille (moyenne de 40cms pour les ombres, mon record en Lenok: 82 cms.mais moins nombreuses qu’au camp de 2018). Par ailleurs, les poissons y sont mieux répartis et plus faciles à trouver ce qui permet d’y pêcher en groupe sans se gêner pour un total de prises journalières bien supérieur. Par ailleurs, la pêche se faisait majoritairement en sèche en dérive inerte et non en mouche aval draguée.
En revanche, j’ai quand même beaucoup aimé notre dernier voyage notamment pour le nombre de Lenoks capturées (plus d’une centaine en moyenne par pêcheur sur le séjour) et les bonnes surprises en Taimen. Car, sortir un Taimen de 1,02m sur une canne soie 7 en 20/100éme, c’est un plaisir indescriptible…surtout quand tu le prends sur un poste à ombres (jonction de courants et non fosse profonde).
Ceci étant, il faut savoir que la vie en Mongolie est très rustique: peu d’eau chaude, WC rudimentaires, couchage en chalet ou yourte, des heures de 4X4 sur des pistes défoncées, froid parfois la nuit même mi-août = motivation et bonne condition de santé requises. Cette dernière condition n’est pas évidente quand tu as 65 ans comme moi…
J’ai oublié de remercier nos guides, notre interprète et le personnel de cuisine qui ont été d’une gentillesse et d’une efficacité exceptionnelles. Ils sont les principaux artisans de la réussite du séjour comme l’avaient été les équipes du camp des Tsaatans il y a deux ans d’ailleurs.


#6

Ton récit donne envie malgré tout!

Le streamer n’est pas efficace par là-bas?

Et petite question, c’était quelle formule de chez pac voyages?


#7

Si, le streamer est tout à fait efficace sur les truites Lenok mais pourquoi se priver du plaisir de la montée sur la mouche sèche surtout quand cette technique te permet de prendre également des ombres et, parfois, des Taimens même avec de “petites” mouches (H12…).
C’était la formule “Exploreur” de PAC Voyages.
Certains membres du groupe ont testé les destinations les plus prestigieuses du monde et avouent que c’est en Mongolie qu’ils ont le plus de plaisir à revenir (7 fois pour certains…). Ce n’est pas un hasard!


#8

Vivement les photos :blush:


#9

cest indiscret ou on peut avoire le prix d’un tel voyage


#10

Environ 3.8OO€ par personne tout compris pour 9 jours de pêche soit 13 jours environ avec les vols internationaux, internes et les heures de 4X4 pour rejoindre le camp de pêche. C’est cher, les transports sont longs mais franchement cela vaut le coup car les poissons sont “d’origine” et ils sont tous pris par la gueule et non grappinés comme certains saumons pacifiques…par exemple.