Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Sorgues du Vaucluse triste constat


#1

Bonjour,

Je déterre un peu ce post…

je viens d’y passer une semaine et bien triste constat… la population d’ombre est vraiment très faible, très peu de beau poisson et aucun juvéniles! cela faisait 7 ans que je n’avais pas péché la Sorgue et j’ai vraiment halluciné :disappointed_relieved:

j’ai discuté avec un gars de la FD et il me disait que c’était vraiment catastrophique malgré le passage de l’ombre en nokill et qu’ils hésitaient même a fermer la pêche!

Le nokill à l’aval de la FD n’existe plus, c’est désormais une truite par jour et par pêcheur, allez comprendre… sur ce parcours je n’ai vu qu’un seul ombre méritant d’être péché…

Coté truite c’est mieux j’en ai vu quand même pas mal et des jolies.

Bref très déçu, pas forcément de ma pêche mais surtout de l’état du cheptel…encore une rivière qui décline.


Sorgue du Vaucluse, Joyau du sud-est
#2

Oui, j’habite dans le coin et le constat est très triste


#3

Il n’ya plus de poissons?
Les ombres ont ils disparu? Et les truites ,elles etaient nombreuses


#4

J’y ai vu, voici deux semaines, un certain nombre d’ombres au Chemin Noir et, notamment, dans l’un des petits affluents, en queue de courant, un magnifique spécimen turquoise de plus d’un demi-mètre qui semblait en pleine forme. Mais je ne connais pas assez la rivière pour statuer sur le fait qu’il y en ait moins qu’avant. Peut-être la sécheresse les a-t-elle poussés à se déplacer dans des portions spécifiques de la rivière ?


#5

J’y suis allé en Juin et sur une portion j’y ai vu des spécimens de truites de tailles impressionnantes. Elles sont donc la apres je ne pourrais pas comparer à avant etant donné que c’était la première fois que je m’y rendait.
Mon pote à fait un ombre de 45cm en NAV mais je n’ai pas vu d’autres ombres.
C’est une Rivière qui ne me plait pas mais c’est un simple avis personnel de pêcheur de montagne.


#6

Bonjour,

Dans un pays normal, un joyaux environnemental comme la Sorgues (et autres Touvre) ferait l’objet d’un statut spécial. Dans un pays normal …

Résident en Avignon, j’ai connu la Sorgues au milieu des années 1970 qui était archi polluée en aval de l’Isle. Des conditions environnementales qui ont bien changé et plutôt en bien. Donc les causes de cet état de fait sont probablement à chercher ailleurs …

à +


#7

Non les ombres n’ont pas disparu mais sont bien moins nombreux et je l’ai compris dès mon arrivé en me promenant le long de la réserve dans le centre ville de l’Isle… il y en avait seulement 3 et 0 truite sur tout le linéaire, il y a 7 ans j’en avais compté dix fois plus.

Au partage des eaux je me rappelle avoir passé une soirée a regarder les truites tourner autour des herbiers sur le plat… cette année j’y suis allé voir (pas pécher car c’est devenu la piscine municipale) j’ai vu une pauvre arc de 25 cm, il n’y a d’ailleurs plus d’herbiers ( ca doit gêner la baignade).

sur le bras de gauche à l’époque il y avait un banc d’ombre d’au moins 50 individus à tenir… j’en ai pas vu un seul cette année.

Sur tout le linéaire de l’ancien nokill de la FD j’ai vu 4-5 ombrets de 20 cm et un seul poisson de 40 +, par contre j’y ai vu pas mal de jolie truite.

sur le bras amont de la FD le long des déversoirs en pierre, 0 poisson vu.

Au niveau du motocross vu 2 “bancs” de 3-4 jolis ombres seulement, avant il y en avait entre chaque herbiers sur les graviers, par contre j’y ai vu pas mal de truite…

Voila mon constat, niveau truite j’ai pas forcement trouvé de changement, d’autant plus qu’elles peuvent être sorties ou pas…

Par contre dans la sorgue, si il y a des ombres tu les vois !


#8

Merci de vos reponses
Il y a quelques années que je n’ai pas peché cette riviere
Dans la meme optique auriez vous des nouvelles de ma Vis
Merci


#10

La sorgues est une rivière très difficiles et les truites ne sont pas réceptives souvent, j’avais passé 1 semaine de bredouille pour avoir 1 seul jour d’euphorie car il pleuvait…
Pour les ombres c’est surement grave mais ils n’étaient pas de partout, donc faut bien chercher et puis c’est les rois du cache cache entre les herbiers aussi ou même sous des berges creuses, et même constat il n’y a pas de reproduction sauf dans les petits ruisseaux de dépendance de la sorgue malheureusement!!!
Le no kill mouche surement redressera les populations dans le temps mais pas le no kill leurre malheureusement qui fait du mal partout en plus des pêcheurs mangeurs de géniteur!
J’arrive de l’allier et c’est à se demander si il y a déjà eu des ombres dans cette rivière???j’en ai vu 3 en 1 mois??? peut être qu’une maladie les ravages , même constat pour les barbeaux il en reste très peu???
Restons optimistes et profitons de chaque poisson piqué comme un trésor!


#12

Il reste des ombres sur la sorgue certe peut être moins que dans les années passés mais il y en a encore après il faut vadrouiller. Et puis ils sont pas mal pêcher car bcq de pêche au toc. Après son no kill portera ces fruits j espère.
Pour la truite il y a une belle population stable et elles peuvent rester très discrète.
Après c est vrai en voyant certains spots on souhaiterait que ça soit gavé d ombres mais malheureusement c est pas le cas et je sais pas si on retrouvera nos rivières d antan


#13

jai connue la sorgue au debut des 90s et des ombres il y en avait meme de trop. triste constat en 2018 il on pour ansi dire disparue pour se rendre compte il sufit de passer a la fédé et de regarder ces pratiquement vide et pourtan la peche et interdite sur le bras de la fédé


#14

L’ombre est un poisson qui peut faire des migrations pour trouver des conditions plus favorables. Il est grégaire aussi donc il a tendance à se regrouper.

En revanche, ses capacités migratoires ne seront pas suffisantes pour échapper au réchauffement climatique. On est en limite d’aire de répartition de l’espèce, ce sont les zones qui morflent en premier.

D’ici une paire de décennies c’est réglé.

Fred


#15

La paradoxe de l’ombre commun c’est qu’il est en voie de disparition sur son aire d’origine (Rhone-Loire-Rhin), le réchauffement climatique étant en train d’achever ce qu’il reste encore, mais par contre il existe d’abondante populations introduites sur les BV Seine-Normandie, Adour-Garonne et Aude. C’est une situation complètement atypique et difficile a expliquer simplement…

A+
J


#27

Bonjour , je partage mais péchant depuis peu ( 2 ans ) sur la Sorgues au dessus de L’Isle, je me demande si conserver ces très grosses truites est positif pour l’état général de la population de poissons. Certes elles se reproduisent mais elles dévorent encore plus ! Que faut il en penser ?
Merci et bonne soirée


#28

Que ces très grosses truites représentent le patrimoine génétique le plus spécifiquement adapté à cette rivière, sa plus grande force reproductive et sa plus sûre valeur de perpétuation.

Cf.
Les géniteurs grands et vieux ont une grande valeur pour la reproduction naturelle


#29

Bonsoir,

La Sorgues était, historiquement, une rivière à très grosses truites. Voir les images du début de la photographie …

Après on peut, via prélèvements et noKill, sélectionner les poissons à 20 cm qui se reproduiront… : :rofl:

à +


#30

Bonjour à tous,

Je reviens également des Sorgues et le constat est le même que Nutnut,les populations d’ombres sont au plus basse voir inexistantes sur certains secteurs :frowning:

Le partage des eaux il n’y a quasiment plus d’herbiers,en observant les petits bras de Sorgues pas d’ombrets,j’ai échangé avec différents acteurs locaux qui confirment malheureusement nos observations et qu’ils ont même songé de fermer la pêche … Les maux de la rivière sont visiblement multifactoriel : Pollution sur le plateau (bien visible sur le bras Sorguette et dans le centre ville),cormorans,et les kayak qui piétinent les frayères alors que la pêche est fermé:angry: et surement la pression de pêche ces derniers années.

A noter que les pêcheurs ont apparemment désertés la rivière quasiment personne…

La mise en Nokill de l’ombre est une sage décision,la suppression du parcours nokill pas compris…
Car la population de truite semble être également en régression…

Au vu de la chute des populations en une décennie, le Nokill sera probablement pas suffisant en terme d’action…

j’espère me tromper

Bon courage aux AAPPMA et aux différents acteurs :wink:


#31

J ai malheureusement aussi constaté ce phénomène depuis la 10 zaine d années que j y vais


#32

Des ombres qui se cachent dans les herbiers et sous les berges creuses ???

Perso je n’ai jamais vu ça…


#33

Et ben, faut bien regarder les ombres apeurés ou quand c’est pas l’heure sont sous les queues d’herbiers ou carrément au milieu de rivière entre 2 ou 3 veine d’herbiers en dessous contre cette verdure vers le fond.
Pour ce qui est de leurs abris sous la berge moi aussi la première fois ça ma surpris c’est pour ça que je le cite car il y avait une fosse en amont d’un moulin et rien dedans, je prépare une nymphe lourde et je pointe mon nez au dessus et là 3 ombres était présents sans faire de bruits ni même me faire voir, j’ai passé ma nymphe en aveugle pour me prendre une attaque puis les compères sont reparti sous moi en intérieur de berge!

Sur la sorgues c’est flagrant, j’avais vu des coins avec des spécimens de 40/50 cms et 2 ou 3 heures après tu repasses ils y sont plus, pour réaparaitre juste avant le coup du soir!!!