Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Gobages

Trop tôt pour débuter?


#1

Salut à tous,

j’ai commencé la pêche à la mouche cette année, en parallèle du Tenkara.
Beaucoup de plaisir pris, et je pêche essentiellement une mouche dans mon coin, la grise à corps jaune.

Peu d’expérience, mais la saison de la truite terminée, j’aimerai me tenter pendant l’hiver au montage, mais la question est, à ce stade, soit peu d’expérience, est-il peut-être plus sage de continuer a acheter des mouches et améliorer la technique? au risque de douter de ses montages…

Qu’en pensez-vous?


#2

Bonjour,

Il n’est jamais trop tôt pour débuter je pense. Je n’ai personnellement jamais acheté de mouches. Au début tout le monde monte des “plumeaux” tout moches mais qui prennent quand même du poisson !
Il existe des kits de montage pas trop cher, et avec du matériel et matériaux de base ont peu déjà commencer à monter des mouches qui prennent et facile à monter. Tu aimes les grises à corps jaune ? Des hameçons de la soie de montage jaune et un cou de coq gris. Entraîne toi à monter des séries d’araignées et quand tu auras maîtrisé le montage tu pourras monter autre chose et ainsi de suite.


#3

Le montage est un “complément” de la pêche à la mouche. Attention à l’addiction, une fois que l’on y a goûté :wink:

Tu as des fiches et des vidéos de montage sur le site, si tu n’as pas un club ou des potes pour t’initier. Une série est même spécialement dédiée aux débutants. Prends les dans l’ordre, il y a une progression pédagogique et le niveau de difficulté ou les gestes techniques augmentent au fur et à mesure.

Après, tu peux proposer des photos de tes mouches. Elles seront “critiquées” au bon sens du terme.

A plus,

Patrick


#4

Salut
Jamais trop tôt pour commencer!
Vas y fonce, tu trouveras toujours quelqu un ici si tu as un problème technique.
Et quelle fierté perso de prendre des poissons avec ses propres mouches!
Bon montage


#5

40 ans que je monte des mouches et 40 ans que tout le monde les trouve moches… et pourtant il m’arrive parfois de prendre un poisson ou deux. Le montage, c’est la continuation de la pêche quand tu changes quelques petits trucs parce que les poissons prenaient plus petit, plus dépouillé, ou le contraire. C’est aussi de la pêche en gestation, quand tu te projettes vers la saison à venir, tranquille devant ton étau, au milieu de tes plumes, poils, oreilles de ceci, queue de cela, perles, bouts de guirlandes etc… Donc non, il n’est jamais trop tôt pour commencer et toujours trop tôt pour arrêter.
Bons montages.


#6

J’ai commencé avec des plumes de poules ramassées par terre quand j’avais 14 ans pour ma première canne à mouche, vu le prix à l’époque, et puis que j’avais défoncé mes 4 ou 6 première mouches à 30 franc environ, dans la semaine, sur des graviers ou dans des branches, j’ai vite franchi le pas, même sans étaux et puis finalement c’est bien d’avoir sa boite avec ses réalisations tu choisis …et tu assume quand ça monte et refuse ou quand sa monte pas du tout!!!

Il n’y a pas de vilaines mouches qui ne prendront jamais, il y a des mouches males faites qui se défont à l’utilisation mais ça ne dure que 1 ou 2 semaines après tu trouves vite les trucs de montage en t’intéressant un peu!
Redemandes au besoin, car il y en a un paquet des étapes pour un monteur, 5 a 10 ans après tu apprends encore au fil des saisons, régale toi bien!!!


#7

Bonsoir,

Idem que mes prédécesseurs: il est à mon avis jamais trop tôt pour commencer.
Il faut surtout être patient car parfois on n’arrive pas du premier coup à faire ce que l’on veut.
Il faut parfois s’entrainer et recommencer plusieurs fois la même étape de montage.
Au début ne cherche pas à faire trop compliqué.
Le visionnage de vidéo est une bonne aide si on n’a pas la chance de connaître quelqu’un qui nous montre ses tours de main. L’image est plus parlante que des photos agrémentées de texte.
Pour ma part je ne sais toujours pas utiliser un whip finish pour le noeud final mais je continue à chercher et en attendant j’utilise d’autres solutions…
La proposition de patpeche est à retenir, cela te fera gagner du temps.

En tous cas sache que tu rentres dans un domaine qui risque d’être chronophage. Mais comme cela a déjà été dit: quelle satisfaction de prendre un poisson avec SA mouche.

Lance toi, c’est trop bien (même si quand c’est bien c’est jamais trop :winch: )

A bientôt pour voir tes réalisations


#8

Eh bien !
Merci pour tous ces retours, autant encourageant les uns que les autres.
Pas un seul avis négatif en vue, je crois alors qu’il est temps !

À bientôt pour recueillir vos avis !


#9

Et surtout, ne jamais jeter les mouches “ratées” car elles pourraient bien prendre plus de poissons que les mouches dites “réussies”…


#10

Heu non, les premières ratées, il va devoir les jetter. Ensuite, il apprendra volontairement à faire des mouches peu esthétiques mais qui répondent à des critères très précis de flottabilité.

Ce ne sont pas des mouches ratées mais des mouches volontairement construites en dehors des conventions.

Il ne faut pas tout mélanger.

Fred


#11

Heu non: ratées volontairement ou non, je ne vois pas la différence…Le poisson non plus d’ailleurs!
Je pense tout simplement que la nature ignore -et donc se méfie- de tout ce qui est trop symétrique.
Par ailleurs une mouche “moche” (peute…) donc un peu monstrueuse parait plus facile à prendre et peut être choisie en priorité par le poisson. C’est du moins ce qu’on peut en penser.


#12

faudrait peut etre vous i maitre sérieusement car ces pas tres compliquer le whip finish et ça fais bien fini


#13

Réussir à faire précisément ce qu’on vise - ou du moins s’y efforcer - me semble quand même être un aspect essentiel de la pêche à la mouche, et surtout du plaisir que l’on peut y prendre. Du coup, pêcher avec des mouches approximatives ou ratées (par rapport à ce qu’on visait en les montant), je ne vois pas trop quel plaisir on peut en tirer, même si le hasard, certes, pourra nous faire prendre du poisson avec, mais en dehors de toute coïncidence avec l’intention du pêcheur. Or, la pêche à la mouche telle que je la conçois me paraît être justement la plus opiniâtre et la plus fine des pêches d’intention. Et d’attention aussi, bien sûr : à l’approche (dès l’étau, et pas seulement une fois les pieds dans l’eau), au geste, à l’environnement, à l’écologie, à notre perception et à notre compréhension de tout cela, fût-ce une merveilleuse illusion.

Les mouches ratées, on a meilleur temps de les défaire et de redonner une deuxième et meilleure chance à ce pauvre hameçon.


#14

De mon point de vue, des belles mouches bien montées prennent plus de pêcheurs que de poissons…et méritent davantage d’être encadrées que de servir à la pêche. Ce sont l’intention et l’attention des poissons qui comptent, non celles des pêcheurs. Pourquoi préfère t’on souvent une mouche qui a déjà pêché et est toute dépenaillée à une belle mouche neuve tout droit sortie de la boite? Parce qu’elle est plus efficace!
je vais raconter une anecdote qui m’est arrivée il y a trop d’années en arrière. Ce jour là aucune mouche ne marchait sur des truites pourtant bien actives en surface jusqu’au moment où mon copain de pêche voit le hackle de sa mouche se défaire et pendouiller derrière la courbure de l’hameçon (imitation d’exuvie?)
. Il prendra dès lors truite sur truite. Moralité: quand les poissons sont difficiles, une mouche qui ne ressemble à rien à nos yeux d’humains peut sauver la pêche…Pour autant on peut préférer l’esthétique à l’efficacité en fonction de sa personnalité. Les poissons sont souvent difficiles…heureusement!


#15

Quand on maîtrise le montage, et c’est le but de tout monteur, on doit être capable de faire n’importe qu’elle mouche : qu’elle ressemble aux canons de beauté des catalogues ou qu’elle ressemble à ce que veulent les poissons.

Une mouche ratée est une mouche ratée car elle n’a pas atteint les objectifs que c’était fixés le pêcheur au moment où il l’a imaginée.

Tu deviens monteur dans les faits le jour où tu prends tes boites à mouches avec les modèles que tu as montés jusque là et que tu jettes les mouches pour repartir sur du neuf.

Une mouche n’a pas à être belle, elle a juste à être efficace. Il ne faut pas compter sur une belle mouche détruite pour en faire une mouche efficace. Ça marche rarement.

Non, il faut mettre au point des mouches efficaces et les réussir au montage à chaque fois sans se soucier des codes ou des traditions. Mais cela prend des décennies de mettre au point une collection. Il n’est donc jamais trop tôt pour commencer. Perso, j’ai acheté ma canne un jeudi, je prenais mes premières truites le samedi et le lundi j’achetais le matériel de montage.

Compter acheter des mouches dans le commerce ou faire des imitations exactes et attendre un accident pour prendre du poisson en situation difficile n’est pas la bonne démarche.

Fred


#16

Voir un poisson gober la mouche que tu viens de monter, double le plaisir de la prise. Ton adresse plus TA mouche ont pris le poisson, et ça, c’est extraordinaire.
Tes premières mouches auront plein de défauts, j’en ai gardée une, et je ne la jetterai pour rien au monde. En la regardant, je vois toutes les erreurs que je ne commettrais pas maintenant. Mais qu’importe, c’est ma première mouche, et j’y tiens.
Il est vrai que j’achète aussi quelquefois des mouches plus sophistiquées, mais cela devient de plus en plus rare. Je “commence” à avoir un peu d’expérience des mouches qui prennent le plus de poissons, soit parce qu’elles ne ressemblent à rien et à tout. Soit, elles sont très précises.
Finalement, j’ai constaté, récemment, que les plus prenantes, dans ma région, ce sont les petits voiliers CDC, et les petits hannetons noirs. Et ça m’arrange, car se sont les plus simples à monter…
Alors, aucun complexe, ni appréhension, ni hésitation à avoir. Monte tes mouches, tu vas doubler ton plaisir


#17

Bonjour, lancez vous a mon avis pêcher a la mouche et monter ses mouches vont de paire, et puis si vous connaissez une vieille main comme l’on dit qui peut vous montrer quelques trucs n’hésitez surtout pas, et sur le site il y a plein de fiches de montage pour apprendre, allez au boulot et bon courage.


#18

Effectivement j’ai déjà essayé de m’y mettre, j’ai visionné des vidéos mais il y a toujours quelque chose qui bloque.
Donc je continue avec les demi-clés.
je pense que je vais m’y mettre de nouveau bientôt car en cherchant sur le forum gobages.com j’ai pu voir que je n’étais pas le seul à rencontrer des difficultés mais dans ce fil-là des solutions ont été apportées ( ce qui est l’intérêt et la philosophie de ce forum)

Grâce à ces Gobenautes j’espère y arriver bientôt.
Merci à eux!


#19

:joy::joy:Je suis comme toi jamais j’ai réussis à me servir de celui que j’ai.3 demi clés ça tient très très bien avec le vernis. Attention de bien déboucher les œillets :wink:
JEROME


#20

Je pêche à la mouche et monte mes mouches depuis près de 40 ans. Je n’ai jamais utilisé le whipfinish et fais 3 demi-clés plus une goutte de cyanolite: quasi indestructible!
Les règles, ce sont les poissons qui les fixent, pas les humains…qui doivent simplement s’adapter.