Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Connaissez vous cette canne?

Bonjour
J ai retrouvé dans mon grenier 2 cannes
1 Mitchell conolon. Poignée avec emplacement du pouce dans la mousse
Et une autre que je ne parviens pas à situer
Encore lisible en avant de la poignée
C P Mouche No. 4
2m.50. DT4 et 5F. WF5 6F
TYPE " S . Ollivier. FRANCE
A quelques cm au dessus de la poignée un liseré bleu blanc. Rouge avec inscription. Le coin de pêche
Graduation pour mesurer les poissons 23/27/30
Si vous connaissez cette canne merci de m en dire un peu plus

Bonjour
Une photo serait peut être aussi parlante non?:blush:

Bonjour!
La première citée, la Mitchell ne vaut pas grand chose et est très lourde.
La seconde par contre représente ce qui se faisait de mieux en fibre de verre creuse dans les années 70. Ces cannes étaient réalisées par la boutique « le coin de pêche » à Paris, avenue de Wagram et montées par Fernand Lemattre et Serge Pestel. Magasin qui appartenait à Sacha Tolstoï, petit fils du grand Léon. Elles se déclinaient de la 7 pieds à la 9 pieds et constituaient une bonne alternative aux coûteuses cannes en bambou refendu.
La Sylvain Olivier en mémoire d’un bon pêcheur de ces années où les poissons foisonnaient.
Cordialement

2 J'aime

hello
la mitchell conolon a été ma premier canne, lourde et queue de vache, une nouille même a l’époque, c’est vrai que ça vaut pas grand chose, désolé.
l’autre je ne la connais pas , j’ai aussi une vieille canne en fibre de verre qui a été fabriquée « au coin de pêche » inutilisable maintenant, tiens je vais faire des photos quand j’aurai un moment.je te souhaite que la tienne soit meilleure.
Norman

Pas vraiment
Les Inscriptions son quasi effacées…et en photo sont indéchiffrables…

Merci pour les reponses

Bonjour,

La première est une canne en Conolon de marque MITCHELL qui est très ancienne mais qui ne vaut plus rien à la revente. On en trouve facilement sur les sites de vente pour une poignée de riz…
La deuxième est une canne en Conolon mais de fabrication artisanale à l’époque du COIN DE PECHE (d’où le CP) à Paris par S.Ollivier. Cette canne peut intéresser des acheteurs de cannes vintage car pas trop fréquente si la canne est en bon état.

Le-Normand a parfaitement répondu au quiz! Merci l’Ancien,…(j’ai le droit, je suis ton ainé!)

Cet âge est sans pitié!
La vieillesse est un naufrage…

1 J'aime

Impressionnant cette précision de connaissances !
Le fils de Tolstoi était pêcheur à la mouche ?
Cordialement
Jocelyn

hello
pas l’écrivain, un autre ,spécialiste du big game fishing il me semble et qui écrivait dans le magazine « connaissance de la pêche » dans les années 80.

Non, pas le fils, le petit-fils!
Sacha Tolstoï était un garçon fortuné qui avait la pêche au gros comme principal hobby. Il s’était offert le magasin de l’avenue de Wagram qui affichait un Marlin en devanture, pour vivre au cœur de l’action… Il a beaucoup pêché, voyagé et a eu une vie heureuse. Lemattre est décédé il y a bien longtemps et Serge Pestel il y a deux ou trois ans .

1 J'aime

J y avait rencontré le commandant Cousteau avenue de Wagram :smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts::smiling_face_with_three_hearts: quel souvenir
Fred

Bonjour,
Je souris lorsque je lis les commentaires concernant les cannes conolon. Non pas que ces derniers soient erronés, pas du tout bien au contraire, les cannes en conolon étaient effectivement très molles, lourdes, produites en grand nombre et sont sans grande valeur aujourd’hui sauf peut-être pour quelques collectionneurs prêts à débourser 4 ou 5 dizaines d’euros.
Mais dans les années 70, époque où je les ai découvertes, elles étaient décrites par Mitchell comme une petite révolution, une alternative au bambou refendu, plus solide et beaucoup moins cher… Et modernes en plus !
Le Coin Pêche montait des cannes en conolon, Charles Ritz a signé un modèle il me semble bien…
A l’époque il existait peu d’alternative au bambou du point de vue matériel et celui-ci était peu accessible aux pêcheurs modestes. J’ai reçu, lors d’une foire expo, ma première leçon de lancer mouche avec Michel Duborgel et Henri Limouzin. Ce dernier utilisait une Mitchell conolon et moi, j’étais tout juste adolescent… Je me souviens notamment de l’emplacement prévu pour poser le pouce sur la poignée !

1 J'aime

Le coin de pêche ne produisait pas que des conolons, j’ai une speciale coin de pêche montée sur un blank carbone Plateau.
J’y ai aussi souscrit pour les 2 livres de Charles Gaidy.
On essayait les cannes sur le trottoir avec Serge Pestel, que de souvenirs dans ce magasin !
Serge et Sacha étaient des personnes remarquablement abordable pour le jeune chevelu loubard de 18 ans que j’étais.
Pareil dans les autres grand magasin de pêche, le martin pêcheur, la maison de la mouche, PAC, des poissons si grand etc etc.

1 J'aime

J y allait chaque fois que j allait à Paris avec mon père qui était ami avec Serge …j adorait ce magasin .ça ne nous rajeunit pas :wink:
Frédo

7 pieds et 8 pieds en Conolon du Coin de Pêche en muliti-brins signées Serge Pestel.

2 J'aime

la fibre de verre comme le carbone depuis produisait certaine cannes tres bonnes et d’autres des nouilles.
les meilleures conolon provenait des états unis et était assez cher.j’en ai une signée s.pestel.
l’arrivée du carbone,graphite,boron etc,non pas laissé le temps a la fibre de verre de progresser,mais ma pestel est tout a fait utilisable aujourd hui, ce sont plus les lanceurs de nouvelle generation qui ne savent pas s’en servir.
mais nous? saurions nous conduire un taxi de la marne? :rofl:

1 J'aime

Des excellentes cannes dans ces longueurs et avec un poids contenu. Et solides, de plus.
Seule la 9 pieds était un peu lourde à manier…