Début de saison difficile pour un novice

Bonsoir à tous.

Nouvellement inscrit sur ce forum, je viens vers vous ce soir pour vous faire part de ma profonde frustration. :persevere:

En effet, je débute à la mouche et l’on peut même dire que c’est cette année que je m’y suis réellement mis. J’ai travaillé mes lancers depuis 1 an certes, et j’ai fais quelques truitelles sur la Dordogne en fin de saison. Mais c’était un coup de chance… La chance du débutant. J’ai pris de la Vandoise un soir vers Argentat mais elles étaient folles à ce moment-là donc… Pas bien difficile.

Depuis quelques jours je me suis mis à la sèche, car la nymphe pour moi est une obscure science… Pour le moment. :joy:. J’ai pourtant déjà pêché au toc, mais j’avoue que la Nymphe me paraît très compliquée à pratiquer. Bref.

Mon souci est le suivant : malgré les lancers qui ne sont, je pense, pas trop dégueulasses, même si je ne pose pas toujours ma mouche au centimètre près, je n’ai pas eu l’occasion de pêcher des gobages pour le moment, je ne peux faire que quelques sorties d’une heure jusqu’au 2 mai (remise de mon travail de fins d’études) au Saillant d’Allassac sur la Vezére, pour ceux quu connaisent un peu le coin. Je vais au bord de l’eau pour me détendre plus que pour prendre de belles truites. Mais j’avoue que ces derniers jours… Je ne touche aucun poisson, seul un chevesne est venu prendre une grosse mouche de mai hier… Et c’était un “coup de chance” que je l’ai ferré parce que je ne regardais plus ma pointe :joy::sob::sob:. Il l’avait un peu avalé et quand j’ai voulu faire mon arraché… C’est vous dire à quel point je me désespère :joy:

Je pense que mon souci principal c’est que je n’ai pas l’expérience qui permet d’identifier les types d’insectes qui volent à fleur d’eau ou qui émergent. Aujourd’hui par exemple, j’ai essayé avec des tricolores, mouches de mai, cul de canards sedges… Pas un poisson n’est monté sur ma pointe, où alors faut que je change de lunettes.

Je pêchais les queues de courants, où bien les bordures de ces courants.

Avez-vous des hypothèses sur ma piètre condition de moucheur ? Mis à part que je suis assez mauvais pour le moment :joy::joy:

Merci de votre attention, bon week-end !

Bertrand.

Ça va venir, patience. Paris ne c’est pas fait en un jour. La bonne saison arrive. Il va falloir que tu concentres tes efforts sur les gobages.

Il faut partir des bases : je vois des éphémères olives de petite taille sur l’eau, je mets une mouche qui ressemble même si je ne connais pas son nom latin.

Ensuite, il faut te concentrer sur tes dérives : pas de dragage, jamais. Cela passe par un bon positionnement et des posés merdiques, bas de ligne détendu.

Il faut aussi être discret. Le poisson ne doit pas te voir ou t’entendre, surtout si tu pêches les cabots qui Saillant.
Ces poissons sont bien plus craintifs que des truites.

Et ne te prends pas la tête, un jour ça va le faire.

Fred

2 Likes

Oui, persévérance et …chance. Avec 1 seule heure à consacrer à la sèche, qui plus est de temps en temps, statistiquement tu as bcp plus de chance/risque de capot que de succès.
Et il faut en plus déduire de ton temps de pêche l’échauffement (se mettre dans la zone comme disent les raquetteux :wink: )
As-tu essayé la noyée?
Courage!
Une vidéo bien faite sur la noyée :slight_smile:
Noyée Dipteria31
Attention, ça n’est souvent pas aussi productif que dans la vidéo, apparemment tournée pendant une éclosion :wink:

1 Like

Encore quelques jours de patience,les conditions climatiques ne sont pas au top pour beaucoup d’entres nous,la frustration est la même, novices ou anciens…:smiling_imp::smiling_imp:

2 Likes

ah bé! plus de 30ans de mouche, j’ai fais encore un capot mercredi, rassure toi et surtout pas de désespoir :wink:

@+jl

2 Likes

Merci à vous pour vos réponses ! C’est rassurant, même si j’ai quand même une foule de questions à poser :joy:

Pour la noyée… J’ai peur de m’emmêler les pinceaux parce que si jai bien compris les explications d’un collègue, tu pêches avec une potence, tendu et le poisson se ferre “tout seul” c’est ça ? Il paraît que les touches sont ultra-violentes :open_mouth:

  • Est-ce que, pour la truite, le diamètre de la pointe joue un rôle sur la taille du poisson capturé ? Question bête mais comme je débute et que j’ai tendance à acheter des bdl dégressifs…

  • Si j’ai bien compris, il ne faut pas que le poisson me voit. Logique en même temps. Donc on ne pêche jamais en aval à la sèche ? Je pensais que les remous et les courants permettait de se "cacher du poisson…

  • Si l’un d’entre vous a un lien qui explique les types d’insectes rencontrés avec des photos, des illustrations et des explications, je suis preneur !

Ce n’est pas pressé… Je ne retourne plus pêcher avant mercredi prochain. :persevere:

Ne vous inquiétez pas, nous étions une fois dans vos chaussures à un moment donné, vous n’avez reçu que de bons conseils. Je voudrais seulement ajouter à considérer un certain temps avec un guide professionnel … un bon peut enseigner à un étudiant volontaire dans les jours ce qui peut autrement prendre des années!

1 Like

Bonsoir ! Merci de votre réponse @Scot

Oui j’y ai pensé pour un guidage avec un professionnel… Je sais même à qui m’adresser.

Mais pour le moment financièrement j’ai malheureusement d’autres priorités… peut etre dici quelques semaines ! :slightly_smiling_face:

Salut salmotruiteur
Pas facile les débuts :grin:
On est tous passé par la et t as pas fini on s en pose tout le temps des questions mais C est ca qui est bien!
Ne te décourage pas mais ne croit rien jamais acquis;c est une remise en question permanente la palm;au bout de 10 ans sur la Dordogne je n ai juste que 2/3 pseudo certitudes qui parfois disparaissent soudainement au decours d une mauvaise journée !
Concentre toi sur une seule peche au depart,maitrise la seche plutot que la nymphe en 1er ;la noyée est aussi bien formatrice surtout sur la présence des poissons sous l eau et elle n est pas trop compliquée techniquement si on respecte les règles de base.
Pour les insectes,plus que les livres rien ne remplacera l observation au bord de l eau, c est essentiel.
Comme l a dit Fred tu essaies de mette au bout de ton bas de ligne ce qui te semble ressembler le mieux a ce que tu as sur l eau ou qui vole à proximité
Tu verras que les poissons gobent différemment en fonction de leur espèce mais aussi du stade larvaire a laquelle la mouche est prise.
Et Ca aussi il n y a que ta présence répétée au bord de l eau Et ca a toutes les saisons qui te feront progresser;je ne peux que te conseiller le film de Matthias Parre les 4 saisons de la Palm sur la Dordogne avec le type de mouches différentes qui apparaissent et qui marquent très nettement les saisons qui se succèdent.
Pour la seche heureusement qu’ on peut la pratiquer aval!!:grinning:
C est d’ailleurs une pratique courante quand tu pêches l ombre par exemple.
Ce n est pas exclu d être discret et de pêcher comme ca;tu verras que dans certaines conditions de pêche difficile (courant fort ,encombrement,végétation vent…)tu n auras pas le choix et il faudra t adapter.
Tu feras des poissons,même des truites
Et si jamais ton approche n est pas irréprochable prends le temps d attendre et souvent le poisson qui s est arrêté de gober reprendra son activité. Ou au pire tu mémorises le lieu du gobage et tu le tentes souvent ce poisson montera si il est en poste.
Mais C est plus simple d aborder ca au bord de l eau Ca rentre mieux!
Tu as l air de pêcher dans le 19
N hesite pas à m envoyer un MP si tu as des dispo en semaine pour une sortie .
J ai bénéficié de cette aide précieuse au début et ca fait gagner beaucoup de temps
Bonne continuation
Jean luc

2 Likes

De l’aide précieuse j’en aurais bien besoin aussi :sweat_smile:

je fais de la palm depuis 1 an, l’an dernier j’ai pris une seule truite le jour de l’ouverture sur un coup de chance, depuis à part des blancs en fin de saison dernière … Les seules truites que j’ai faite c’est des truitelles en noyée, en péchant les petits bras qu’offrent la dordogne.
Cette technique (la palm) est vraiment compliquée quand même. Entre la maitrise de la technique et la connaissance des insectes … , le tout restant ultra aléatoire car s’il n’y a pas de gobages et d’activité, c’est encore plus compliqué de savoir si on fait bien ou non ! m’enfin j’espère toujours avoir cette année une journée avec de l’éclosion régulière et les gobages qui vont avec !

@Salmotruiteur en tout cas, sache que tu n’es pas un cas unique !
Pour le film les 4 saisons effectivement, tu devrais te le procurer; il est top et donne vraiment envie d’aller à la pêche.

C’est un geste très aimable d’offrir une aide personnelle sur la rivière, nous avons un dicton en anglais selon lequel un gramme d’expérience pratique vaut un kilo de théorie …

3 Likes

@jl.klepper merci beaucoup pour ces encouragements ! Oui je pêche le 19 mais aussi le 87 vu que je suis en fin d’études infirmiers à Limoges. Donc la semaine le 87, le week-end le 19 :blush:

C’est très gentil pour ta proposition, je vais y penser :grinning:

Oui je pense que je vais regarder le DVD de Mathias. Je commence à le connaître un peu, je suis un client régulier du magasin et on discute de temps en temps :grin:

Merci à toi pour vos messages, je vais essayer de tenir compte de vos conseils… Et de passer du temps au bord de l’eau !

Salut,

Tu as de quoi t’entraîner à 5 minutes de l’école :wink: dès que les niveaux le permettront. Et dans trois semaines, tu pourras aller jouer avec les ombres tous les soirs :slight_smile:

A plus,

Patrick

1 Like

Je vois que tu parles du saillant et d’autres endroits qui me sont connus, Je vais souvent sur Estivaux et Comborn dans les Gorges de la Vézère, on peu se rencontrer pour des coups du soir a plusieurs on s’entraide et les capots sont moins difficile a digérer. je peche à la mouche depuis quelques années maintenant je peux peu-être t’aider un peu !!

1 Like

Patrick oui, la Vienne est une très belle rivière. Je l’ai pas mal pêchée vers Saint Priest Taurion et j’y ai fait de belles truites… Le street fishing en plein Limoges, je sais que ça peut rapporter gros mais… Je n’ai jamais tellement tenté ! En revanche je connais bien le Blanzou vers Pierre Buffiere, la Briance, l’Auzette…

Domip19, effectivement ça peut être intéressant ! Vous êtes tous super gentils à me proposer votre aide :grinning:

Je rends mon mémoire mercredi et après… On envisagera tout cela !

Je suis quand même passé prendre 2 culs de canards, 2 oreilles de lièvres et un sedge monté sur des oreilles de lièvres… On verra bien. Je testerai mercredi !

J’aime beaucoup pêcher vers Gimel les cascades aussi, mais malheureusement j’ai une 10 pieds
Soie de 5 donc j’y pêche au leurre… la population de farios y est très dense et même si il s’y fait globalement des petites, l’année dernière en fin de saison j’ai décroché un mémère de plus de 50… :open_mouth: Elle m’a mis la misère en quelques secondes :joy:

Pour gimel effectivement il y a de la très très grosse , surtout si on parle du même endroit !

1 Like

Ahah… Y’a des chances alors . Loin des touristes… :grin:

1 Like

Ah, je dirais plutôt que l’endroit permet aux touristes d’observer la chose mais en restant loin

1 Like

Tout dépend… On ne parle alors pas forcément du même endroit mais ça veut dire que de la belle Fario il y en a plus ou moins partout… Il suffit de savoir la débusquer ! :slightly_smiling_face:

Salut pour info je suis allé sur la Vézère au Saillant et le coup du soir s’est installé. Évidemment il ne fût pas assez long comme d’hab, j’aurais bien aimé prolongé mais pendant une heure, j’ai pu assisté à de multiples gobages discrets et prix quelques truites ( et ombres malheureusement).Enfin cela rassure un peu de prendre du poisson, je suis pas trop rouillé…

1 Like