L'appel de l'aappma de Mende

AAPPMA Mende Le mardi 28 novembre 2017

12 avenue Paulin Daudé

48000 MENDE

Email : secretariataappmamende@gmail.com

DESTINATAIRE :

Mme la Préfète de Lozère

2 rue de la Rovère

48000 MENDE

COPIE A : M le Président de la Fédération de Pêche de Lozère

12 avenue Paulin Daudé 48000 MENDE

Objet : Consultation Publique projet A.P. « règlementation pêche Lozère 2018 »

Madame la Préfète de Lozère,

Monsieur le Président de la Fédération des aappma de Lozère,

L’association agrée de pêche et de protection des milieux aquatiques de Mende souhaite participer, en tant que personne morale, à la consultation publique sur le projet de règlementation pêche en Lozère 2018.

En amont de l’élaboration de ce projet, notre association s’était permis de faire parvenir un dossier présentant nos propositions détaillées à la Fédération de Pêche de Lozère, à la Direction Départementale des Territoires (service Eau, Forêt, Biodiversité) et à la délégation départementale de l’Agence Française pour la Biodiversité. Nous avons travaillé avec le souci d’établir des propositions compatibles avec la règlementation départementale en vigueur qui garantit la réciprocité et l’unité entre toutes les aappma(s), conformes au Code de l’Environnement et en adéquation avec les préconisations de gestion piscicole fixées par le PDPG.

Nous avons pris connaissance du projet mis en ligne le 17/11/2017 et nous souhaitons vous faire part de quelques remarques sur son contenu qui concerne le territoire de notre aappma afin de contribuer à la réflexion en cours :

1/ Augmentation des Tailles Légales de Captures (TLC) de l’espèce truite fario :

Nous avons la satisfaction de lire que notre principale requête concernant l’extension du secteur de la maille à 25 cm sur la vallée du haut Lot, en amont de Mende jusqu’à Bagnols les bains a été retenue dans le projet 2018. Ce point nous semble essentiel afin de nous permettre la mise en œuvre d’une gestion piscicole patrimoniale efficace. Et cela d’autant plus que cette mesure s’accompagne automatiquement d’une baisse du quota de prélèvement de 7 à 5 truites par jour et par pêcheur.

Plus en aval sur la vallée du Lot, le projet 2018 introduit une nouvelle maille à 27 cm à partir du pont St Laurent à Mende, jusqu’à la sortie du département. Sur ce point, nous souhaitons émettre plusieurs réserves :

  •   Selon les résultats de l’étude scalimétrique, la TLC actuelle fixée à 25 cm dans la traversée de l’agglomération mendoise est adaptée à ce secteur et permet d’assurer un juste équilibre entre préservation et prélèvement de l’espèce. Sauf prescription avisée des services de l’état, nous souhaiterions que cette maille de 25 cm soit maintenue sur ce tronçon de rivière.
    
  •   La TLC de 27 cm n’est pas une mesure dérogatoire prévue à l’article R 436-19 du Code de l’Environnement et nous craignons, si elle est adoptée, que les contrevenants verbalisés par la garderie puissent échapper à la poursuite en attaquant l’arrêté préfectoral pour non-conformité.
    
  •   A contrario, nous sommes favorables à la création d’une nouvelle taille légale de la truite à 30 cm tel que prévue dans le code de l’environnement dans les zones à forte croissance, c’est à dire la partie aval du Lot, dont la limite géographique reste à définir ? Il nous semble que la confluence du Lot et du Bramont, par les caractéristiques physico-chimiques de l’écosystème rivière, pourrait être retenue comme lieu justifiant un changement de maille. Mais cette mesure ne concernant pas le territoire de Mende, nous laissons le soin aux associations concernées de s’exprimer sur le bien-fondé ou non d’une telle mesure.
    

Pour terminer sur le sujet des Tailles Légales de Captures, nous tenons à préciser que la maille actuelle de 20 cm sur le Lot en amont de Bagnols les Bains, sur la Colagne en amont de Rieutort de Randon et sur l’ensemble de leurs affluents, nous semble adaptée au vu des résultats scalimétriques sur ces secteurs. Toutefois, nous regrettons que notre proposition d’augmenter la maille sur la haute Colagne du lac de Ganivet à Rieutort de Randon de 20 à 23 cm n’ait pas été retenue dans le projet 2018. La scalimétrie montre une insuffisance de protection des géniteurs avant 1ère reproduction complète sur ce tronçon de rivière et cela d’autant plus que les problématiques environnementales et la dégradation de l’habitat y fragilisent la population salmonicole et le renouvellement des stocks naturels.

2/ Baisse des quotas de prélèvements de la truite fario :

Ce sujet n’est pas ou peu traité et nous avons conscience qu’il doit être réfléchi en concertation à l’échelle départementale. Toute fois, nous attirons votre attention sur le fait que les deux leviers règlementaires régulant la pratique, à savoir la TLC et les quotas, doivent être actionnés simultanément pour être efficaces et éviter un report de la pression de pêche sur les meilleurs géniteurs. Sans vouloir bouleverser la règle en vigueur, nous proposons un ajustement de celle-ci :

  • Secteur TLC 30 cm : 3 poissons max (nouveau)

  • Secteur TLC 25 et 23 cm : 5 poissons max (nouveau pour 23 qui passerait de 7 à 5)

  • Secteur TLC 20 cm : 7 poissons max (pas de changement)

3/ Points divers :

Sur le territoire de l’aappma de Mende, nous sommes favorables aux mesures suivantes :

● Report de la date d’ouverture de la pêche sur le lac de Charpal du 1er mai au 1er juin et maintien du no-kill sur ce plan d’eau

● Fermeture générale de la pêche aux écrevisses à pattes blanches en tant qu’espèce menacée

4/ Pour l’avenir … :

Nous espérons que nous pourrons entamer une réflexion départementale afin d’introduire des mesures novatrices dans la règlementation de la pêche en Lozère, telles que :

● Préconisation obligatoire de la pêche avec hameçon sans ardillon ou à ardillon écrasé pour préserver les juvéniles dans les eaux de 1ère catégorie du département

● Instauration d’un carnet de prélèvements avec inscription immédiate et obligatoire de toutes les prises conservées à présenter lors des contrôles pour éviter les abus (type : plusieurs fois le quota dans une même journée)

● Mise en place d’un plan de restriction de la pratique de la pêche en période de crise sècheresse inscrit dans l’arrêté préfectoral annuel réglementant la pêche en Lozère et qui puisse être déclenché automatiquement en fonction des niveaux d’alertes.

Nous espérons que la consultation publique et la réunion qui s’en suivra, pourront déboucher sur un projet final d’arrêté préfectoral et une règlementation de la pêche qui puissent être acceptables pour les différentes parties en présence, tout en introduisant un certain nombre d’évolutions nécessaires à la mise en œuvre d’une gestion piscicole patrimoniale et la préservation de nos espèces piscicoles pour une mise en valeur et un développement durable de la pêche en Lozère.

Nous vous prions de recevoir, Madame la Préfète, Monsieur le Président, nos salutations distinguées.

Le Bureau de l’aappma de Mende,

Modèle de contribution à envoyer à : ddt-bief@lozere.gouv.fr

Avant le 08 décembre 2017 dernier délais

Madame la Préfète de Lozère,

Je soussigné…………………………… Résident à ………………………… ;

Membre de l’association des pêcheurs à la ligne de Mende (AAPPMA).

Dans le cadre de la consultation publique sur le projet de règlementation pêche en Lozère 2018, je souhaite vous informer que je désapprouve l’idée de créer une Taille Légale de Capture de la truite fario à 27 cm sur la rivière Lot de Mende à la sortie du département car cette mesure n’est pas conforme à l’article R 436-19 du Code de l’Environnement. A contrario, je suis pour la création d’une nouvelle taille légale de la truite à 30 cm tel que prévu dans le code de l’environnement pour les zones à forte croissance. C’est-à-dire chez nous la partie aval du Lot, dont la limite géographique reste à définir. A mon humble avis, cette limite doit se situer plus en aval que le territoire de l’aappma de Mende car la maille actuelle de 25 cm me semble suffisante pour assurer l’équilibre entre préservation et prélèvement sur cette espèce à forte valeur halieutique. La confluence du Lot et du Bramont serait peut être un lieu adapté à ce changement de maille ?

Je profite pour vous signaler que sur le territoire de l’aappma de Mende, je suis favorable à :

● TLC 25 cm : rivière Lot - pont de RD 901 à Bagnols les B. – pont Neuf à Mende (limite aval du territoire de l’aappma)

● TLC 23 cm : rivière Colagne - pont de RD 806 Rieutort de Randon. – Lac de Ganivet

● TLC 20cm : sur le Lot en amont de Bagnols les bains, sur la Colagne en amont de Rieutort de Randon et sur l’ensemble de leurs affluents.

● Une baisse raisonnée des quotas de prélèvements de la truite fario qui pourrait être fixés à :

  • Secteur TLC 30 cm : 3 poissons max (Nouveau)

  • Secteur TLC 25 et 23 cm : 5 poissons max (Nouveau pour 23 qui passerait de 7 à 5)

  • Secteur TLC 20 cm : 7 poissons max (Pas de changement)

● Report de la date d’ouverture de la pêche sur le lac de Charpal du 1er mai au 1er juin et maintien du no-kill sur ce plan d’eau

● Fermeture générale de la pêche aux écrevisses à pattes blanches en tant qu’espèce menacée

Enfin, j’espère que dans les années à venir nous pourrons introduire des mesures novatrices dans la règlementation de la pêche en Lozère, telles que :

● Préconisation obligatoire de la pêche avec hameçon sans ardillon ou à ardillon écrasé pour préserver les juvéniles dans toutes les eaux de 1ère catégorie du département

● Instauration d’un carnet de prélèvements avec inscription immédiate et obligatoire de toutes les prises conservées à présenter lors des contrôles pour éviter les abus (type : plusieurs fois le quota dans une même journée)

● Mise en place d’un plan de restriction de la pratique de la pêche en période de crise sècheresse inscrit dans l’arrêté préfectoral annuel de la pêche en Lozère et qui puisse être déclenché automatiquement en fonction des niveaux d’alertes

Je vous prie de recevoir, Madame la Préfète, mes salutations distinguées.

Vos NOM et Prénom

2 Likes