Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Prix et recherche

Juste une information à propos des prix pratiqués en France (aux USA et en Europe…), sujet sur lequel je reviens et qui, à mon avis est loin d’être clos.
Un tube en métal pour canne mouche : 108€ soldé à… 75€. Il est vrai qu’il est signé « Sage » (laser ou décalcomanie?)!!!
Un collègue évoquait récemment le financement de la « recherche et développement » (R&D) pour justifier des prix élevés :smirk:. A moins que le bénéfice ainsi fait serve pour le test de cannes…en apesanteur.
À méditer…
Gege1

Et ?
(C’est quoi la question ou le but de ce partage ?)

Il n’y a pas que le test des cannes qui est en apesanteur :joy:
Le tube en question est en aluminium et il est pour une canne 14’3 pas déconnant :upside_down_face:

1 J'aime

Et la longueur justifie ce prix??? Peut-être l’avez-vous acheté…!!!
Gege1

PS : la question est : la « marque » (?) légitime-elle-ce prix, au même titre que concernant d’autre matériel? Mais, après tout, si on prend du plaisir à acquérir cela.
Pour prévenir d’autres commentaires, on pourrait opposer les vêtements de haute couture… Mais je pense que c’est très different quant à la recherche, l’habileté et la rareté de personnels compétents qui y travaillent, etc.

Yves,
Mille excuses. J’ai oublié de vous remercier pour votre preuve d’humour(?)…
Gege1

En additif tardif pour les réponses à mon premier message : décidément et reflexion faite, il apparaît qu’il y a des sujets tabous…! Et qui fâchent beaucoup…
Gege1

Tiens, le retour de Gege1 et ses questions sur la notion de prix et de matériel.
Le sujet avait déjà été lancé notre auteur : Prix materiel
Sur Gobages, justement, les tabous sont pour ainsi dire inexistants…

C’est quand même un peu tabou de dire que pour 200E tu as des productions de cannes asiatiques qui rivalisent avec des cannes made in USA quatre fois plus cher.

A+
J

1 J'aime

Salut John,
Justement, le sujet des cannes asiatiques est régulièrement abordé, et sans tabou je trouve.
Je dirais même que les conversations qui parlent ou dérivent sur la notion de « le plus cher est il mieux que le pas cher », pour résumer, est limite redondant, et souvent stérile, car chacun reste sur son point de vue, déjà débattu et/ou affirmé.
Mais je l’accorde volontiers, c’est un sujet type de la trêve hivernale qui s’amorce :wink:.

Personnellement je répondais à Geg1 pour dire qu’un tube alu ça coute cher (Tube long plus peinture et estampillé Sage de surplus :upside_down_face:)
J’en ferais pas plus dans le sujet puisque ma saison de pêche au contraire de vous bat son plein ( Bonefish, Tarpon et autres Permit ) il fait beau et chaud du coup je m’en vais faire le coup du matin
Bye
Yves

2 J'aimes

Un tube alu : 15€ en Chine…
Bonne pêche.
Gege1

Sur le prix final payé par le client, pour estimer la marge du vendeur il faut retirer la TVA et les impots sur les sociétés suivant le statut, charges sociales soit environ 30% du CA.

Donc sur 108€ dans le cas du tube dont tu parles ça fait : 108 / 1.2 / 1.3 = 69.23€
Sur ces 69.23 il faut enlever les différentes charges liées au fonctionnement même du commerce et bien entendu le coût d’achat ou de fabrication.

Ce qui est tabou ce n’est pas de parler du prix ou des bonnes affaires, mais de dire que ceux qui vendent cher se gavent. Quand on dit que les vendeurs Français se gavent c’est headshot direct, pas touche au grisbee gamin.

Tout à fait d’accord John.
C’est une des raisons pour lesquelles je souhaitais qu’on réfléchisse à cette question. Pour part, je crois que le pb (?) dépasse le « plus ou moins cher » et, outre le pourquoi (plus value, profit, taxes, conditions de travail…), la constitution d’un « marché », d’un « univers », ses connotations symboliques et ses partisans (ou opposants) voire défenseurs (ou pourfendeurs). Et, au-delà de la pratique, je ne pense pas qu’il s’agisse là d’une question pour les longues soirées d’hiver mais, plus généralement, d’éléments structurant (et/ou révèlateurs) à mon avis la PALM, sa pratique, ses adeptes…et ses clients.
Gege1

Pas de tabou? Vous plaisantez! À constater le type et le ton des réponses à ce sujet.
Pour John : oui entre 200€ la canne et une autre 3 fois plus chère, ce n’est pas anodin et pas que pour le porte-monnaie. D’autant que certaines cannes chères sont entièrement ou partiellement fabriquées en Asie!
Plus généralement, je constate que certains échanges sont hélas conformes à ceux souvent lus sur des réseaux sociaux : 1er degré, agressifs limite insultants. L’anonymat, la frénésie, l’immédiateté aidant, sans même évoquer certains qui se sentent visés…
Je ne souscris pas à ces pratiques.
L’échange est vraiment difficile pour dépasser les avis divergents ou opposés.
Bref, je ne répondrais plus à ces messages au risque peut-être de laisser le champ libre à d’autres et de passer pour une personne méprisante. Tant pis.
Gege1

Gege1.
Je ne vous connais pas.
Mais, sans vous offenser, j’ai le sentiment, et ça n’engage que moi, que vous prenez souvent au pied de la lettre ce qui est dit lorsque vous lancez un sujet de discussion, en ayant un jugement immédiat sur les contributeurs lorsqu’ils demandent une précision ou répondent à une question.
Des sujets tabous sur Gobages ? Non.
Des sujets qui ne mettent pas d’accord ? Oui.
Le reste est dans l’acceptation des opinions des autres…

1 J'aime

Le premier post du fil ne lance aucun débat et ne pose aucune question.

Donc aucun sujet tabou ici (sur ce post), je m’interroge juste sur le sujet quand je lis cela.
Pour moi c’est comme si j’écrivais : les ceps sont pas chers cette année.
Certe et ?
Donc pour moi post sans sujet qui me laisse dubitatif …

Après quand je vois les réponses et comment on en vient a débattre sur rien je me dis que oui j’oubliais que la pêche est fermée :relaxed:.

Bref …

2 J'aimes

Il faudrait cesser, peut-être, de raisonner uniquement en termes d’efficacité et de budget, valeurs éminemment techno-libérales (et participant - soit dit en passant - à la destruction de la nature à laquelle nous prétendons tellement tenir), et considérer que pour certains d’entre nous, la pêche à la mouche est aussi - voire surtout - le fruit d’une vision esthétique de l’existence.
Tenir à la beauté de l’objet qui nous accompagne dans notre quête (un bambou refendu, une canne d’exception montée avec des finitions subtiles et parfaites témoignant de l’adresse, du savoir-faire et du talent d’une firme ou d’un facteur de cannes accordant de l’importance aux détails, à la qualité des matériaux utilisés et à ce supplément d’âme qui en émane), ne fait pas pour autant de vous un petit soldat du marketing ou de la société d’ultra-consommation, ni un sectateur du matérialisme, ou encore un idiot aveugle rapidement berné par les promesses publicitaires. C’est une vision beaucoup trop simpliste, arrangeante certes, mais réductrice. Car c’est parfois même du contraire qu’il s’agit. Cela peut dénoter bien plutôt une sensibilité à autre chose qu’à l’efficacité pure et dure, rejoignant un certain désir de s’inscrire en beauté dans la splendeur de la nature (ce qui en reste), et de ne pas céder uniquement à la toute-puissance de l’utile. Pêcher avec un objet plus beau, plus « noble » et mieux fini qu’un autre (donc souvent plus cher) ne fait certes pas de vous un meilleur pêcheur (laissons cela au marketing). Mais ça peut dénoter de votre part une autre vision de la pêche - et de la vie. Il n’est certes pas nécessaire d’avoir une belle canne en main pour attraper une truite. Mais le but n’est-il donc que d’attraper des truites ? Dans ce cas, vos deux mains se promenant la nuit sous les cailloux font aussi bien le travail, sinon mieux.
Il y a chez certains, me semble-t-il, une confusion constante entre prix du matériel et « caste », et une certaine suspicion a priori vis-à-vis de la belle ouvrage, qui ne serait destinée qu’à la mise en place d’un entre-soi de gens aisés cherchant à se distinguer des autres. Foutaises. Il suffit de connaître un peu l’histoire, et notamment l’histoire des différents arts et artisanats humains, pour comprendre que l’attachement à la beauté n’est en aucun cas le seul privilège des « riches » ou de ceux qui cherchent à se faire valoir (il l’est aussi bien sûr). Il y a des gens tout simplement qui aiment la beauté et le beau travail, et dont la conception de la vie est orientée par ces principes, plutôt que par les études de marché et les équivalences performatives (tiens, le film « Le Mans 66 » parle précisément de ça en ce moment).
Certains d’entre eux peuvent se permettre - souvent au prix d’un certain nombre de sacrifices - de s’offrir un jour une canne hors-du-commun, ajoutant un peu de plaisir et de beauté à leur pratique, ce « supplément d’âme » dont parlent souvent les esthètes. Sauf à être jaloux, j’ai de la peine à leur en vouloir.

6 J'aimes

Cela dit, sauf à vouloir insister lourdement, je ne comprends pas non plus l’utilité de rouvrir un nouveau sujet sur ce débat déjà amplement traité ailleurs, comme l’a justement noté @manofthewood.

1 J'aime

Bonjour @Gege1 ,
comme ce sujet n’apporte rien de particulier ou de plus que celui que tu a déjà ouvert et qui est en suspend depuis le 25 Avril … je vais fermer ce post .
Peut être ne connais tu pas encore la fonction recherche du site pourtant bien utile .

5 J'aimes