Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Prix materiel

#1

Au risque de revenir sur un sujet déjà abordé…
Certes, chacun est libre de faire ce qu’il veut avec le rapport qu’il entretient avec sa pratique de la Palm et du matériel nécessaire (?), également avec ses finances…
Reste néanmoins que je reste stupéfait de voir un sac à dos “Simms” à 450 $ alors que les plus chers (et pour l’alpinisme!) des sacs vendus chez le “vieux campeur” sont vendus à moins de 200€!!! Je n’ai pas d’actions dans cette boutique (!) ni de rancoeur contre Simms mais je crois que les productions choisies (Millet…) ne sont pas moins performantes. Je pense aussi qu’elles peuvent AUSSI satisfaire tout pêcheur… Je passe sur le fait que souvent, les produits sont faits en France…
Gege1

4 Likes
#2

Bonjour @Gege1,

Tout à fait d’accord avec toi sur ce point! Je trouve aussi de façon générale que les prix ont explosé pour les marques spécialisées sur le matériel dédié à la pêche à la mouche. Que ce soit pour les cannes (haut de gamme il y a 10 ans exemple z-axis on été dans les 500-600€ maintenant pour les sage x etc on est au dessus des 900. Idem pour les moulinets, gilets, waders…) Que l’inflation joue un rôle oui, que la R&D ait un prix je suis tout à fait d’accord (faut reconnaître que techniquement parlant, le matériel haut de gamme est bluffant), mais des fois j’ai l’impression que l’on paye quand même la marque et comme tu le dis que l’on peut trouver dans des prix plus raisonnables des articles tout aussi performant.

Mais bon, pour notre passion, une folie de temps en temps ne fait pas de mal ( à part au porte monnaie :joy:)

#3

Personne n’est obligé de rouler en Ferrari. Pourtant ces voitures existent.

Il en est de même dans le monde des équipements de pêche à la mouche.

Fred

4 Likes
#4

Je rajouterai pour ma part que le matériel Simms ( puisqu’on parle de lui ) a été conçu pour la pêche ( sac, solarflex, veste ) et comporte tout un tas d’astuces qu’on ne retrouve pas chez les autres.
Au niveau qualité j’utilise des maillots Solarflex en pêche tropicale depuis 10 ans et bien les manches ne pendent pas ils sont comme au premier jour et protège bien du soleil et du vent.
Bref oui c’est cher mais c’est comme l’outillage si on en a un usage intensif il vaut mieux mettre le prix.
Yves

4 Likes
#5

Je partage l’avis de Yves sur certains articles il y a un certain savoir faire et qualité que l’on ne retrouve pas ailleurs.
Un truc tout con sur certaines chemises il y a un essuie lunettes intégré (je dis pas que ça existe pas ailleurs mais je connais pas).
Les chemises, t-shirt techniques, ça dure dans le temps.
Idem j’ai une polaire Patagonia qui a fait quinze ans en l’utilisant plus que régulièrement, elle avait toujours de la tenue.

Sur d’autres articles c’est moins vrais.
J’achète le plus souvent un produit, pas une marque, et comme le dit justement Fred c’est pas comme si on y était obligé :sunglasses:

2 Likes
#6

Bonjour à tous,
Plus 250€ : ça fait tout de même cher pour des “astuces”! Que, pour ma part, je ne trouve pas souvent très utiles sinon pour incitation à acquérir les “derniers”(?) produits. Ceci entraînant cela etc.
Quant à la qualité des produits, c’est le minimum qu’on puisse exiger pour une telle sur-evaluation… (Ça me fait penser à la haute couture… Mais c’est un plus vaste débat!).
La R & D évoqué par “fly-chiro” risque alors de plus relever de marketing que d’autre chose…
Mais chacun sa philosophie…
Gege1

2 Likes
#7

Si cette marque pratique de tels tarifs, c’est bien parce que des pêcheurs acceptent de payer le prix fort. Certaines autres marques produisent des accessoires d’aussi bonne qualité pour un prix inférieur de moitié… Je préfère ces autres marques…
Idem pour les tarifs prohibitifs de certains réservoirs…pourtant fréquentés…
Un objet a la valeur du prix que ses acheteurs sont prêts à payer pour l’acquérir.

#8

Pour le coup il s’agit d’avoir aussi performant qu’une Ferrari mais pour le prix d’une Fiat Punto (décapotable !) :smiley:

#9

D’accord avec bal57, comme toujours pertinent. On peut penser à Pierre Bourdieu et à sa théorie de la “distinction”… qui régit bien plus de choses que le choix des waders !

#10

N’empêche que si des acheteurs sont prêts à mettre le prix pour l’acquérir, c’est que l’objet en question a tout de même une certaine valeur (sinon un très bon marketing, l’un n’allant pas forcément sans l’autre, quoi qu’on en dise).

Pour le reste, de tout temps on a été prêt à payer pour la “distinction”. Quant à savoir si elle vous distingue vraiment, c’est une autre question.

PS : petite remarque provocatrice : si on creuse un peu, la pêche à la mouche, ce “sport de gentlemen”, n’est-elle pas justement un art de la “distinction” ?

#11

Tu as tout à fait raison.

Il est vrai que ce concept de “distinction” a une connotation un peu péjorative, mais cela n’était pas mon intention, je veux juste faire référence à la théorie qui est derrière et qui est moins normative que sa dénomination ne le laisse paraître.

Elle explique que nos pratiques culturelles (goûts, choix, etc.) dépendent de notre socialisation primaire (origine sociale, parents) et secondaire (notre vie de tous les jours). Le prisme des goûts est alors une sorte d’ombre chinoise du prisme social ; choisir entre des objets d’excellente qualité (dont la perfection n’a d’égal que l’image de marque, sans compter que c’est plus durable dans le temps) et des trucs plus normaux (qui font aussi le job sans toutefois être aussi bons), c’est un choix sociologiquement “situé”… préférer l’un ou l’autre dépend de l’histoire familiale et personnelle de chacun !

Le fait qu’on soit tous fous de la PALM est donc aussi bien censé être révélateur… à quand une sociologie des pêcheurs à la mouche ? :rofl::rofl:

#12

Ben moi, je me distingue plutôt en pêchant avec du matériel rustique…des poissons d’ailleurs tout aussi rustiques et pour autant parfois compliqués en diable à leurrer.
Comme je le dis souvent aux débutants dans notre club: la PALM est une pêche simple…mais comme il est compliqué de faire finalement simple…
Mais c’est un autre sujet…

4 Likes
#13

Ce serait certainement un sujet très intéressant.
Presque un sujet ethnologique, d’ailleurs :wink::smile:

Pour en revenir aux privilèges de la “distinction”, c’était bien sûr une boutade de ma part, mais je pense que le marketing joue aussi là-dessus en ciblant tout particulièrement la clientèle de la PALM qui est, culturellement, et sociologiquement (je n’ai pas dit socialement), plutôt sensible à l’aura de l’objet hors de prix (qu’on risque parfois de confondre avec le “bel objet” pour les esthètes et les romantiques, ou “l’objet efficace” pour les plus pragmatiques, c’est certain).

#14

C’est une autre façon d’être un parfait gentleman :wink:.

1 Like
#15

Je voulais justement essayer dans le cadre d’un petit mémoire… mais ma prof ne m’a pas donné le feu vert, j’ai dû me rabattre sur une association environnementale :grin: C’est pas grave, ça sera pour une prochaine fois…

1 Like
#16

Il y a eu une thèse de @Fred-Rx sur le sujet elle est disponible en téléchargement sur la toile.

Des pêcheurs sans panier : contribution à une sociologie des nouveaux usages culturels de la nature

2 Likes
#17

Pour en revenir aux vêtements de marque il y a des différences. J’ai une doudoune patagonia la coupe , la légèreté le tombé des manches etc… Font que je suis pleinement satisfait de cette dernière. Et je trouve une très nette différence avec ma Decathlon.

Actuellement tout le monde souhaite avoir tout. Moi je n’ai que ce que j’arrive à me payer je fais des choix sans être envieux des autres.

J’ai une glx depuis plus de 25ans ça coûte cher a la base mais quel bonheur et quelle durabilité.

Il en faut pour tous les goûts et tous les usages. Et pour moi le mieux c’est de ne pas se générer de la frustration avec ce qu’ont les autres.

6 Likes
a scindé ce sujet #18

Un message a été scindé en un nouveau sujet : Une sociologie de la pêche à la mouche…

#19

Ajoutons que, entre Décathlon et Patagonia (je reprends tes exemples), ceux qui profitent des plus grandes marges ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Ce n’est pas parce que quelque chose est “cher” que c’est plus une “arnaque” que quelque chose qui l’est moins. C’est même parfois le contraire. Et c’est pour ça (entre autres) qu’une vision manichéenne opposant les “marques prestigieuses” au reste du monde - qui profite souvent des recherches pionnières des premières (ça coûte de l’argent) pour les reprendre à bon compte - n’a pas vraiment lieu d’être.

Attention, je ne défends par pour autant lesdites “grandes marques hors de prix”. Tout dépend de ce qu’on veut (et peut).

1 Like
#20

bonjour,
j’ai un wader simms (guide je crois) depuis 2002 (17 ans), par contre je peux vous dire qu’entre 1996 et 2002, j’ai eu 3 waders respirants qui m’ont couté moins chers; 3 en 5 ans et 1 en plus de 15 ans pour moi le choix est vite fait… surtout quand ton wader te lache au fin fond de kola.
un imper gortex simms depuis 2005 (d’ailleurs payé pas très cher car en solde).
voila chacun son choix…

3 Likes