Rondelles de liège "parfaites" ?

Bonsoir,

J’aimerais savoir si , lorsque on trouve des rondelles de liège parfaites d’aspect extérieur, on est à l’abri d’un trou une fois la poignée tournée, ou bien si c’est imprévisible…et que le beau liège peut révéler des défauts au tournage, ce qui évidemment rendrait la sélection disons…ardue !
De partout et à tous les prix, on voit des poignées avec trous et rebouchage…alors peut-être est-ce quasi-inévitable ?
Le liège étant de l’écorce, les arbres poussant par “couches” successives, j’imagine qu’un défaut peut se retrouver pris dans l’épaisseur de l’écorce…à moins que la largeur d’une rondelle ne corresponde à l’épaisseur d’une “couche” ?
Je ne sais pas si c’est très clair…

De l’expérience que j’ai tu n’est pas à l’abri d’un défaut lors de l’usinage, j’utilise de la qualité “Flor Grade” et j’ai souvent de mauvaise surprise.
Pour réduire le risque prends du “Top Flor grade” en faible largeur (6,5mm).

1 Like

Arf, les rondelles de liège, c’est toujours la loterie ! J’ai eu des très bon résultats avec des lièges moyens et des mauvais avec du liège dit “top flor”… En plus c’est très irrégulier d’un lot a l’autre, très difficile d’avoir une qualité constante…
Moralité, je pense pas qu’il faille prendre du super grade pour les rondelles, il est très souvent sur-coté pour le résultat final.

Et puis, de toute façon, c’est le principe avec toute les matières naturelles tournées : on ne sait jamais ce que l’on va trouver a l’intérieur ! Avec le bois, pour les inserts de PM, c’est la même chose, un beau carrelet d’aspect extérieur, peut avoir un nœud fendu dedans ! Ou a l’inverse, parfois des très bonne surprise; ça fait parti du jeu :slight_smile:

1 Like

Merci à tous !
C’est bien malheureusement ce que je pressentais…en même temps, c’est rassurant aussi, parce que ça prouve que lorsque l’on achète très cher une canne dont la poignée a quelques trous, ce n’est pas par “foutage de gueule”…

Quelques trous dans le liège c’est pas inintéressant pour ceux qui, comme moi, noircissent leur poignée de canne avec leur sueur. Les trous absorbent un peu cette sueur et assurent souvent un meilleur grip.

Loin de moi l’idée de prétendre qu’un liège de mauvaise qualité est préférable mais je me pose quand même des questions sur la qualité de prise en main d’un liège théoriquement “parfait”, sans aucun trou, très lisse.