Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Taxer les pratiquants de sports d'eau vives?

Bonjour à tous,
je pestais déjà contre les kayakistes en tout genre qui venaient me pourrir mon spot, à moi qui paye la fameuse taxe : CPMA , et pas eux et pourtant, faire du kayak dans un égout à ciel ouvert c’est pas top.
Mais j’ai tout bonnement halluciné de voir la quantité invraisemblable de kayaks et autres en faisant qqs recherche de spot sur google earth , gorges du Tarn notamment, des centaines et des centaines de kayaks sur des dizaines de kilomètres. Intolérable je trouve.
Pourquoi ne pas faire payer tout ce petit monde comme n’importe quel pêcheur ou sinon , limiter le nb de pratiquants journaliers, comme en Belgique je crois et laisser la priorité à ceux qui payent, non?

3 J'aimes

Bonjour,

Sur le bas de la Dordogne, on est à pas loin de 1200 canoës / jours. Les gens paient entre 15 et 20 euros par descente et par personne de location bateau / bus.

Donc dans leur esprit et dans les faits, ils paient.

Les entreprises de location sont déclarées. Elles aussi, elles paient leurs charges / impôts comme toutes les entreprises.

Tu veux encore les faire payer plus ?

Fred

Le problème c’est que ce tourisme de masse sur la Dordogne rapporte tres peu a l’économie locale du 46/24, essentiellement des emplois saisonniers, et les retombées en terme de protection de l’ecosystème sont limitées. Ainsi, le jour où pour des raisons X ou Y l’agence de l’eau ne pourra plus compenser financièrement la convention éclusée, et c’est une hypothèse plausible vu les réalités budgétaires des agences, qui paiera ? On fera comme sur la BRA, des tweets indignés et des plaintes sans aucune issue faute de moyen derrière ? Je ne trouverais pas anormal que les touristes qui paient une taxe de séjour paie aussi une taxe écologique pour financer la protection du milieu…

A+
J

2 J'aimes

L’état n’a qu’une chose à faire pour sécuriser la convention éclusées pour des décennies : inscrire les préconisations dans le cahier des charges de la concession.

Ben il va falloir aller voir les députés pour leur demander de créer une nouvelle taxe. Ils savent faire mais pas sûr que ça soit très populaire.

Fred

les clients ou les loueurs ne contribuent strictement à rien , contrairement aux pêcheurs qui lui aussi fait vivre l’économie local et pourtant l’un est taxé l’autre non. Et l’impact de ces activités “d’eaux vives” est très fort vu le nb d’embarcations qui défilent, en Belgique chaque loueur de kayak a une limite qu’il ne peut pas dépasser, pourquoi en tant que pêcheur faudrait-il accepter de laisser ceux qui ne paye rien s’accaparer la rivière? la CPAM n’a aucun lien avec la pratique de la pêche ou le droit de pêche mais nous est prélevé pour participer à l’effort de protection des milieux aquatiques :wink:

1 J'aime

Je suis d’accords Fred mais il n’y a aucun base légale sur la gestion des éclusées, c’est open bar tant que le débit réservé est respecté. Il est fort douteux qu’EDF et le lobby du turbinage laisse faire, les pertes d’exploitations seraient très importante. A la fin, c’est hélas toujours une question de $$…

A+
J

Donc, on fonce dans l’écologie punitive à grand renfort de taxes alors qu’il y a trois mois le gouvernement qui faisait exactement la même chose avec les carburants se faisaient massacrer ?

Mort de rire ce discours à géométrie variable.

Je connais personnellement un loeur de canoës. Son activité fais vivre sa famille et ses employés. Les gens qui viennent chez nous pour faire du nautisme mangent au restau, font leurs courses, leur plein chez nous. Ça rapporte donc directement et indirectement des devises dans la vallée. Et désolé de le dire, bien plus que le tourisme pêche.

Fred

2 J'aimes

en fait, le pêcheur est assez con (j’en suis) , pour payer et se faire marcher sur les pieds, l’équivalent pour la chasse est impensable, imaginez que des randonneurs, chasseurs d’image ou autre amoureux de la nature veuille s’accaparer les bois, forêts et la campagne pendant la période de chasse? la cohabitation des chasseurs avec des centaines de pratiquants serait impossible et la priorité serait donnée, et dans les faits “est donnée” aux chasseurs. Faut pas emmerder les chasseurs, les pêcheurs…

à mon humble avis, aussi importante soit elle, cette activité sur la Dordogne, c’est peanut comparée à celle des gorges du Verdon ou Tarn, l’impact est énorme. Tu parles d’écologie punitive, je parle de taxation contributive, il suffirait d’étendre l’assiette de la CPAM aux loueurs en tout genre .

A la différence que pour la chasse , les bois sont loués ainsi que les chasses en plaine.Pour la pêche les cours d’eau sont du domaine public, enfin pas tous mais je suppose que la dordogne , tarn ,etc sont public et non privés.Donc on ne peux appliquer à la chasse la même chose.

1 J'aime

je ne vois pas ça comme une différence, puisque c’est le droit de chasse qui est loué, pas l’accès :wink:

Je suis pas du tout d’accords, l’écologie punitive celà consiste a taxer l’essence de gens qui n’ont d’autres choix que de prendre leurs voitures faute d’alternative de transport. Ca c’est 100% punitif parceque 100% injuste. Le verdissement de la fiscalité c’est fondamental mais pas n’importe comment.

A+
J

1 J'aime

Ben là c’est pas pareil, on va taxer des gens qui gagnent leur vie avec des locations de canoës. Vont ils avoir le choix ? Non.

On pourra installer des caméras d’ecotaxe sur les ponts et faire payer les gens qui naviguent au kilomètre. Encore un parallèle avec la route. :wink:

Fred

1 J'aime

Ce qui me dérange le plus c est qu’ on taxe les pêcheurs sous prétexte de protéger les milieux aquatiques et pas les autres usagés…

1 J'aime

Et alors ? Avec 95 euros, tu peux prélever des kilos de poissons 365 jours par an dans tout le sud de la France même si tu n’es pas chez toi.

Je ne trouve pas scandaleux de payer une taxe pour protéger les milieux aquatiques.

Les gars en canoës, ils repartent pas avec des poissons. Ils naviguent et rentrent chez eux.

Fred

1 J'aime

Mais pas du tout, se sont les clients qui vont payer, l’opération sera neutre pour les loueurs de canoe !

A+
J

2 J'aimes

Le droit de chasse donne droit à l’accès.

S’ils augmentent leurs tarifs, ils vont perdre des clients. Et moins de clients, c’est moins de revenus.

Donc on fait supporter l’écotaxe canoës par les français. Dont certains sont très modestes.:thinking: Un bon article de presse dans le canard et en deux coups de fil, cette nouvelle ecotaxe sera mort née.

Fred

Dans,le 06,j’ai déjà fait part de ma colère contre les envahisseurs aquatiques de tt poil et gratos et sans vergogne… etc…etc… Les seuls a payer la dîme,c’est nous… les seuls à ne pas marcher dans l’eau avant le 15 Avril,c’est encore nous…!! Les autres patauges a qui mieux mieux…
La dernière tendance depuis 2 ans,c’est le naturisme sauvage en + des kayaks,des chiens,des canyoneurs,des baigneurs…
Je prône pour 1 ouverture de la truite de 1 mai au 15 juin et interdit les week-ends et jours férié…
C’est vrai 1 sacerdoce la pêche dans le Sud du Sud… :rage:

1 J'aime

En 2005 lors de la préparation der la LEMA (loi sur l’eau et les MA) il était question de taxer tous les utilisateurs des milieux aquatiques (canoé, cannyoneurs, nautisme…etc) afin d’alimenter budgétairement les AE, l’Onema…pour un retour vers les MA… Malheureusement les lobbys sont passés par là, et seuls les pêcheurs mettent la main au porte monnaie…Chez moi les problémes de partage des usages sont épineux dans certains coins Les gorges de l’Ardèche la plus grande autoroute française à canoés…mais c’est sur les cours d’eau ou se pratiquent le cannyning et la rando aquatique que le bât blesse

2 J'aimes