Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Gobages

Essai sur canne fibre verre chinoise


#1

Bonjour,

j’avais suivit avec un vif intérêt les échanges sur la qualité supposée des cannes fibre de verre chinoise, voulant me faire ma propre opinion , j’en ai commandé une que j’ai testé sur le terrain sur de beaux spécimens (en sèche).
l’effet parabolique très marqué m’a demandé une bonne heure de prise en main ( vs carbone 10,3 action de pointe) , j’ai glorieusement raté les rares gobages… mais bon, faut que le métier rentre.
une fois en action ,le levier parabolique accompagne la “sonde” du poisson , il m’a sembler difficile de brider les assauts … ( manque d’expérience a prendre en compte).
au bout du compte les sensations sont très agréables et donnent un gout de challenge, donc essai très satisfaisant et ludique ( compte tenu du prix…)


#2

La fibre de verre c’est quand même pour remplacer l’effet pêche avec une canne en bambou refendu la plus part du temps alors pas étonnant que t’es galéré à t’y mettre…
Au fait t’avais monté qu’elle longueur et pour quel numéro pour savoir si il y a un lien avec l’effet parabolique que tu décris voir même si c’est amplifié par la finesse???

En tout cas merci du retour, j’aime pas les cannes paraboliques et c’est définitif, tu viens de me convaincre de pas m’aventurer dans ce choix, mais les préférences en terme de canne c’est perso…


#3

c’est une 7 pieds , je suis resté en soie de 3
je suis trop novice pour faire la comparaison avec un refendu , mais tu as certainement raison.
j’ai l’impression que l’action parabolique de la fibre de verre ( pour cette canne en tout cas) contraint a “respecter” son action , si je force dessus ( comme sur ma carbone) je n’en tire rien , si j’y vais en souplesse ça rend pas si mal et les posés me semblent plus doux ( impression) qu’avec ma 10,3 ( sur une soie de 4 )


#4

Merci de ta réponse…
7 pied en réservoir, ça doit être juste, par contre tu dois bien t’amuser une fois que c’est attelé!!!


#5

tout a fait ça
c’était juste un test , pour voir comment ça réagissait sur un poisson combatif … je suis fixé … pas déçu, la bête m’a gratifié de belles chandelles , le plus délicat c’est le ferrage , je pense que cette petite canne sera plus a l’aise dans les petits cours d’eaux de l’Ardèche.(en été)


#6

Salut,
une soie de 3 en 7’ c’est fait pour les petits cours d’eau et les petites truites, pas vraiment ou très occasionnellement pour des poissons comme ton Arc :wink: sinon c’est combat qui dure et poisson épuisé…
Une bonne fiber glass en soie de 4 peut encaisser un poisson de 2kg. Mais le combat peut durer notamment sur un poisson combatif comme une arc.
Par contre les fiberglass à la puissance adaptée sont cool pour brider de beaux poissons la canne absorbant tous leurs démarrages, le poisson ne prend pas appui sur le nerf de la canne comme sur une carbone. C’est déconcertant pour le poisson comme pour le pécheur :wink:
Petit message perso ne sortez plus les poissons de l’eau pour les poser sur l’herbe please ! le jour ou ils auront des pattes ok, mais l’évolution prenant son temps merci de décrocher et de photographier dans l’eau :slight_smile:


#7

A mon avis, sur une arc en réservoir, bien nerveuse, le combat risque d etre fun, mais fatiguant et pénible.
Le risque est aussi de se faire piéger et de se faire balader si on ne connaît pas bien l action de sa canne. Mais cela vaut aussi avec n importe quelle canne.


#8

tout a fait d’accord avec l’adaptation de la canne avec le type de poisson “ciblé” comme dirait l’autre " l’experience est une lanterne qui n’eclaire que celui qui la porte …" dont acte , idem pour l’arc dans l’herbe …


#9

Salut,
je pense que rien n’est vraiment « définitif » :wink:@skymars, tout est question de choix ensuite le temps et l’envie de découverte font le reste :sunglasses: / pour ma part au début je n’aimais que les paraboliques et ensuite les pointes ultra rapides pour enfin revenir au « premières amours » - à ce jour je pense avoir testé la plupart des différentes actions et je leur trouve des qualités particulières - du coup j’oscille selon les circonstances :cowboy_hat_face:

Une canne rapide est certainement plus « technique », certaines actions demandent un temps d’adaptation différent / quoi qu’il en soit ce sont les fiberglass qui m’ont permis d’apprendre plus de choses au niveau technique car elles laissent du temps au lanceur pour comprendre et réagir - le temps « ralentit » lorsque l’on lance avec :wink:

Après il faut les utiliser dans les bonnes circonstances et sur le « bons » poissons.

Ps: merci @arcamouche pour ce retour


#10

pour moi ces cannes lentes en fibre de verre possede la meilleure action pour apprendre a un débutant le tempo du casting.
il devra attendre que la soie tire,et pour le cous la sentira tirer.
il est a mon sens plus facile de démarrer avec une semi parabolique qu’une action de pointe plus technique et plus apte a la peche a la nymphe.par contre l’inverse est possible,mais j’en connais plus d’un qui n’y ont jamais put s’y faire.
et que dire des ferrages loupés et décrochages au ferrage avec une action trop raide, j’en ai fait les frais il y a peut sur la belle ,jusqu’a je change de canne et que tout rentre dans l’ordre.
je possede une vieille conolon de 8/5 (de qualité) qui tiendrait n importe qu’elle arc en respect.mais,
je dois avouer que suis de la vieille génération et que ayant appris en 1980 ,les actions de pointe n’était pas encore arrivée ou peut en France.
le carbone est arrivé un peut tôt ne laissant pas le temps a la fibre de verre de progresser .
je peche les petites rivieres bretonnes en seche le plus souvent ,la ou il faut un max de précision au posé, rien ne remplace ma vielle. "kunnan’ sept pieds soie de 4.
elle est en carbone mais du carbone lent ,semi parabolique + et me permet de loger mes mouches dans des coins ou meme un leurriste ne s’aventurerait pas.
alors semi -parabolique oui,oui et oui.


#11

Bien d’accord avec toi norman.

Je possède toujours ma première canne à mouche, une Plateau ( “Prélude”, je pense) 8.6 pieds soie 5.

Je la ressorts de temps en temps, lors des cours de lancer du club, histoire de rappeler aux moucheurs confirmés, l’action d’une fiberglass.

Comme tu le dis, c’est l’idéal pour faire prendre conscience du tempo et de la position avant/arrière de la canne à un débutant. Bizarrement certains “noobs” aiment plus l’action douce et moelleuse de ma Plateau aux autres carbones présentes à ce cours.

Néanmoins, maintenant, je considère ces nouvelles fibres de verres très intéressantes sur les très petites cannes, 6 à 7 pieds et au dire de certains, bien supérieur au carbone.

Merci à @arcamouche, pour son compte-rendu.


#12

bien sur phoxi ,ont est sur la même ligne, je n’ai pas habitude de parler de moi même,mais un jour j’ai fait la démonstration d’une canne d’action semi parabolique + et bien j’ai viré la soie du moulin et expédié le backing,oui tu lit bien ,un backing cortland a plus de 10 metres.mais la aucune faute de tempo n’est possible.
sans allez jusque la,je dirai que la lenteur du mouvement laisse le temps de viser son objectif.un tireur délite ne dégaine pas son arme comme un cow boy dans les westerns!

seulement ,et je suis curieux de toutes les techniques, a l’heure ou lance une nymphe sans soie,notre discours paraitre daté de la préhistoire