Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Les étangs du Couserans — Ariège


#1

Salut à tous,

Je prévois un petit parcours rando-pêche autour des étangs du Couserans en montagne.
En avez-vous certains à recommander ? (hors ceux qui sont payants ex: Bethmale, étang de Lers…)

Merci !


#2

Bethmale et Étang de Lherz sont accessible en voiture. Ils sont payant en effet mais ne nécessite aucune marche.
Après tout dépend de la capacité de rando ! Et il faut savoir qu’il n’y a pas beaucoup de lac en Couserans.
Une boucle qui est vraiment sympa mais dure, l’etang Rond par la vallée du Riberot puis aller à l’Etang Long et redescendre par la vallée de Peyralade… Bon faut être très bon marcheur.
Après pour des petites rando : Etang du Garbet, Arbu, Hillette (enfin y a une belle rampe ! )

A +


#3

Merci !

Y’a plus qu’a!


#5

Libellule, j’ai oublié de te demander, as-tu déjà pêché dans ces étangs? Si, oui des retours?

Merci :slight_smile:


#6

Bonjour,
Tu as aussi dans le même coin l’Etang d’Araing avec un refuge à proximité.
Je confirme pour la belle rampe de la Hillette …
Pour la boucle etang long etang rond que j’ai fait partiellement tu vas te retrouver dans un beau paysage !
Pour ce qui est des poissons, je fais plus souvent des malles que des belles sorties. Mais quel plaisir que d’être là haut !
Phil


#7

Merci Phil 31,

Des malles?! :thinking:


#8

Salut,
J’ai pêché l’étang de garbet, l’Arbu, la Hillette et le rond. J’ai pris à chaque fois un ou deux poissons mais rien exceptionnel. Mais parfois ils peuvent te donner de bien meilleurs résultats.
Après je n’y ai pêché que rapidement, j’était soit au boulo à faire suivre la canne, soit dans des conditions de pêche plutôt pas terrible.

Le Long, au dessus du Rond, me parait bien mieux. Je n’y ai jamais pêché mais l’an dernier en passant devant j’ai vu de très beau poissons.

Après les lacs, c’est très aléatoire, surtout quand on pêche exclusivement à la mouche.
Mais c’est beau !!!

des malles ? c’est comme un capot !

L’étang d’Araing est très poissonneux mais très peu pratique pour la pêche à la mouche. Enfin, je trouve.

a +


#9

je connaissais pas l’expression faire des malles !?

Merci pour ton avis Libellule.

j’essaierai de faire des retours, une fois essayés !


#10

Voici un petit reports de balades :
Globalement, un manque expérience + matériel (matériel très ancien acheté sur vide grenier) pour shooter loin + manque d’amplitude (uniquement en sèche et noyée) une soie plongeante pour venir jouer dans les fonds peut-être serait à avoir !
Si des expérimentés de pêches en réservoir de montagne pourraient m’aiguiller, n’hésitez pas !

Étang Arbu : capot, aucune activité en surface - (fin juin — fin de journée + matinée)
il y avait des pêcheurs au vers et leurre sans succès

Étang d’Eychelle : capot, un peu d’activité en surface, vu mon expérience, je n’arrivais pas a faire de grands lancers, un pêcheur a eu des touches au vers. (début aout — fin de matinée)

Étang d’Ayes : capot, aucune activité en surface (début aout — après-midi)

Etang du Turon d’Ars : farci de saumons de fontaine, de 10 à 20 cm, une prise à 24 cm — plus de 10 saumons en moins d’une heure en tenkara, en sèche et noyée

Hille de l’Étang : capot, beaucoup d’activité en surface (fin aout — matin)

Etang de las Touetos : capot, difficiles de trouver des coins pour lancer, quelques truites suiveuses sur des leurres. (fin aout — matin)


#11

Salut,

La pêche en lac en mouche sèche n’est pas toujours facile ! surtout si il n’y a pas d’activité.
Quand tu vois des poissons, et qu’ils ne gobent pas tu as tout de même deux solutions qui peuvent te donner un peu de résultat :

  • La pêche en Nymphe à vue avec des petites nymphes noires (parfois ça marche avec des grosse blanche !!! ).
  • La pêche en noyé avec le même matos que la pêche en sèche. Je monte un train de 2 ou 3 noyées. en pointe une lestée (poids dépendant de la profondeur), intermédiaire une black pennel, sauteuse une araignée noire. C’est une bonne solution quand il n’y a pas trop d’activité.
    Parfois la mouche de pointe peut être un petit streamer noir, ça donne bien aussi.
    Il faut une canne assez puissante pour la pêche en lac, pour pouvoir pêcher loin, et surtout pouvoir s’adapter à toutes les situations. Pour cela j’ai une 10pied soie 6.

Les lacs que tu as pêché sont assez facile d’accès et donc pas mal fréquentés. Ce ne sont pas les plus simple à pêcher ni les plus poissonneux. Mais les balades valent vraiment le coup !!!

A +


#12

Merci pour tes conseils,

pour le coup pour la pêche en nymphe a vue tu lances pas trop loin pour avoir un regard dessus? ou bien juste avec indicateur de touche?

Pour ma première canne, je pensais à l’ensemble Redington Crosswater en 9 pieds, soie de 5, pour etre polyvalent aussi sur des rivières, penses-tu que ça fait l’affaire en lac?
https://www.redington.com/fly-fishing-combos/crosswater-combo-new

Je suis preneur si tu as autre chose à me conseiller.


#13

Pour la pêche à vu, il faut surtout repérer le poisson et non sa mouche. Il faut lancer ta nymphe vers le poisson ni trop près ni trop loin et surveiller le comportement du poisson. il faut arriver à voir si il prend ta mouche sous l’eau… c’est une pêche difficile… mais c’est vraiment génial !

pour un début et une canne passe partout, oui un 9 pied soie de 5 fera l’affaire dans beaucoup de situation.

En lac, je préfère une 10 pied car elle permet d’avoir un bras de levier plus important ce qui évite d’accrocher dernière. C’est aussi utile avec de long train de mouche.

Pour les lac de montagne le meilleur conseil à donner, c’est de trouver les bons lacs ! il faut souvent marcher plus, dans des secteur difficile !

A +


#14

La semaine dernière, j’ai pris tout un tas d’ombles (hélas atteints de nanisme) sous 2 m d’eau juste en laissant descendre une petite casque d’or. Le poisson que tu vois foncer et s’arrêter a la nymphe dans la bouche. Sinon, une animation,et tu en vois 2 ou 3 faire la course. S’il y a quelques gobages, même si on ne voit pas de poissons en maraude, il ne faut pas négliger la capacité des truites de lac à lever la tête: en pêchant l’eau non loin d’une berge à éboulis, dans la risée, il y aura des montées.
Je ne pêche jamais loin, sur un lac peu fréquenté il peut y avoir de jolies bestioles près du bord…Alors une 10’ # 4-5 suffit largement.
Quant à la qualité d’un lac, je suis très circonspect: tel lac va donner de super résultats un jour et tu vas y retourner l’année d’après sans rien voir. Vraiment, ça dépend des circonstances, météo essentiellement.
Je pense que si tu vas en montagne juste pour la pêche, tu seras déçu, et plus tôt que tard. Par contre, si tu fais une rando, plutôt un circuit avec bivouac(s) et que tu prends une canne à pêche, alors tu te poseras la question de savoir si c’est pas celle-là, la plus belle pêche au fouet.


#15

Ne pas perdre de vue non plus que la plupart des populations de salmo en lac sont issus d’alevinage qui ne sont pas répété chaque année. L’abondance des salmo a donc tendance a être cyclique en fonction de la périodicité des alevinages…

A+
J


#16

Étang d’Araing — septembre — midi / fin de journée / après-midi
au fouet avec une pheasant tail casquée en pointe et araignée noire en sauteuse :
beaucoup de poissons suivent ou se rapprochent lorsque je tricote et ramène la soie, mais aucune ne mord.
des gros comme des petits.

Au niveau de l’activité, pas mal de gobages en fin de journée, comparé à d’autres étangs.
Avez-vous des conseils à apporter? peut-être dans mon choix de mouche?

Cet étang semble abriter de très beaux poissons et de belles tailles ! Un regret de ne rien avoir eu à la mouche.

Sinon au leurre 2 farios, 29,5 et 34,5 cm.


#17

Salut,
je n’ai jamais vraiment pêché dans ce grand lac. Je pense, vu ça taille et ses berges qu’il faut surtout prospecter les bordures à vue (sèche ou nymphe). Ce n’est pas un lac simple pour un pêcheur à la mouche !
Par contre il abrite de vrais monstres !
Une technique qui parfois fonctionne bien c’est de pêcher avec train de mouche dont la pointe est un petit streamer noir !

A +


#18

Bonjour,
J’ai fait l’étang d’Araing vendredi et samedi.Tout comme toi Velomouche j’ai pu constater qu’il y avait peu d’acivité en surface.
Vendredi: une belle truite au lancer, 2 décrochées et puis une loupée au ferrage en seche le 1/4 d’heure ou il y a eu quelques gobages.
Samedi:rien…a part aperçu une trés belle qui suivait au lancer et pas vu le moindre gobage.
J’ai poursuivi à l’étang d’Uls ou j’ai vu un gobage: le seul du jour.
Bilan pas fameux, j’ai laissé un paquet de mouches dans les schistes et ma soie n’a pas trop aimé
Il sera grand temps qu’il pleuve la haut c’est trés sec.
Mais les beaux paysages compensent largement les désillusions de la pêche.
Phil


#19

c’est pire qu’en rivière :rofl:, à samedi

@+jl


#20

Salut,
Un conseil pour les mouches : ne pas hésiter à pêcher avec des imitations de terrestres, des sedges, en 14, voire 12.
En l’absence de gobages, chercher sur les dix premiers mètres de bordure. Ne pas hésiter à se déplacer le long du lac pour faire le plus de postes possibles.
Les éboulis qui finissent dans le lac offrent de nombreuses caches pour les poissons.
A+


#21

Merci pour les conseils,
à mettre en œuvre l’année prochaine !