Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Présentation étau Norvise


#1

Bonjour à tous,

Voici une présentation des fonctionnalités intéressantes présentes sur l’étau Nor-Vise, et que ne possèdent pas tous les modèles d’étaux rotatifs. Le concepteur s’appelle Norm Norlander, qui cette année a décidé de prendre du recul et a confié les rennes de son entreprise à Tim O’Neill.
Voici le lien d’accès à leur site:


Présentation étau NOR-VISE:
ajuster
L’idée qui a amené à la conception de l’étau Nor-vise est de mettre l’hameçon en rotation pour monter les matériaux au lieu de les poser avec la main. Ce qui différencie le Nor-vise des autres rotatifs, est sa possibilité de faire tourner l’hameçon qui est dans l’axe de rotation, à grande vitesse, sans vibrations.
mount-board
Installation :

La particularité du système Nor-vise est le pilier pour le fil de montage. Il permet de mettre le porte-bobine en attente et de garder le fil dans l’axe de rotation. Ainsi mis de côté, vous pouvez mettre les matériaux sur l’hameçon sans que le fil ne gêne ou qu’il ne s’enroule sur l’hameçon à la mise en rotation. Ce pilier doit être placé à environ 40-45cm de l’étau et à 3 à 5cm du bord du poste de montage, fixe ou mobile. L’étau et le pilier sont prévus pour être vissés , aussi faut-il mieux les installer sur un morceau de contreplaqué, panneau de particules ou planche de bois dur : dimension possibles : Longueur de 40 à 45cm, largeur de 20 à 30cm. A 5cm du bord, forer deux trous de diamètres 6mm pour passer les vis et forer à 10mm sur quelques mm pour faire rentrer la tête de vis.

Utilisation en montage mouches :
%C3%A9tau
Placer l’hameçon:
L’avantage majeur de cet étau est de pouvoir placer la hampe de l’hameçon dans l’axe de rotation. L’hameçon doit être placé pour être un peu au dessus, de niveau et parallèle aux mors.
placer-hamecon
Ajuster pour la taille d’hameçon :
Pour adapter l’ouverture des mors à la taille de l’hameçon, il faut agir sur la vis placée en bout des mors. Pour obtenir la meilleure tenue de l’hameçon : en position ouverte, mettre l’hameçon entre les mors, agir sur la vis pour mettre les mors en contact avec l’hameçon. Pour assurer un bon serrage, faire pénétrer la courbure de 2 à 3 mm entre les mors.
ajuster
Serrer :
Pour serrer l’hameçon entre les mors, agir sur le levier pour l’amener de la position à 90° à la position parallèle aux mors.
Pour ouvrir faire l’opération inverse.
blocage
Blocage et déblocage :
blocage
Rotation :
Il est quelquefois nécessaire de placer l’hameçon dans une position précise (en dehors des 4 positions de blocage ci-contre).
Libérer la rotation, (cylindre en position arrière), mettre l’hameçon en position et serrer la vis située au-dessus de la tête de l’étau.
rotation
Rotation rapide :

C’est l’avantage majeur de l’étau, une rotation rapide permet d’utiliser des techniques impossibles avec les autres étaux rotatifs : mettre directement le dubbing sur le fil sans utiliser de cire ou une boucle, renforcer des matériaux fragiles, tel que le herl de paon, ou poser rapidement des sous-corps en fil de cuivre, plomb, floss. Pour obtenir cette rotation, avec 2 doigts, faire tourner le moyeu situé à l’arrière du cylindre de blocage.
rotation%20rapide
Utilisation de la bobine

C’est un élément clé du système Nor-vise. Avec un étau rotatif, quand on enroule les produits, il faut placer le fil dans l’axe de rotation, sinon il s’enroule autour de la hampe. Le pilier, placé à 40cm de l’étau est prévu pour cela et à cette distance, il n’est pas gênant comme le sont souvent les extensions porte-fils vendues avec les autres étaux rotatifs.
Par contre après avoir déroulé 20 ou 40cm de fils , il faut le rembobiner pour ramener la bobine au point de montage. La bobine automatique est la solution : le fil se rembobine et la bobine est prête pour l’action de montage suivante.
La bobine Norlander est très innovante et est protégée par un brevet.
Un ressort de rappel avec embrayage est logé dans le moyeu.
utilisation-bobine1
utilisation-bobine2
Des bobineaux d’aluminiums interchangeables peuvent être placés sur le moyeu. Sur chaque bobineau vous pouvez y enrouler jusqu’à 200m de fil de montage 6/0.
Le fil de montage peut être transféré sur ces bobineaux avec une perceuse ( le moyen le plus rapide :un porte bobineau spécial est livré) ou en utilisant la rotation de l’étau.
support
Le porte bobine est équipé d’un tube en céramique. Si nécessaire, la tension du fil est contrôlée par une pression de la main sur la bobineau.

Pour éviter que la bobine ne se déroule sous son propre poids, faire 2 tours de fil autour d’une jambe du porte bobine.

En fin de montage, à la coupe, tenir l’extrémité du fil entre les doigts de la main tenant la bobine et faire 2 tours de fil autour du pilier. Ou tirez au delà de 35 cm de fil, car le fil ne se rembobine que de cette longueur;
Mais au début, ayez le passe fil sous la main ! Car tout oubli s’accompagne du rembobinage total du fil !!
Voici le lien pour les vidéos, certes en langue américaine, mais suffisamment explicites, par l’image:

Amicalement,
Jean-Jacques
silure84


#2

Salut,

J’en ai un. J’ai effectivement été séduit par cet étau. Très bien pensé, fonctionnel, très bien ajusté.

Mais à l’usage, les choses se gâtent. Au début tout va bien mais au bout de quelques centaines de mouches, les extrémités des mors commencent à s’écraser laissant les petits hameçons tomber à la moindre traction du fil…

Je l’ai donc réservé au montage des streams et là aussi grosse déception, c’est la puissance de serrage qui s’est mis à me faire défaut. Il échappe désormais les hameçons même les plus gros. Bref, il m’a pas fait 4 ans ==> au rebus alors qu’une vulgaire copie indienne de regal m’a fait 25 ans sans broncher.

Donc le norvise, comment te dire… En vidéo génial. Mais dans la vraie vie ça vaut pas cher.

Le prochain sera un Regal Révolution. Je suis sûr que dans quelques milliers de mouches il n’échappera pas les hameçons vu qu’il est utilisé tous les jours par les plus prestigieux monteurs américains pour leur boulot.

Fred


#3

Bonsoir fly.only,
Merci pour cette info.
De mon côté, j’ai rencontré un problème de ressort sur la bobine automatique, que je n’utilise plus d’ailleurs, au profit d’un “Rite-Bobbin”, ou “Petitjean”.
J’ai constaté également des traces d’usure, sur les mors de la mâchoire “pointes fines”.
Le SAV ne procède pas à un échange standard, mais exige un retour aux USA, pour inspection, en vue d’une réparation ou de l’échange de la pièce.
Enfin pour les étaux, je pense poster bientôt sur le sujet, car je recherche un second étau, pour les déplacements (mon Nor-Vise est tellement accessorisé" que j’ai du mal à tout démonter, pour me rendre, par exemple, aux séances de montage de mon Club.
Bonne soirée.
Jean-Jacques


#4

Pour infos Danica AVEC LES MORDS FAIT A ST ETIENNE EXCELLENT RETOUR DEPUIS 6 MOIS .


#5

Bonsoir Philou,
Pour le Danica, vous évoquez un modèle dont les mors sont usinés à Saint-Etienne, est-ce que ce sont les mêmes mâchoires que celles distribuées par JMC, sous l’appellation “Z160”?
Merci pour votre retour.

Amicalement,
Jean-Jacques
silure84


#6

Effectivement il s’agit de ce modèle.attention il y a juste les mâchoires.bien conserver la vis et le ressort des anciennes têtes.Je possède l’extension.il a fallu un peu huiler avant et après le Top,confirmé par quelques membres du GPS de St Etienne sur l’Allier le weekend passé.


#7

Merci Gilou pour ton éclairage.
Bonne soirée de la part d’un Vichyssois, expatrié dans le Vaucluse.
Bonne soirée.
Jean-Jacques


#8

possedant un etau norvise depuis 5ans, je n’ai rencontre aucun probleme, au contraire, si l’on sait se servir de cet etau il n’y a pas mieux
mais la plupart des utilisateurs l’utilisent a 20%de ces capacites
en ce qui concerne les mords je possede les deux modeles et je serre des hamecons de 20 a 10 sans aucun probleme et cela depuis 5 ans
il est vrai que pour se deplacer avec ca fait un peu encombrant
mais ce n’est pas un etau de voyage…


#9

Bonjour lama13,
j’ai eu un problème d’usure de la mâchoire “midge”, destinée au montage de petits hameçons.
Mais, je suis entièrement responsable de cette dégradation, car j’ai serré quelques pièces pour bricoler, par exemple des agrafes, non prévues à cet usage.
De plus, j’avais toujours tendance à bloquer mon hameçon sur l’extrémité des mors, pour un dégagement maximum de la hampe.
Néanmoins, malgré une mauvaise utilisation, je pense que cela n’arriverait pas avec un matériau “stainless steel”, c’est-à-dire en acier inoxydable.
Mais je partage votre avis: excellent étau, mais fastidieux à démonter pour le transport (surtout avec une fixation en dur).
Merci et bonne journée.
Jean-Jacques