Astuce pour éviter au fil de tourner autour du blank ou anneaux

Bonjour à tous.

Ceux qui pechent à vue connaissent bien se probleme. Il faut parfois être très réactif quand un poisson rode…on décroche la mouche de l’accroche mouche et là on s’aperçoit que le fil à fait des tours autour du blank ou des anneaux. Adieu la chance de prendre le poisson qui est déjà loin.

Que faire pour pallier à cela?
-Tenir la nymphe dans sa main , canne bandée…pas toujours facile.

  • accrocher sa mouche à l’accroche mouche et mouliner pour bander la canne… Ne fonctionne pas tout le temps et difficile à faire sur petits diamètres.
    Avez vous des combines?

Il y aurait il une solution matérielle à ce problème ? J’ai quelques cannes mais que des anneaux mono pattes. Des anneaux serpentiformes améliorent il la chose ?
On m’a parlé de mettre un anneau de tête de plus gros diamètre, si certains ont essayé…

Merci d’avance!

1 Like

Je dirais de peut-être sortir 10 à 20 cm de soie. Mais j’imagine que ton soucis est pour la pêche à l’arbalète à très courte distance ?
David.

Voilà une question intéressante. Quand ça arrive, c’est en effet très embêtant. Le problème survient d’autant plus quand, au bout de son bdl, on a une longue pointe fine qui fait plus d’une fois la canne. Et plus la pointe est fine, plus c’est chiant, car la moindre détente pousse alors le fil à s’enrouler autour du scion. L’idéal serait d’avoir déjà le bdl sorti et posé sur l’eau, mais ce n’est possible que quand on avance dans la rivière, alors qu’en NAV on pêche le plus souvent depuis la bordure, voire parfois à 2-3 mètres à l’intérieur de la bordure.

J’ai remarqué que le problème survenait moins souvent quand le dernier brin de mon bas-de-ligne dépassait de l’anneau de pointe, avec une pointe qui est alors légèrement plus courte que la distance scion-accroche-mouche (2 mètres, par exemple). Dans ce cas, le bdl plus rigide résiste à l’enroulement, et il suffit de fouetter une ou deux fois pour sortir facilement le tout. Mais avec des pointes plus longues, j’ai tendance à entortiller également de temps en temps. Et malheureusement la plupart des postes que je pêche demandent une pointe (bien) plus longue que la canne, et souvent très fine.

Ce serait en effet la solution, mais avec un bdl de 6 mètres, impossible de sortir la soie quand on est sur une bordure. Ou alors tout traîne en paquet dans les hautes herbes, et c’est encore pire. On peut enrouler quelques dizaines de centimètres de pointe dans la main qui ne tient pas la canne de sorte à sortir au moins un premier segment du bdl, mais difficile de faire beaucoup plus.

Je suivrai le sujet avec intérêt !

Le problème ne doit pas arriver sur la Dordogne :slight_smile: je pense je vais essayer de développer.
En fait pour être plus clair je me déplace sur les berges à la recherche d’un poisson. Si le poisson est en poste pas de problème on a le temps à de se placer et de se préparer.par ccontre cela arrivé souvent qu’il rode. La berge étant sauvage et les fenêtres de tir restreintes il faut parfois faire très vite. Je ne peux pas sortir mon bas de ligne et avoir une réserve de fil dans main car ce serait l’emmelage assuré, le passage dans ronces et autre serait catastrophique et ça empecherait toute tentative d’arbalete si le poisson passe en bordure.

Si la pointe est moins longue que la longueur de canne ça va peut être mieux…mais il n’y aura pas de poisson non plus :slight_smile:

À suivre donc…

1 Like

On vit les même choses je crois! :slight_smile:
As tu essayé avec des cannes à anneaux serpentiformes ? Aucune différence?

Sur les rivières de Franche-Comté, c’est une certitude ! D’où le problème :wink:

Toutes mes cannes ont des anneaux serpentiformes, donc apparemment, le problème reste entier…

Une solution est assez simple. Je garde toujours la soie sortie des anneaux. Le BDL étant généralement plus long que la canne, je passe le BDL par le porte moulinet et j’accroche la mouche à un anneau. L’inconvénient est que lorsque le fil est peu tendu, cela peut accrocher dans la végétation.

Si votre BDL fait plus de 2 fois la longueur de la canne, je … n’ai pas de solution :slight_smile:

1 Like

Merci pour cette astuce qui pourra servir peut être à d’autres.
Mais bas de ligne très long en effet pour ma pratique.
De plus je veux me laisser la possibilité de faire une arbalète très rapidement.

1 Like

Pas sur puisque nous n’avons tous 2 qu’un type d’anneaux donc pas de comparaison possible.
Supprimer le problème n’est peut être pas possible, le reduire un maximum serait déjà bien .

Je suis peut être plus embêté que toi avec mes monopattes…

Peut être un possesseur des 2 types d’anneaux pourrait il nous éclairer ?

Bien plus que tu ne crois. :wink:
Et avec de l’eau jusqu’au dessus de la taille, je te dis pas la galère quand ça arrive.

Seule solution avec un bdl de plus de 5m, pour ma part, c’est sortir un bout de soie et laissé le bdl trempé dans l’eau en attente du gobage.

En bordure hors de l’eau, même solution avec les inconvénients de la végétation qui accroche mais.
Je n’ai rien trouvé de mieux à ce jour. Si vous avez une solution, je prends. :slightly_smiling_face:

2 Likes

Alors oui avec les anneaux serpentiformes c’est un peu moins fréquent mais cela arrive aussi. Certaines cannes pour la NAF ont d’ailleurs le premier anneau derrière l’anneau de pointe en serpentiforme et le reste en mono-patte. Il faudrait presqu’une canne avec des anneaux à fil intérieur pour éviter cela et encore je suis sûr que le fil arriverai à s’entortiller autour du scion.

Pas mieux!
Même solution que Sussu quand je pêche en wading.
Mais effectivement, beaucoup moins facile à réaliser quand on pêche du bord et générateur d’autres emmêlements. Monopattes ou serpentiformes, même combat. Cet emmêlement autour du scion est une des galères du pêcheur à la mouche…

1 Like

Merci Yannick, une lueur d’espoir apparaît!

Si vous avez des cannes cassées avec des anneaux serpentiformes gardez les je vais peut être tenter l’expérience ! Peut être pas directement sur une GLX :slight_smile:

L’espoir retombe un peu avec ta reponse :slight_smile:

Sur les cannes de peche a l’anglaise ou au toc en dérive, le problème me semble bien moindre, la solution c’est peut être augmenter le nombre d’anneau. Mais avec quelles conséquences ?

A+
J

2 Likes

Oui John, la solution est là.
C’est essentiellement une question de nombre d’anneau, mais aussi de tailles d’anneaux.
plus les anneaux seront grands et espacés plus le risque d’enroulement du fil sera grand et proportionnellement inverse.

2 Likes

Alors oui et non, cela s’emmêle toujours mais c’est bien plus facile à démeller, un coup sec du scion et hop cela repart, alors que pour les anneaux mono-pattes il faut poser la canne par terre et détourer le fil de l’anneau mono-patte.

1 Like

Il n y a pas 50 solutions a mon avis c toujours la canne bandée mouche en main ou sur le porte mouche…

J ai une préférence pour le main car sur le porte mouche le risque de casser la canne en marchant est plus important

1 Like

Pour degainer rapidement c est raté du coup…

Ok merci ! L’anneau serpentiforme aiderait donc.

1 seul suffit sous l’anneau de tête c’est ca? Jamais fait une ligature mais je me lancerais bien…

Je viens de voir qu’il y a plusieurs tailles vous me conseillez laquelle? La canne d’essai sera une 9p #5 ou #6

L’augmentation de taille de l’anneau de tête ca ne parle à personne ?

Merci pour votre participation