Besoin de conseil pour la Peche du chevesne dans le 06

bonjour,

Je suis nouveau sur le forum et dans le milieu de la peche à la mouche c est pourquoi je fais appel à vos lumières.

Je voudrais essayer d apprendre et de me perfectionner en allant chatouiller les chevesnes de nos rivières.

J ai déjà commencer à les chercher dans le bas de l esteron ou du loup mais je dois dire que j en vois un par ci par là qui longe la berge à toute vitesse… mais pas de quoi pouvoir pecher un petit moment… donc pour commencer j aimerai savoir où je pourrai en trouver en nombre si possible ?

Autre problème que je rencontre c est que le peu de fois où j ai eu la chance de pouvoir tenter un lancer sur un gros chevesne il ignorait complètement mes mouches qui était en taille 14 voir 16… avez vous des conseils sur les mouches à utiliser et leurs tailles pour essayer de leurrer les beau chevesnes ?

Dernière question qui me taraude est ce que le chevesne a des périodes de gobage comme les truites ? Où est ce qu on doit pecher l eau en espérant en voir un monter sur notre mouche ? Est ce que le coup du matin ou du soir ont une importance dans la peche de ce poisson ?

Merci par avance et dsl pour la tonne de questions…

Re- salut,Rice…

Idem, pour le Chevesne que pour la Truite,la discretion en en +… Si,les Chevesnes t’ignorent,c’est qu’ils t’ont vu…!

Dans le 06 peu de gros Chevesnes,hormis en basse Siagne ( Pégomas)… Sinon poissons de taille modeste de 15 a 25 ailleurs… Mais,bonne école pour taquiner le truite après… :wink:

1 Like

Merci pour ces infos.

est ce que tu aurai un coin où je pourrai en trouver en assez bonne densité même si ils sont pas énorme ?

La siagne si tu parles de l écluse à part à l arbalète c est compliqué de fouetter…

Niveau mouche sur des petites mouches comme la truite c est bien ça ?

Les mêmes mouches que pour la truite en fonction des saisons… quand aux lieux,le bas du Loup,de la Cagne et la Brague…

Pour le chevesne, discrétion, discrétion et discrétion. Mouches ? Les terrestres marchent bien, fourmis volantes, guêpes, chenilles, et hanneton/barbarote, etc… Mouches assez grosses h 10 ou 12. Il “patrouille” souvent sous les frondaisons rivulaires. Et le surprendre, par réflexe, il gobe avant d’avoir compris ce qui va lui arriver. Le chevesne a un comportement assez fantasque, et très méfiant, mais réussir à le leurrer est une bonne expérience, pour pêcher d’autres poissons. J’aime le pêcher, comme tous les poissons blancs, mais ablettes (pour la rapidité du ferrage), et chevesnes (pour la discrétion) sont les meilleures entrainements pour passer aux salmonidés. Et c’est même parfois plus difficile ! Mais quelle satisfaction d’en prendre un très gros

1 Like

Salut,Rice 069…

Voilà la moyenne des prises faites hier aprèm, ( 15 a 20 )… Les + gros ne de dépassant pas les 30… :wink:

Mais,on passe 1 bon moment,a l’ombre…

1 Like

Je pêche ce poisson depuis 40 ans…des clients viennent spécialement avec moi pour traquer les gros donc ce qui me parait important
pas de bruit,marcher sur des oeufs
voir sans être vu
être toujours prêt à lancer
réussir le premier lancer
utiliser des mouches ou nymphes noires (sauf pendant des éclosions de baetis rhodani par exemple)
rester à l’ombre ou caché derrière des buissons,branches etc le plus possible
c’est un super poisson à pêcher:slightly_smiling_face:

4 Likes

Utiliser de très gros (h6) terrestres noirs pour les gros spécimens. …et savoir lancer à quelques cm des bordures…si le poisson est repéré, lancer juste derrière lui, ca il y a alors très souvent un réflexe de prise…mais bcp de discrétion, car les vraiment gros specimens sont très farouches

1 Like

Effectivement
Mon fils les peche au lancer avec des leurres imitatifs souples qui marchent tres bien pour peu que l’approche soit irréprochable,et leur grosse taille ne les dérange pas du tout au contraire

C’est un des poissons parmi les plus difficiles à prendre. Fantasque, méfiant, mais un beau poisson.
Et finalement, avec le temps, je m’aperçois que c’est surement un des poissons que j’aurai le plus pêché dans ma vie.
Il est vrai que les terrestres (fourmis volantes, scarabés noirs, etc…) marchent très bien.
Les petits voiliers CDC lambda, h 14, corps noir et ailes CDC blanches marchent très bien également.

Mais une approche discrète est très importante. Le surprendre est également une bonne solution pour le faire mordre d’instinct.
Ceci dit, il y a des moments où il est plus en activité, moins méfiant et beaucoup plus preneur. Mais ces moments sont aléatoires.
Bon choix de pêche, et bonne décision, car c’est un très bon apprentissage. Le chevesne pour l’approche et la présentation, et l’ablette pour apprendre à ferrer rapidement. On ne s’en lasse jamais !

2 Likes

C’est avec ce compagnon de jeu que j’ai fait mes premières armes et j’ai toujours autant de plaisir à le pêcher. Avec le chevesne on peut s’entrainer à toutes les techniques (sèche, nymphe, popper, streamer etc …) … approche en douceur et attaque surprise te permettront sans nul doute de t’amuser comme un fou.
Voici une petite vidéo sympa pour fabriquer à moindre coup des poppers simples et visiblement efficaces.
Jérôme.

1 Like

c’est mieux avec le lien :rofl:

4 Likes