Comme on se retrouve ! les joies du no kill

C’est un poisson que j’ai pris fin août 2016, c’était mon premier gros poisson en palm il faisait entre 38 et 40cm


Il était visiblement tout juste sorti de sa bassine de pisciculture, les nageoires toutes bouffées et les couleurs toutes ternes.

Et qui je croise cet après midi?
Une vielle connaissance


Elle c’est visiblement refais une santé ces couleurs sont bien plus belles et ces nageoires on bien repoussées et elle fait aujourd’hui (environ 9mois plus tard ) entre 43 et 44cm :slight_smile:

Desolé pour la photo j’étais un 1m au dessus de l’eau j’ai dû le sortir de la flotte pour le décrocher, je l’ai très vite remis.

14 Likes

En effet, on reconnait bien le pattern de point :slight_smile: Ça va devenir une copine ! :grin:
En tout cas elle s’est en effet bien retapé depuis la première prise (état des nageoires), et elle a l’air de prendre une belle livrée de “truite sauvage” !

Bravo, belle pêche :wink:

3 Likes

Très intéressant, et instructif, ce reportage. A étudier, quel est LE poisson repris le plus de fois ?
Combien de fois, et son évolution en taille et en formes ?

2 Likes

Et oui ce sont les joies du nolill de revoir des visages connus. … Bravo beau poisson

J’ai pris sur un nokill un poisson deux fois par an pendant plusieurs années. Tous les ans elle prenait un cm.
Un poisson qui faisait 48 puis 49 puis 50 …
plus revu depuis 2012

l’an dernier j’ai pris une belle 58 reprise un an après (à 15 jours près) sur le même poste. elle fait aujourd’hui 59.5

il y a un poisson que j’ai pris 6 fois dans une saison sur un nokill. pas mesuré car moins de 35.

J’ai aussi eu un poisson que j’ai pris tous les ans pendant 3 ou 4 ans qui évoluant en hiérarchie changé de poste (quelques 10aine de metre) abordant ainsi tous les ans de meilleures veines. …

Pour moi c’est toujours un grand plaisir de retrouver un visage connu et à chaque fois je les reconnais de suite !

a +

1 Like

À la limite, on pourrait se demander si ils nous reconnaissent, et si oui, viennent ils se faire reprendre exprès, soit pour se retrouver avec un pote, ou quitte à se faire prendre, autant que ce soit une connaissance qui le remet à l’eau. Il n’est pas interdit de rêver !
En tout cas, voila une belle preuve de l’intérêt du “no-kill”, graciation, ou relâcher !

Des truies que j’ai pris plusieurs fois il doit y en avoir plus d’une, d’autant plus que le parcours que je fréquente est plutôt petit, mais différencier des arc est plus compliqué que pour des farios , ce poisson est particulier je me souvenais bien de lui, de l’endroit où je l’ai touché et je l’ai souvent revue en maraude sur sont poste depuis la dernière fois.
J’espère avoir la chance de le retoucher plus tard quand il fera 50 :slight_smile:

Ça me paraît très peu 1 cm/an non ?

c’est en fait un cm tous les 6/8 mois car je l’ai prise un fois en mars puis en septembre puis en mars/avril suivant.
mais la 58 prise l’an dernier en juin n’avait pas pris plus de deux cm un an après…

a++

A cette taille là, pas étonnant qu’elle grandisse de 1 ou 2 cm chaque année.
La croissance est importante les 3/4 premières années (double de taille entre la première et deuxième année par exemple), puis ça se calme après.

Pour les connaisseurs en maths, la croissance est logarithmique :wink:

David

3 Likes

Surtout que 1 ou 2 cm sur un poisson de 50-60 c’est beaucoup plus de poid que 10 cm sur poisson de 20-30 cm

1 Like

Intéressant aussi de voir que des points noir ce sont rajouté surtout au niveau de la tête.

La robe des truites évoluent ainsi (points qui se rajoutent). Les ombres eux, une fois passés le stade juvénile, acquièrent un ensemble de points qui n’évolueront plus. On peut ainsi identifier un ombre selon le nombre et la position des points (identification photographique)

1 Like

Tu as des références David sur l’évolution du nombre de spot chez la truite ? Merci.

Je pense qu’il y a aussi (et surtout ?) de la plasticité phénotypique, et qu’en fonction du milieu de vie et des conditions de luminosité, sans compter les biais du a la photo, certains points apparaissent/disparaissent.

A+
J

Je regarderai. Mais vu que ces points sont en effet susceptibles de changer, pas certain que ça ait été étudié plus que ça.
La plasticité est d’autant plus marqué que les nombreux repeuplemennt parfois aberrants qui étaient encore récemment pratiqué ont profondément changé les bases des populations.