Comment les loups ont changé les rivières a Yellowstone

Petite vidéo sur les effets en cascade des loups sur l’évolution des ecosystèmes a Yellowstone incluant les rivières :

Tout n’est pas superposable partout mais ca donne une idée de l’importance cruciale des top-prédateurs dans le fonctionnement des milieux…

A+
J

10 Likes

Super vidéo, je l’avais déjà vu. Ca remet bien les choses en place.
L’autre exemple de le bêtise de croire (ou de faire croire) que l’homme régule mieux que la nature est la densité des macro mammifères de la zone de Tchernobyl. Elle est la plus élevée de tout le continent eurasiatique en dépit du niveau élevé des radiations. La raison: l’homme n’y vit plus…

1 Like

Après l’homme est aussi un macro mammifère, il faut donc aussi prendre en compte la biomasse en humain pour faire une comparaison…

La richesse d’un écosystème se mesure bien davantage a la diversité des espèces présentes qu’a la somme des biomasses. Et au seins de cette diversité, quel est la part des espèces spécialisées vs espèces généralistes.

A+
J

Merci John pour ce partage.

Je ne suis pas étonné de cela, convaincu qu’un ecosysteme est comme un organisme. Quand un des organes est defaillant, plus rien ne va, car tout a évolué en étroite relation avec le reste.

J’avais aussi vu un reportage de l’importance des remontées de saumon (sur le continent nord americain) pour la foret bordant les rivieres…donc, par effet boule de neige, sur tout un ecosysteme.

Et, petit aparté, dire qu’il en est encore pour nier l’evolution…