Cyanobactérie, attention!

Bonsoir,

Un peu de lecture sur les cyanobactéries, attentions aux baignades de tous poils.

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/maine-et-loire-les-chiens-morts-par-la-loire-bien-cause-des-algues-5194031

Les cyanos sont recherchées systematiquement sur les points de baignade surveillées et autorisées en eau douce. Mais ce n’est pas le cas partout ailleurs. Les chiens y sont tres sensibles, celui d’une ancienne ministre de l’environnement y avait aussi succombé, ce qui avait abouti à une réglementation rapide sur leur surveillance…

je pense qu’il faut aller plus loin et demander l’interdiction de la consommation des poissons de la loire et de certain affluents. no kill obligatoire. quand on pense que les migrateurs doivent remonter dans ce bouillon de culture…

Un ami m’a informé qu’un simple contact physique avec ces cyano-bacteries suffit à être contaminé, avez vous plus d’info sur les voies de contamination ? c’est plutot flippant !

Ca va dépendre de l’espèce (il en existe une multitude), certaines sont inoffensives pour l’homme (les animaux y sont généralement plus sensibles), certaines sont toxiques par contact (allergie, irritation), d’autres par ingestion en gros quand tu bois la tasse (toxines hépathiques, neurotoxines).

On ne peut généraliser, tout dépend de l’espèce en question, un peu comme pour les bactéries, ça va de l’inoffensive à la toxicité aiguë. D’où la recherche et l’identification de l’espèce + des toxines éventuelles dans les eaux de baignade (et uniquement dans celles-ci).

Impossible de généraliser la recherche à tous les plans d’eau / rivières, ça coûterait une fortune pour des analyses compliquées avec des délais importants pour l’obtention du résultat.

1 Like

Le risque est quasi-nul pour l’homme. Il faudrait boire des quantités tres importante d’eau chargée en cyano. Au pire, des problèmes cutanés en cas de baignade. C’est plus problématique pour la faune locale…

A+
J

Hello,

j’ai trouvé un rapport de l’ANSES sur les risques liés à la présence de cyanobactéires dans les eaux pour l’alimentation, la baignade, ect…

Euh je l’ai pas lu il fait 236 pages

je vous mets le lien
https://www.anses.fr/fr/content/evaluation-des-risques-li%C3%A9s-%C3%A0-la-pr%C3%A9sence-de-cyanobact%C3%A9ries-et-de-leurs-toxines-dans-les-0

aplus

Paddy

1 Like

Voila copie du courriel envoyé a la prefecture de Maine et Loire relatif à l’arreté 044 (http://www.fedepeche49.fr/wp-content/uploads/2017/08/ARRETE-SUSPENSION-PECHE-EN-LOIRE-22082017.pdf ) interdisant toute forme de peche dans la Loire (49) et le Louet. Pour moi, il n’y a que des incoherances dans l’adoption de cet arrété.

Bonjour, relatif à cet arrêté impliquant le principe de précaution,
quel est le danger exact ?

• Intoxication par ingestion de chair de poissons contaminés par les
toxines des cyanobacteries ?

• Intoxication par exposition cutanée à de l’eau contenant une forte
teneur en ces toxines ?

Si la réponse est oui à la première question, pourquoi ne pas interdire
la consommation de poissons issus de la Lore et du Louet, mesure qui semble
bien plus adaptée – et compréhensible - que l’interdiction de pêche
? Quant au fait que les poissons de la Loire respectent strictement –
dans leurs déplacements- les limites amont et aval décrites dans cet
arrêté, je suis un peu…sceptique. Etant un pêcheur strictement no-kill
(graciation), je suis donc impacté de façon totalement injustifiée par
un tel arrêté.

Si le danger réside dans l’exposition cutanée à l’eau de ces cours
d’eau contenants de fortes teneurs en toxines, le risque (qui réside
dans la dangerosité conjugué à une probabilité d’exposition) est bien
plus fort pour les personnes pratiquant des activités nautiques
(canoë/kayak sur le Louet et la Loire, ski nautique, ski nautique sur la
Loire), que pour un pêcheur (dans mon cas, je porte en plus des waders me
protégeant de toute exposition par voie cutanée). Dans ce cas la,
pourquoi ne pas avoir également interdit ces activités nautiques
(canoë/kayak, ski nautique, etc), présentant un risque bien plus
important (par probabilité d’exposition cutanée bien supérieure) que
pour un pêcheur ?

Ou bien - troisième alternative- , s’agit-il d’une mesure purement
politique s’attachant à préserver la santé publique (ou tout au moins
l’image que veut bien en donner le Préfet) tout en maintenant certains
intérêts économiques – préservation du tourisme dans le 49, par
maintien des certaines activités économiques saisonnières, ce qui semble
cependant tout à fait contradictoire?

Dans tous les cas cet arrêté semble être bien hâtif, et dénué de base
scientifique robuste (si les chiens boivent l’eau des cours d’eau, je
pense que les êtres humains ne le font qu’accidentellement). De plus, le
fait qu’une telle mesure n’ait pas été prise en Loire-Atlantique (les
toxines de la Loire s’arrêtent également à la limite aval décrite
dans l’arrêté et ne sont pas véhiculées par le courant vers
l’aval), montre au mieux l’absence de base toxico et scientifique
robuste justifiant une telle mesure, et au pire une absence totale de
concertation sur un sujet de santé publique.

Dans l’attente de votre réponse

Bien cordialement

Merci, je cite l’ANSES :

:face_with_raised_eyebrow:

A+
J

[quote=“Xav06, post:9, topic:3817”]
Etant un pêcheur strictement nokill (graciation), je suis donc impacté de façon totalement injustifiée par un tel arrêté[/quote]

Il est dans ton droit de contester cet arrêté au tribunal administratif compétent.

Ceci dit, c’est inquiétant pour nos milieux aquatiques. Si on ne peut plus abreuver le bétail, se baigner, pêcher… il va nous rester quoi ? Faire du bateau mais sans toucher l’eau ? Irriguer du maïs ?

Fred

Pour les cyanos, il n’y a pas de scandale sanitaire sous jacent, et le risque individuel est très faible sauf à vouloir se baigner en eaux dormantes, qui souvent d’ailleurs adoptent une coloration très variable. Tu as bien plus de risques de te chopper une otite avec les pseudos en milieu naturel, ( ou en piscine de plein air, ou dans un spa).

Dans nos eaux fréquentées pour la pêche, la leptospirose est bien plus problématique et dangereuse dans ses formes graves surtout si tu as une population de ragondins / rats musqués.

Grosse population de ragondins. Leptospirose presente dans les eaux calmes et dormantes, moins la ou il y a du courant.
Le risque avec les cyano? Il est probablement present…mais faible (arreté pris au nom du sacro saint principe de precaution…)
Le fait que la peche soit interdite ne me derange pas en soit.
Ce qui me gene cest que sur le Louet, il y a une forte activité nautique: peche, baignade et canoé. Les deux dernieres sont interdites…pas la premiere…pourquoi? Est-ce que cest une activité touristique florissante et qui rapporte des especes sonnantes et trebuchantes?
Sinon…quand je vais pecher, jai tj une bombe de desinfectant avec moi…en cas de petite plaie…les eaux dans le 49 ne m’ont jamais inspirees confiance d’un point de vue sanitaire…

Oui Fred, tout ceci est vraiment inquietant…
Ce qui m’etonne quand memz c’est que les niveaux ne sont pas plus bas qu’en ete 2016 a la meme periode…
Par contre je trouve quil y a veaucoup moins de poissons, dans le Louet tout a moins, impression partagee par deux copains

Ce qui est complètement hypocrite c’est que les responsables de ces marées vertes sont parfaitement connu depuis 2 décénnies et que peu de chose ont été engagée pour tenter de limiter l’eutrophisation. Indice : ils roulent dans des tracteurs… :roll_eyes:

A+
J

1 Like

Exactement John , je connais plusieurs lacs où la situation est d’années en années de pire en pire .Rien n’a été fait à ma connaissance à part des interdictions de baignade et consommation du poisson .Les touristes ont désertés , les commerces tournent mal ou ferment mais on laisse faire .Mais ce qui m’inquiète le plus est cette eutrophisation galopante et ses conséquences sur les milieux.J’ai aussi vu aux infos qu’en Bretagne , les algues ont triplées de volume sur les côtes ces dernières années .:rage:

Le prefet vient de re-autoriser la peche sportive et de loisir, avec stricte interdiction de consommer les poissons, meme eviscérés. A la charge des APPMA d’en informer les pecheurs.
Enfin une decision un peu plus réflechie. L’etat sanitaire de nos cours d’eau restant cependant plus que preoccupant …

Que d’émotions @Xav06, respire, tout va bien se passer. Tu vas pouvoir le pêcher ton cheucheu monstrueux.

Ceci dit, il est rassurant de voir les administrations avoir de plus en plus recours au nokill pour gérer certaines situations de crise.

Fred

C’est désespérant …

Quel recul as t on vraiment concernant les risques avérés et potentiels? 10, 20, 30 ans …?
L’état des connaissances et/ou toute évaluation des risques sont destinés à être revues et amendées, généralement, dans le mauvais sens.

Il y a t il eu des tentatives de nettoyer ces secteurs?

Je trouve simpliste de désigner les agriculteurs, c’est un contexte global auquel participe un peu tout le monde : consommateurs, centrales d’achats, banques (marché du crédit), industries du pesticide…
La grande majorité des agriculteurs travaille beaucoup pour un salaire de misère par amour de leur job, par fierté aussi de ne dépendre que d’eux mêmes.

Eric

Tu peux toucher 300e par mois, adorer tes vaches, et pourrir la petite rivière qui passe au milieu de tes champs, c’est pas incompatible hein …
Tout comme quand je bossais en forêt, j’ai vu des bucherons adorer leurs forêts et leur métier, s’ébahir devant un arbre remarquable, et balancer sans se poser de questions le bidon d’huile de chaîne fini dans la même forêt … :disappointed_relieved:

Evidemment que ce ne sont pas les seuls responsables, et que bien avant eux la FNSEA et les différentes filières de formation leur vendant ce modèle intensif et destructeur sont coupable, tout autant que le ministère de l’agriculture, la MSA, les lobbys phytosanitaires et agro alimentaires.

Mais c’est aussi à eux de se réveiller, certains y arrivent très bien, en ayant suivi le même parcours que ceux qui continuent d’épandre en bord de champs. Parce que au final, même si ils ne sont pas les instigateurs, ce sont bien eux qui les appliquent, toutes ces méthodes et les produits qui vont avec.
Si tous ces lobbys n’avaient plus de client pour leurs merdes, ils seraient bien obligés de se tourner vers des commerces plus respectueux de notre hôte.

Mille excuses…pas simple de mon portable pour ecrire …et encore moins en n’etant pas reveillé :smile: