Dordogne Lotoise - ici, la belle est encore plus belle

Originally published at: Dordogne Lotoise – ici, la belle est encore plus belle … – pierrotlepecheur GobLog

Certains jours, lorsque la pêche sur la Dordogne Corrézienne est maussade et que vous passez votre temps à errer de pont en pont, entre Argentat et Beaulieu à la recherche d’une hypothétique activité de surface, je vous conseille de consacrer une demi-journée à la découverte de la Dordogne dans sa partie Lotoise. C’est le choix…

5 Likes

Merci Pierrot pour ce magnifique récit qui, pour ma part, me donne encore plus envie de découvrir ce département.
ps : si tu ne connais pas visite la partie Dordogne c’est aussi très jolie a voir :wink:

1 Like

Avec ses châteaux, la partie perigourdine est incontestablement plus riche d’un point de vue patrimonial.

Et puis dans le Lot, c’est la rivière désespérance. C’est bien connu à part quelques falaises, il n’y a plus rien. :joy:

Fred

Nom d’une pipe ! Arrêtez ! On ne va plus pouvoir taquiner la vandoise peinard. :joy:

mais il n’y en a plus de vandoises :joy::joy:

Justement pour le peu qui reste… :crazy_face:

c’est ça il faut les laisser tranquille… je sais que tu pêches souvent sur la roque tu as été récemment du côté de Beynac?

Superbe :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:
Merci Pierrot pour ce splendide reportage qui réchauffe le coeur d’un lotois expatrié :wink:
A+
Bertrand

Non, je pêche plutôt la partie lotoise mais juste que j’ai la flemme de faire la route pour aller plus haut. Et puis surtout, je me chie tous les ombres au ferrage, un truc de ouf, demande à Matthias, donc je me concentre sur les vandoises. :crazy_face:
Mais tu as raison, pourquoi pas Beynac ? Il y a longtemps que je n’ai pas jeté mon dévolu sur Beynac. :thinking:

Si je peux me permettre Didier, tu maximiserais tes chances de prendre les vandoises lotoises en rééquilibrant ton bas de ligne sur l’avant dernier brin. :thinking:

Fred

Pour y être allé le week-end dernier ben je peux te dire qu’il y a un sacré paquet de blanc rassemblé. on ne voit même plus le fond. mais comme souvent sur ce spot c’est concours de pêche :frowning: .
:joy: il y a de quoi péter un câble avec ces poissons, quand je ferre c’est soit ça vole soit ça casse

Je suis bien d’accord avec toi Fred, l’équilibrage du bas de ligne a toujours été mon point faible. :disappointed_relieved: La flemme de refaire son bas de ligne régulièrement se paie cash sur les vandoises lotoises :wink:

Mais je vois que plus bas ce n’est pas simple non plus. :face_with_raised_eyebrow:

ça ne vient pas du poisson mais du pêcheur :joy:

@fly.only Comment peut on savoir si son bas de ligne est équilibré?

cela vient toujours ou presque du pêcheur.

Equilibrer un bas de ligne, c’est respecter les proportions des différentes portions du bas de ligne suivant le calibre du nylon.

Tu as plusieurs sortes de bas de ligne, suivant les conditions qui peuvent marcher, (tu en trouveras en cherchant sur les archives) mais respecter l’équilibre est important.

L’exemple à ne pas suivre : le mien.
En changeant la pointe ou suite à quelques noeuds non désirés tu réduis les portions et de facto tu romps l’équilibre du dis bas ligne. Alors pour économiser des bouts de chandelle et par prétention, tu te dis, je vais bien m’en sortir avec quelques centimètres en moins et compenser avec mon expérience et bien pas toujours. Sur les ombres compliqués de fin de saison cela ne pardonne pas .

Pour savoir si son bas de ligne est équilibré, il suffit juste de le regarder se déployer à contre jour pour bien y voir.

Choisir une mouche neutre en terme énergétique pour ce test.

Fred

merci à tous les deux pour ces infos. Je vais essayer de trouver ça dans les archives :wink:

Te prends pas trop la tête avec les formules de bas de ligne. Repars du début et de sa fonction primaire.

Fred