Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Etude de cas ;))

Comment aborderiez vous ce spot (longueur de canne, puissance, bas de ligne, technique(s) ) ?
:slightly_smiling_face:

1 Like

J’éviterai de rentrer dans l’eau , canne 10 pied, long bas de ligne fin, en sèche si les truites gobes ou sont en poste, sinon petite nymphe légèrement plombée pour la présenter dans la veine d’eau de la tenue du poisson. Bonne chance

Sur un spot comme ça, tout ce qui va se trouver sur la berge va vider le coup.

Donc dans l’eau à genou ou au pire à plat ventre d’en haut.

La canne, c’est secondaire. Je dirai celle avec laquelle tu pêches sans faux lancer. Donc lancer arbalète ou lancer one shot.

Fred

J’attends qu’il pleuve et que le niveau monte un peu :blush:. Après, pour le matériel, de 6 à 10 pieds, chacun aura son avis. Soie naturelle et long bas de ligne peut-être?

Comme dit Fly.Only, toute apparition sur la berge vide le coup (passé à côté lors d’une petite rando, n’en ai vu qu’une seule, petite, qui a filé à la vitesse de l’éclair :sweat_smile:)
Approcher dans l’eau, ça doit être possible, mais il faut bien repérer la position d’un éventuel poisson avant.
L’arbalète en sèche à plat ventre ou presque, ça serait probablement la solution :money_mouth_face:
Une petite vidéo à ce sujet, trouvée par hasard et qui m’a bien plu.
Arbalète en sèche sur spot délicat :slight_smile:

Ça a l’air pas trop mal pour pêcher à vue, ça me rappelle des coins que je fréquente. Posture basse, vêtements assortis au milieu, et approche très lente dans l’angle mort des poissons qu’il faut identifier de loin. Ou se placer quand il n’y a personne, et attendre l’épiphanie. Le mieux, c’est de connaître l’horaire des poissons, et d’anticiper.
La petite plage herbée de gauche, sauf effet miroir, a l’air intéressante pour une approche discrète (tu es couvert à l’arrière par le dévers un peu plus sombre), tu auras un bon point de vue sur une grande partie du spot et tu présenteras mieux : tu restes là, à genoux, et tu n’entres pas dans l’eau, ça ferait des vagues sur tout le spot : alors, à part des petites, tu ne feras plus rien. Tu observes aussi bien ce qui peut arriver depuis l’aval que depuis l’amont.
Petite nymphe non lestée et longue pointe. Une 486 ira très bien (plus petit, tu auras de la peine avec la longueur du bdl). Un faux lancer canne basse, même sans sortir la soie (on peut arriver loin malgré tout), avec un posé discret, très amorti. Ou à l’arbalète si le poisson est très proche (on n’imagine pas à quel point un poisson peut se rapprocher quand on fait partie du paysage).
Coin sans doute intéressant tôt le matin quand les poissons maraudent et que la luminosité permet une approche plus discrète qu’en plein soleil.
Surtout, attendre de voir un poisson avant d’attaquer, à moins de vouloir coucher tout le monde, et de ne jamais voir les plus belles.
Si tu vois des petites, attends. Si tu vois des moyennes, résiste. C’est comme ça qu’on finit par apercevoir le poisson que personne n’a jamais vu, et qui ne sort que lorsque tous les voyants sont au vert (c’est-à-dire lorsque, pendant longtemps, il n’y a aucune perturbation du milieu, ni sur la berge, ni sur l’eau, ni sous l’eau). La grosse truite qui a pu grandir tranquille dans son petit trou de rivière grâce à tous les frénétiques du poignet.

Sinon, tu peux tenter de te placer accroupi devant le buisson (églantier, ronces ?) qui fait l’angle en haut à gauche. Là, tu peux attaquer le coude plus profond et ombragé de la rivière, qui est prometteur. Tu approches comme un lynx, tu te fonds dans la masse du buisson, tu attends. Là, idem (« si tu vois des petites, attends, etc. »). Si une belle occasion se présente, tu arbalètes (en sèche ou en nymphe en fonction du comportement des poissons), sans faire le moindre mouvement brusque.
Quant à la suite, à toi de l’inventer. :wink:

5 Likes

La technique du héron, qui est là sans y être :+1: Le problème c’est quand il s’agira de me relever après tout ce temps passé accroupi :sweat_smile:
Belle et bonne analyse :slightly_smiling_face:
J’avais pensé avoir recours aux services de mon neveu qui est un as de l’ultra léger, pour raser les berges à la micro cuillère :yum:, après une approche soignée, et découvrir des trésors jusque là ignorés - avec l’âge, on délègue :man_cartwheeling: - mais ça ne sera peut-être pas nécessaire :wink: