Faire couler une mouche/streamer

Je précise la question, comment faire couler une mouche/streamer sans lest (fil de plomb, bille, etc.).

J’utilise des streamers en cervidé un peu du genre de celui ci et ça flotte trop :


(démentielle la nouvelle intégration des images, avec un peu plus de possibilité de personnalisation avec l'autorisation du HTML et fini le carcan du phpBB)

Le problème c’est qu’à moins d’utiliser une soie plongeante il est difficile de le faire couler. Et dans des secteurs peu profond la soie plongeante ne sert plus à rien…

Il existe des produits hydrophobes pour faire flotter les mouches (Gink, Mucilin, graisse de cul de canard, paraffine…), et des combines artisanales pour en fabriquer (graisse à traire et essence de briquet, etc.).

Du coup j’avait pensé à des produits équivalent mais “hydrophiles” comme on en trouve dans le commerce ? Xink, Loon en a également un…

Est ce que quelqu’un a déjà essayé?
Je trouve ces produits un peu cher pour ce à quoi ils sont destinés, existe t’il des méthodes artisanales pour en fabriquer?
D’autres solution qui pourrait aider la mouche à se gorger d’eau, voir aider le BDL à couler plus vite?

Bonjour

Avant de monter ta mouche, fixe des yeux-haltères en plomb, laiton ou tungstène derrière l’oeillet de l’hameçon. Cela ne t’empêchera pas de sculpter ensuite ta tête en poils de cervidé. C’est ce que je fais en ce moment en montant d’énormes mouches à dorado selon le même principe que tes streamers. Mes grosses mouches ne couleraient pas sans ces yeux. Et ta mouche ne sombrera pas comme un fer à repasser.

A plus

Flymazon

2 Likes

Oui, j’ai bien peur que sur les poils de cervidé, les produits hydrophiles ne servent à rien. Le poil de cervidé étant creux c’est bien l’air emprisonné dedans qui fait flotter la mouche. Si tu veux des mouches qui coulent sans les lester utiliser plutôt un poil qui se gorge facilement comme le poil de lapin. Pour dégraisser le bas de ligne j’utilise du lave-mains dilué.

2 Likes

Je te remercie. Cette méthode est serte plus subtile que la bille ou le plomb mais reste une solution de lestage de la mouche. Je cherche un moyen de faire couler sans lester, un truc utilisable pour les streamer et les nymphe ou noyées récalcitrantes…

Effectivement, c’est un peu le problème mais le poil de cervidé est sympa à sculpter…
En remplissant les cavités du poil avec un produit hydrophile plutôt que de l’air il y’a sans doute un moyen de le rendre “plongeant”?
Du coup je te rejoint sur l’utilisation d’un truc genre savon ou solvant polaire, facile à trouver dans les produits ménager mais j’avais un doute sur le risque d’abîmer la mouche avec? ou alors que ça ne tienne pas suffisamment…

Pour obtenir l’effet désiré, il fait que tu fasse tes têtes avec un matériau synthétique hydrophile qui donne le même volume.

Les poils de cervidés sont surtout utilisés pour faire des têtes flottantes et des mouches à densité compensée.

Fred

Hummm… ça risque d’être lest et synthétiqueencore un moment…

Du coup des conseils sur des matériaux synthétiques léger, facile à utiliser et sculptable comme le cervidé ?

Senyos laser dub.

Fred

1 Like

Hello,

Comme toi, j’aime ce type de streamer et j’ai rencontré les même problème. Ce que tu peux faire dans un premier temps, c’est de plonger ta mouche dans l’eau et de pincer/masser les poils de cervidé, tu vas chasser une grande quantité d’air. Normalement ton streamer devrais avoir plus de faciliter à s’enfoncer dans l’eau mais plus tu vas faire de faux lacer, plus le facteur de charge va essorer ton streamer. La bave marche très bien est résiste aux faux lacer, il faut juste recharger assez souvent!

En dehors du lestage au montage, tu peux aussi faire des têtes moins tasser ( plus dur à tailler) et surtout éviter le belly hair et autres poils de cervidé en dehors du bucktail, il faut prendre le dessus.

Certain pêcheur rajoute une chevrotine à quelques centimètres devant leur mouche…

Si tu pêches dans des zone vraiment pas profonde ou l’utilisation d’une plongeante n’est pas adapter, utilises une intermédiaire soie de 7/8/9.

Après il existe des centaines de modèles de streamers qui ont tous des propriétés différentes. Si un modèle n’est pas adapté à une situation, le plus simple est d’en changer.

On marche trop à l’affect quand on pêche, pas assez de pragmatisme dans le choix de la mouche.

Fred

3 Likes

Salut,
Comme l’a suggéré Nepe tu peux rajouter un plomb rond devant ta mouche, quelques centimètres avant ton streamer. Personnellement je pêche énormément avec cette technique alors que j’utilise une soie plongeante et un streamer déjà lesté. Mais je met le plomb juste devant le noeud (en gros 5mm devant le streamer). Pour moi ça possède un avantage non négligeable. La nage du streamer est beaucoup plus erratique…

1 Like

Bonjour

Certains monteurs de mouches avec tête sculptée utilisent du craft-fur au lieu de poils de cervidé creux. Le résultat est quasi identique, et la mouche coule plus facilement. Car vouloir faire couler un muddler non lesté équivaut à tenter de faire couler un popper. Ou alors sculpte tes têtes selon la technique des Dahlberg divers avec une espèce de palette sculptée dans le poil en arrière de la tête. Lors des tractions sur la mouche exercée par toi-même ou par le courant, la mouche s’ immergera et frétillera comme un poisson nageur. mais c’est un montage assez délicat à obtenir…

@+

Flymazon

Merci pour toutes vos réponses.

Effectivement le Sensyo laser dub (un mélange de musique moderne et de guerre des étoiles) semble être pas mal pour sculper des têtes : Closer look at: Senyo’s Laser Dub | The One Fly
Je découvre ainsi un dubbing sculptable… et j’adore l’imitation de chabot.
Le craft-fur semble aussi marcher, à essayer.

L’affectif et la pêche… je te rejoins à 300%, mais est-ce vraiment possible de s’en affranchir? :wink:

Le plomb pincé en tête, dans le courant doit donner une très belle nage mais c’est pas un peu risqué pour la canne lorsque l’on fouette ? Une chevrotine c’est pas tout à fait une bille tungstène si ça rencontre le blank…

Honnêtement je ne pense pas que ca pose plus de problème qu’autre chose. Personnellement je n’utilise pas des tailles énormes (0,2 à 0,3 g) et c’est largement suffisant :wink:

Ok, dans ce cas je vois mieux. :slight_smile:

Dans ma tête chevrotine c’est le plomb de +/- 1,5cm de diamètre que l’on pince par exemple à l’avant des montures mort manier type drakovitch. Et là je trouvais ça un peu risqué…

Bonjour

En effet ces streamers sont plus que chouettes…
En ce qui concerne le risque de casse du scion avec une mouche lestée, je ne saurais que te conseiller en tant qu’habitué des clousers, de modifier légèrement l’ellipse de tes lancers vers la droite si tu es droitiers et vers la gauche si tu es gaucher bien entendu.

à+

Flymazon

Si tu as une petite gourde avec de l’alcool pour te réchauffer, saches que l’alcool est un hydrophile, on peut y plonger sa mouche, mais à adapter suivant le terroir (marc de bourgogne pour les rivières de la bourgogne, pecket pour les rivières wallonnes, calvados pour les rivières normandes, et j’en passe …).:joy:

2 Likes

et de l’armagnac pour le Gers…

1 Like