Faut il fermer la pêche de l'ombre en même temps que la truite et vice et versa?

Les ombres frayes dans les grosses veines où en général on ne marche pas.

1 Like

Malheureusement le niveau d’eau des rivières est de plus en plus bas d’année en année avec une mention extrême en 2022.

1 Like

Bonjour,

Ça avait plusieurs fois été évoqué dans les années 60-70 pour tenter de régler le problème des zones mixtes.
Il est vrai qu’à l’époque le noKill était très marginal, pour autant qu’il existait.

Raisonnement spécieux : ni le barbeau, ni la vandoise, espèces prolifiques (ce qui ne veut pas dire qu’elle ne soient pas sensibles aux altérations du milieu), ne justifient une réglementation d’'ouverture générale basée sur ces deux espèces !

Il y a deux approches en terme de périodes de pêche :

  • ouverture générale calquée sur une espèce pivot que l’on veut protéger sur un linéaire donné : exp. 1 ère catg où l’on veut protéger la truite.
    Avec à l’intérieur de possibles restrictions adaptatives pour d’autres espèces par exemple l’ombre, le saumon etc. (NB : a contrario, le aussi grand juriste Léonce de Boisset avait obtenu pour certaines rivières de 1 ère catg la possibilité de pêcher, à la seule mouche fouettée, l’ombre jusqu’à la fin de l’année.
  • ouverture toute l’année avec des seules fermetures pour les espèces que l’on veut protéger.

Certains pays ont la première approche, d’autres la seconde. Certains les deux, ce qui est nôtre cas :

  • en 1 ère catg, ouverture générale calquée sur la protection de la truite comme espèce pivot,
  • en 2 ème catg ouverture toute l’année avec fermeture ciblée. (NB : Il y a eu jusqu’au années 1970 une fermeture générale au printemps pour la 2 ème catg).

Certains pays ont intégré le développement du noKill en élargissant les périodes de pêche, généralement à septembre-octobre, aux seuls pratiquants.

L’interdiction du wading, si elle peut se justifier pour protéger les frayères sur les petits cours d’eaux, reste discriminatoire, donc attaquable. De fait, elle laisse aux seuls lanceurs, surtout en rivières moyennes à larges, la pratique de la pêche.
L’interdiction du wading existe-t-elle ailleurs que chez nous ?

Après bâtir une réglementation est une chose, la faire appliquer est une autre …

à +

3 Likes

C’est que nous souhaitons sur la Thur: interdiction de rentrer dans l’eau durant la fraye de l’ombre…Et pourtant on se heurte à différents types de pêcheurs qui souhaitent pouvoir faire « ce qu’ils veulent » à partir de l’ouverture!

alors là, ce serait à prouver selon la rivière

Comme les éternels moucheurs .

non dans le 24 l’ombre est ouvert jusqu’au 31 décembre inclus, j’ai été vérifier sur le site de la fédé, bon dans tous les cas vu le débit c’est fini pour cette année…on peut juste sortir les streamers a brochet là

Bonjour,
Vous avez une population d’ombres sur la rivière Dordogne dans le 24 ?

Oui, il y en a quelques uns mais très rarement pêchables car en activité au mois de décembre lorsque le débit de la rivière est très fluctuant et souvent trop haut.

Mais tu pourras voir quelques spots et quelques prises dans le prochain film de Matthias « Dordogne : les étendards d’automne ».

Fred

Oui , j avais mal lu sur le site de la fédération,l ombre est bien ouvert jusqu’au 31 décembre dans le département de la Dordogne.
J y suis d’ailleurs allé le weekend suivant la fermeture en Corrèze et Lot tant que l eau était assez basse. Les insectes étaient bien présents mais les ombres sont en tout petit nombre si je me fie aux gobages…
Maintenant c’est fini pour cette année avec les niveaux trop hauts et c’est pas plus mal pour la fraie des truites pour rester dans le sujet :grin:.