Fiche de montage souris en cheuvreuil

Comme je suis en ce moment dans le montage de souris pour mon voyage en suède, j’en ai profité pour faire une fiche avec les étapes.
les photos ne sont pas super top mais ça donne déjà une idée.

matériaux nécessaires:
hameçon tige longue de type streamer
du chevreuil (mouche plutôt gourmande)
du nylon et des perles noires de petite taille pour les yeux
de la laine ou une lanière de cuir pour la queue
et pour les oreilles du tissus ou du néoprène (tout ce que l’on peut couper et pas trop épais) que l’on coupera à la forme voulue.
Des poils de balais noirs pour les moustaches.

on commence par accrocher la queue avec un enroulement classique.la je ne met pas de photo.

Ensuite je met un point de super glue sur le fil et commence le premier enroulement de chevreuil comme pour un goddard.
on prend une touche de chevreuil que l’on entoure par deux tours de fil avant de serrer et de tourner afin que le chevreuil se repartisse atour de l’hameçon et se redresse.

On rabat ensuite le chevreuil vers l’arrière et on recommence plusieurs fois jusqu’au 2/3 de l’hameçon environ pour former le corps.

on découpe ensuite 2 oreilles à la taille voulue. il vaut mieux trop long (on peut recouper) que trop court.

puis on fixe les deux oreilles par un enroulement de fil classique.

on plie ensuite 6 poils de balais à 90 degré pour former les moustaches et on les fixe par enroulement également.

on passe ensuite les perles dans un morceau de nylon pour les fixer par enroulement de fil. on les laisse loin de l’hameçon car la fixation avec le nylon permet de régler la position des yeux par la suite.

on refait un dernier enroulement de chevreuil devant les oreilles et autour des yeux.

il n’y a plus qu’à tailler le corps et la tête aux ciseaux en prenant son temps. il vaut mieux y aller progressivement pour ne pas rater.
Et a ajuster les yeux à la taille en tirant sur les brins de nylon pour régler la position.
enfin on fini par un noeud final et on vernit.

voilà le résultat.

5 Likes

Salut Lorenzo. Un grand merci pour ta fiche et pour le partage. Elle va permettre à plein de monde de débuter dans le montage de ce genre d’imitation car elle est mignonne tout plein ta souris. Très réaliste. Tu peux aussi nous réaliser une fiche de montage pour qu’on la stocke dans la zone mouches du site.

Tu l’as mise sur le forum, je suppose que c’est pour en discuter.

D’un point de vue esthétique, rien à dire. Par contre, d’un point de vue fonctionnel, si je peux me permettre, deux ou trois remarques qui se veulent constructives :

  • concernant la solidité, je te recommande les queues en cuir plutôt qu’en laine. Au bout de quelques prises ou pire au bout de quelques lancers, ta queue va se désagréger.

  • concernant la flottaison, si tu veux qu’elle flotte bas, voire qu’elle coule, ton montage est parfait. Par contre, si tu veux qu’elle flotte comme un bouchon, il faut plus tasser tes poils. Il existe des pinces spéciales pour tasser style de celle de Pat Cohen mais tu peux faire sans avec tes doigts par exemple.

  • concernant l’attractivité, si tu pêches des poissons un peu éduqués, parfait. Si tu veux attirer les poissons de plus loin, il va falloir muscler le brassage de l’eau par ton modèle. Tu peux faire d’une pierre deux coups en utilisant des dos en foam (augmentation de la flotaison) avec une languette sur le devant qui va popper l’eau et attirer les poissons de loin (ou les faire fuir s’ils sont tendus).

  • concernant l’efficacité au ferrage, je vois mal ton hameçon, mais tu dis utiliser des hameçons à longue hampe. Leur soucis, c’est que leur ouverture est souvent faible. Ajouté aux poils, aux oreilles, aux yeux et aux moustaches, tu vas rater un grand nombre de touches.
    Donc, je remplacerai ton hameçon par un modèle à large ouverture style attitude streamer de partridge ou si tu veux des tueurs en terme de piquant tu pars sur des stingers de chez gama.

Ensuite, se poser la question de comment le poisson va voir ma mouche? Quelle est la partie la plus visible et importante de ma mouche et par déduction qu’est ce qui est superflux.

Une fois que tu auras fait ça, ta fiche de montage comptera bien moins de photos mais devrait être plus efficace d’un point de vu fonctionnel.

Et si après ça, tu as encore des problèmes d’engamage trop nombreux, il faudra recentrer les attaques vers la pointe de l’hameçon, mais ça, c’est vraiment du détail dans la mise au point d’une mouche de pêche.

Fred

3 Likes

Merci pour toutes ces remarques, c’est vrai que je pourrai serrer un peu plus le chevreuil pour une question de longévité. pour ce qui est de la queue effectivement le cuir c’est mieux mais je n’avais pas ça sous la main. la hampe de l’hameçon est assez dégagée car je taille très à ras sous la hampe. Par contre effectivement hameçon à streamer risque de décrochage…
Pour ce qui est des truites effectivement les yeux et oreilles elles ne le voit pas mais ça fait quand même moins souris, la mouche attrape aussi la pêcheur avant la truite.lol.
j’essaierai de faire une fiche pour le site avec plaisir.

En effet très mignonne!

fly.only a quasiment tout dit.

Petit retour d’expérience, si tu souhaites faire des souris plus volumineuse, adapte la taille de ton hameçon ( ouverture et poids) sinon elle nagera sur le dos.

Tu peux aussi utiliser le Belly Hair pour ce genre montage, le poils est “plus creux”, il a l’avantage de se tailler très facillement quand il est bien tasser et au niveau flottabilité c’est top!

1 Like

merci pour ce post.

Un modèle de ce genre est témoin d’une bonne maîtrise du montage (voir Eddy Z avec son dubspeed sur les salons en monter à la chaîne, c’est impressionnant).

Pour autant je n’ai jamais essayé car par chez nous je ne sais pas si ce genre de mouche est intéressant, peut être pour black et broc.

Vous avez déjà essayé en réservoir ?

chez nous je ne sais pas pour la truite. C’est pour un voyage en laponie dans mon cas. mais en reservoir?? les poisson sont souvent très sollicité donc méfiants…