Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Hommage à Henri Bresson

Bonjour,
Je viens de tomber sur cette photo prise devant le stand commémoratif dédié à Bresson lors du Salon de la Pêche Sportive de Paris 2013 :


http://xoomer.virgilio.it/ppotocco/Fiera%20parigi%202013.htm
Quelqu’un aurait-il plus d’infos au sujet de ces brochures / on ne peut malheureusement pas déchiffrer le nom de l’éditeur sur la photo …
On peut juste lire : « Tome 2 de l’hommage à Bresson, 28 pages de référence, 40 photos inédites » / le titre est également difficilement déchiffrable : « Le « sorcier » Henri Bresson immortalisé »??

Peut-on la retrouver quelque part?

D’avance merci pour vos réponses!
:pray:

Bonjour,

le fils tiens toujours un magasin :

MAGASIN BRESSON

32, rue Georges-Genoux
70000 Vesoul

tel et mail sur internet

1 Like

Bonjour Marius,
Ces brochures ont été réalisées par PIERRE CAILLAU, talentueux et sympathique pêcheur parisien,
membre actif de l’association TOS.
Je me suis longuement entretenu avec lui en 2014 concernant la vie halieutique de Pierre Creusevaut,
le disciple de Charles Ritz.
A cet époque, son adresse était 98 rue du Pdt Wilson à Levallois et il était membre de l’ACBB où vous
pouvez vous renseigner.
Ces brochures devaient être réalisées par lui même je pense. J’en possède une concernant un hommage à Charles Ritz…facicule de 36 pages avec texte et photos datant de 2014.
Bonnes recherches.

1 Like

C’est très bien de rendre hommage à ce très grand puriste de la palm que j’ai eu la chance de croiser une seule fois sur la haute Moselle. C’était il y a longtemps… Nostalgie!

1 Like

Merci beaucoup pour toutes vos réponses! :pray:
Grâce à vous j‘ai pu retrouver sur le site de l’association ACBB cette info : « Le tome 2 de l’ « Hommage à Bresson », publié par « Pêches Sportives » et Pierre Caillau » :+1:

J ai hérité de cette magnifique boite a deux casiers avec les mouches d origine provenant directement de chez lui par un de ces amis

Comme ça vient de chez lui , je voulais te la montrer
Flylutz

1 Like

Génial! Merci! @flylutz :pray::+1:
Serait-il possible d’avoir une photo macro d’un cul-de-canard? Ça fait un petit moment que je me demande si la plume cdc était enroulée entière style Peute ou bien s’il utilisait uniquement une touffe sans le rachis…

Ce sont des palmers…
Le plus gros en 14
Le petit en 18 a double ardillons

1 Like

Sympa, joli, Merci beaucoup!
( Il y a donc des Tricolores et des Sauvages / j’imaginais que l’abréviation Cc du deuxième étage était pour Cul-de-canard :blush:)

Lol…ce n’est pas l’abréviation cc celà représente les doubles ardillons

1 Like

C’est effectivement ce qu’on peut lire dans la majorité des publications @Isoperla , mais dans l’un des premiers articles consacré à l’histoire du cdc dans Pêche Mouche ( n°5 ) Charles Richter affirme que Bresson prélevait un toupet sur le rachis pour réaliser le montage…

du coup il y a une controverse au sujet de ce montage :blush: et les photos des « culs-de-canard » originaux de la Collection Bresson ( dans le livre de Petitjean, Links ou dans la revue Pêches Sportives ne sont pas suffisamment nettes pour trancher… )

Du coup ce serait intéressant d’avoir la confirmation de quelqu’un qui l’aurait connu ou qui aurait un cul-de-canard Bresson sous les yeux…:cowboy_hat_face:

D ailleurs pour l avoir faite cette mouche en CDC … elle marche du tonnerre

J ai retrouvé ce montage

:+1: Merci pour cette précision @Isoperla et merci @flylutz
Dans la photo je reconnais la fiche de montage proposée par l’Encyclopédie des Mouches
Étonnante cette indication de couper la plume « au milieu du rachis »…

Ps: étonnant aussi que Peguegnot ait mentionné dans le Répertoire des mouches artificielles Françaises que « Bresson se contentait du duvet »…

Je regarderai dans mes vieux connaissance de la pêche ,j en ai pleins des années 70 et 80 on ne sait jamais…si je vois quelque chose je te contacterai.
Flylutz

1 Like

Le mieux serai de demander à ses successeurs.
Ses mouches doivent toujours être montées et commercialisées.

Je vous ai donné l’adresse:

Plein Air Bresson

Articles de pêche, de chasse, Magasins d’articles de fêtes

Gérant : M BRESSON JEAN-PAUL, JACQUES
Vesoul

1 Like

Merci @cdc25 c’était la première chose que j’aurait faite s’il n’y avait pas le confinement…

Bonjour,

J’ai retrouvé dans la revue « Pêche Magazine » d’avril 1988 une page consacrée aux mouches d’Henri Bresson.

Je joins la copie.

Dans les années 1987, j’ai participé à plusieurs stages pour la pêche de l’ombre ( organisés par des pêcheurs locaux) qui avaient lieu au moment de la Toussaint sur la Vienne ,au niveau de Saint Léonard de Noblat.

Un ami de ma région, monteur de mouche professionnel, Jacques Sluismans m’avait confié lors du premier stage des mouches de sa fabrication des CDC montées en collerette.

Lors de la première journée de ce stage, la pêche a été très difficile et les ombres peut-être pas en très grande quantité.J’ai été le seul, sur une dizaine de pêcheurs à prendre 3 ombres grâce aux fameuses mouches de mon ami.

Le soir à l’hôtel, tout ce petit monde à voulu savoir comment pratiquer pour monter cette mouche « miraculeuse ».

La recette du montage de l’époque : Hameçon 16 à 18 , cerques en plume de coq du Limousin ,corps en fil de montage ,jaune ou rouge et donc collerette en CDC.

Préparation de la plume : (de préférence avec un rachis assez fin)

Tenir par la pointe, lisser les barbes à 90° du haut vers le bas, couper de chaque côté aux ciseaux les barbes à une longueur proportionnelle à la taille de l’hameçon et ensuite mettre la plume dans un tissu humide afin de ramollir le rachis.

Je suis allé très souvent pêcher à Goumois , et j’ai pu me rendre à plusieurs reprises chez Louis Veya marchand d’articles de pêche à Courfaivre , en Suisse ( présent dans l’article de « Pêche Mouche » dont fait référence Marius), afin de me fournir en CDC.

Je me rappelle qu’ il avait des caisses en carton d’environ 70cm au carré remplies de ces fameuses plumes.

Que de bons souvenirs en ces périodes de confinement.

2 Likes

Bonjour,
Dans l’ouvrage Petitjean CDC, il y 2 pages sur Louis Veya. Celui ci avait offert un carton de 800g de cdc à Marc.
A l’époque, les moustiques de Courfaivre avaient grande réputation.

Et Veya lui-même aurait été inspiré par les « moustiques » avec collerette en cdc de Joset :wink: