Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

LA NYMPHE à VUE

Originally published at: https://gobages.com/livres/la-nymphe-a-vue

Ce livre s’adresse aux pêcheurs déjà expérimentés qui ont du mal à réussir en nymphe à vue. Il leur permettra de progresser rapidement en leur évitant les erreurs les plus courantes. Après des généralités sur la pêche au fouet suivit d’un exposé sur l’évolution de la pêche à la nymphe depuis son apparition sur les…

L.‹ auteur est un excellent pêcheur et les scores qu › il mentionné sont véridiques… :slight_smile:
Bon confinement,
Chris

@cdouziec as tu le livre ? Je ne mets pas en doute que se soit un excellent pêcheurs , mais pour écrire … C’est autre chose ,il se met beaucoup trop en avant à mon goût dans cette ouvrage bien sûr .

Je confirme pour avoir pêché avec lui quelques fois. Un excellent pêcheur passionné et très respectueux du poisson.

Il n’empêche que 100 poissons en un jour, cela fait bien un poisson toutes les 6 minutes sur 10 heures de pêche sans discontinuer, à 100%, sans manger, sans faire pipi, sans changer sa pointe de bas de ligne etc etc.
Poser sa soie, laisser dériver, attendre la touche, ferrer, combattre, ramener, épuiser, décrocher, relâcher, secouer et reposer son épuisette,relancer, tout çà en 6 minutes et sans discontinuer pendant 10 heures d’affilées, sans faire quoique ce soit d’autre …

Dommage, car le livre ne manque pas d’intérêt et c’est pour cela que j’ai rédigé une fiche de publication.

Quand on lit un ouvrage, on commente ce qui est écrit et le fait que l’auteur soit excellent ou pas n’y change rien.

J’en connais un qui l’a fait chez moi…après le mettre en avant dans un livre, je ne vois pas trop l’intérêt?

5 J'aimes

Parfaitement d’accord.

Quand on écrit un ouvrage (ou dans nos réponses sur le Forum) c’est pour partager et transmettre ses connaissances.

@Yannick je ne vois pas trop l’intérêt non plus , même si c’est sûrement réalisable . Mais quand dans un livre de pêche, le pêcheur se mets trop en avant je trouve cela gênant et non passionnant .

2 J'aimes

C est une réédition, pour ma part j ai apprécié ces histoires de pêche sur la Juine etc, j’espère bien le croiser un de ces jours …

Pour la JUINE: copie d’écran de l’AAPPMA de Méréville

C’est au sein de cette association en 1ère catégorie que vous pourrez parfaire votre technique de pêche à la mouche fouettée. Avec 5500m sur la Juine, jusqu’à la limite du Loiret. La Juine est ici alimentée essentiellement par les sources de Beauce. La pêche à vue , en nymphe ou en sèche est à privilégier. Vous pourrez pêcher des truites d’élevages et autres poissons blancs. Les truites sauvages reprennent leurs droits grâce aux frayères réaménagées sur la rivière.

A noter : Cette AAPPMA pratique UNIQUEMENT la pêche à la mouche.

      **Canne annuelle = 285E**
1 J'aime

J’habite à côté et c’est un très beau parcours avec des cartes a la journée aussi, j’aime beaucoup la vallée de la Juine :heart_eyes:
Bruno

Ahhhh la peche en nymphe à la sortie de la grosse buse qui sort de la pisciculture de Mereville…

Je pense que c’est intéressant pour faire débuter mon fils
Bruno

Combien vaut une carte journaliere?

Oui. Je suis d accord. J ai rencontré deux fois jean Claude. C est quelqu un de très gentil, abordable. Son livre est très bien écrit. C est quelqu un de très réfléchi. Je retiens une chose essentielle de son livre c est le STIMULI .

1 J'aime

Méréville, parcours très productif en nymphe avec des poissons très peu farouches dans une eau très claire, beaucoup d’AEC avec parfois des tailles très imposantes, des farios lachées, quelques autres « réacclimatées » assez belles (50+) mais restant assez abordables quand même et des poissons moins gros mais paraissant plus sauvages sur l’amont.
Dans la zone de la posciculture, pêche à vue des poissons postés devant soi, il suffisait de faire dériver naturellement une petite nymphe devant la gueule du poisson et bingo.
J’ai pêché ce parcours seulement sur les deux derniers WE de septembre ces dernières saisons (la fermeture en Essonne était prolongée de 15 jours), eh bien même après plusieurs mois de matraquage des poissons et avec quasiment rien en insectes, c’était plusieurs dizaines de truites à chaque sortie… on peut supposer qu’en mai avec des mouches …
Depuis cette année, le règlement a été modifié, on indique bien qu’il ne faut pas occuper un même poste trop longtemps par courtoisie (normal!) et la zone dont on parle est maintenant réservée exclusivement à la mouche sèche…
« Deux parcours - 1er parcours = sur la route devant la
pisciculture et derrière la pisciculture jusqu’à la petite
cressonnière uniquement en mouche sèche »
a+
Ludo

3 J'aimes