Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Les conditions nécessaires aux éphémères : livre, contenu en ligne,

Salut à tous,

J’accumule progressivement des connaissances empiriques sur les insectes qui intéressent les truites principalement. Maintenant j’aimerais aborder une partie de l’entomologie d’une façon pragmatique, c’est à dire appliquée à la pêche.
Il y a beaucoup d’ouvrage et de contenu en ligne qui donnent des informations sur l’identification des insectes, leur mode de reproduction. Mais je ne trouve pas d’information sur leur mode de vie ! Et ça parait logique, car il est différent pour chaque insecte.
Plus que l’heure et la date à laquelle il faut aller au bord de l’eau ( :sweat_smile:) , j’aimerais connaître les conditions nécessaires pour que les insectes apparaissent à notre vue !
Concrètement qu’elles sont les paramètres nécessaires pour qu’une larve décident d’éclore. Plusieurs fois j’ai vu des éclosions dans des conditions qui semblent totalement inadaptées.

Connaissez-vous des livres ou autres qui permettraient d’aborder ces questions sans rentrer dans des détails biologiques annexes n’ayant aucun rapport avec notre sujet. (Ex: Détails morphologiques)

question que j’ai posé à pas mal d’hybrodio vu que j’en croise beaucoup dans le cadre du boulot : en synthèse cela semble très très peu documenté, voir pas du tout.

1 Like

Un filet a maille fine, une loupe, un carnet pour noter ses observations. Et beaucoup de temps passé au bord de l’eau.

A+
J
PS : @greg L’Opie Benthos a quand même une belle série de publications sur le sujet, on part pas de rien quand même !

C’est intéressant comme méthode, mais ça reste de l’empirique approximatif.
J’aimerais bien trouver des études sur l’impact de l’oxygène dissous, de la pression atmosphérique, de la température, de la luminosité, …

C’est là le plus gros problème, il faudrait passer des journées entières et le répéter sur plusieures années, c’est presque le travail d’une vie. J’ose imaginer que d’autres l’ont déjà fait.

Je suis surement passé à côté, car j’ai vu le site qui est très intéressant. Mais je n’ai rien vu d’autre qu’un très large inventaire des insectes.

Non non ils ont une revue spécialisée de longue date qui s’appelle Ephemera.

A+
J

2 Likes

Dans certains endroits (très) bien équipés, pas besoin de poireauter dans l’eau pendant des heures… tu regardes simplement le bulletin météo du jour ! :+1: :slightly_smiling_face:

L’image radar Doppler est saisissante sur certaines éclosions massives. Par ex., ça, je crois que c’était dans la soirée du 7 juin dernier dans le triangle Detroit-Toledo-Cleveland :

image

Certains chercheurs se servent de ce type d’images pour évaluer la quantité de mayflies éclosent, selon la densité du « nuage » d’insectes obtenu sur le signal radar.

Si je me souviens bien, « John78 » avait posté le lien vers un de leurs articles il y a un an, ou deux, sur ce forum… j’avais trouvé l’idée assez géniale :+1:

2 Likes

Ah ça m’a bien fait rire jusqu’à que je m’aperçoive que ce n’est pas une blague !
Mais vers chez moi j’ai bien peur que les éclosions ne soient pas suffisamment massives pour être détectables :face_with_monocle:

Merci Lolo pour la découverte j’ignorais totalement qu’il était possible de détecter les éphémères au radar .

1 Like

Merci, ta piste m’a permis de trouver des documents intéressants, cas particulier de la manne blanche : http://www.insecta.bio.spbu.ru/z/pdf/Haybach2006-Oligoneuriella-rhenana.pdf

C’est intéressant mais ça reste très imprécis, c’est très focalisé sur l’heure, alors que c’est sûrement très secondaire.
Rien de très éclairant sur les causes de l’éclosion.
Chez moi sur une rivière, les mannes arrivent systématiquement 10 minutes avant la nuit, bon c’est très différent du constat de cette étude, parce que l’heure ne correspond qu’à un changement important sur d’autres paramètres.