Livre méthode française jan astier

Bonjour,

Tout est dans le titre est-ce qu’il existe un ouvrage à ce sujet ?

Merci

@+

1 Like

Salut thymallus.
Il me semble que la méthode Jan Astier et celle dispensé par la FFPML. C’est à dire le lancer linéaire

Bonjour bruno,

Oui tu as raison mais je suis à la recherche de choses écrites pour comprendre toute la pédagogie, …

Tu as ça en boutique ?

@+

Bonjour,
C’est dans le facicule que l’on te remet au stage initiateur de la FFPML.
à +

2 Likes

Pour avoir suivi cette formation d’Initiateur PALM il y a plus de 10 ans sous la direction d’Eric Leboucher, lanceur d’exception que je remercie au passage, je confirme qu’il s’agit bien du lancer linéaire " à la française" dont l’apprentissage s’effectue en plusieurs stades progressifs un peu fastidieux à mettre en œuvre de mon point de vue mais certainement très “pédagogiques”. J’ai donc tendance peut-être à tort à simplifier cet enseignement quand quelqu’un me demande de le lui enseigner, l’essentiel étant de supprimer/limiter les rotations (du coude et plus encore du poignet) au moment du lancer. On ne va forcément plus loin avec cette technique mais on passe sous les obstacles (boucle serrée) et on peut faire des mendings avant le poser de la soie car la mouche se pose en premier. Bref des détails techniques parfois importants en action de pêche.

3 Likes

Non, je n’ai rien sur le sujet. Je regarderai dans mon fascicule d’initiateur. Maintenant je crois que Jan Astier à ramener ça des States. Alors peut-être sur des livres écrit par des moucheurs américains.

Sinon on se voit sur la Marne et je te montre mes faibles connaissances.

Merci à tous.

A part en faisant la formation d’initiateur, où est-ce que l’on peut se procurer ce fascicule ?

Merci

@+

1 Like

Bientôt mais quand je ne sais pas encore, surement ces prochaines semaines :wink: je te tiens au courant !

@+

Jan avait l’intention d’écrire un livre sur le sujet…j’avais lu le manuscrit,à ma connaissance il n’a pas donné suite.

1 Like

Merci des infos.

Est-ce que quelqu’un à ce fameux livret de la ffps ?

@+

Il faudrait qu’il photocopie le manuscrit et le mettre en vente à compte d’auteur - Moi j’achète même si ce n.est pas relié :smiley:

1 Like

Manu.

Faut pas rêver, de mémoire, dans le fascicule d’initiateur fédèral, le lancer linèaire c’est 3-4 pages. Pas de quoi faire un bouquin sur la technique !!

3-4 pages c’est déjà bien, vu qu’on a du mal à trouver ne serait-ce qu’un résumé :face_with_monocle:

1 Like

Sur l’ancien forum https://www.gobages.com/forum-mouche/showthread.php?t=15203Voici les points essentiels pour mieux lancer :

1/créer un mouvement linéaire : celui-ci est enseigné par La Fédération Française Mouche et Lancer
2/bien comprendre le nerf de sa canne
3/donner beaucoup de vitesse à la mouche en utilisant la main gauche (accroît énormément la précision, même à courte distance).

Regardez la main gauche de la plupart des pêcheurs : celle-ci tient la soie sans effectuer ce rôle d’accélérateur. Depuis de nombreuses années, nos rivières sont agressées par les rejets de toutes sortes, agricoles, urbains, industriels, ce qui perturbe le cycle des insectes, surtout au niveau superficiel de la couche d’eau. C’est pourquoi, le poisson est moins prompt à happer une mouche en surface qu’autrefois. Il faut donc percuter légèrement la mouche sur l’eau (l’impact est alimentaire pour le poisson) à contrario de ce qui était enseigné auparavant. Le poser percuté et dosé est obtenu avec un lancer à grande vitesse (main gauche), et des blocages précis de la main droite.

Exercice pour contruire un geste linéaire :

Il vous faut:
1/une canne d’action moyenne (éviter les cannes d’action de pointe)
2/un bas de ligne rapide d’une longueur de canne
3/une mouche bien voyante cassée à la courbure de l’hameçon

Vous devez:
sortir une longueur de soie égale a la longueur de la canne, faire un premier trait au sol, vous mettre à ras de ce trait, tendre votre bras et votre canne devant vous, demandez à un tiers de tirer sur la mouche pour tendre au maximum l’ensemble, le tiers fait un deuxième trait au niveau de la mouche, tout est tendu, votre bras, votre canne, votre soie, votre bas de ligne. Mathématiquement, si votre geste est correct, vous revenez sur le deuxième trait à chaque lancer, ce qui veut dire que vous optimisez au maximum votre lancer et n’avez pas de perte. L’automatisme se créé sur plusieurs semaines, il est le vecteur de la réussite par la suite.

2 Likes

Effectivement Jean Astier a été l’un des premiers formateurs dans le cadre de l’enseignement du lancer linéaire à la française dispensé aux candidats au diplôme d’Initiateur Pêche Mouche délivré par la FFPML. Un copain de club a d’ailleurs suivi cette formation avec cet enseignant. J’ai moi-même suivi par la suite (il a 13/14 ans) cette formation avec Eric Leboucher que je remercie au passage pour la qualité de sa formation.
Une anecdote: alors que je pêchais sur le San, il y a plus de 10 ans de cela, notre guide, membre de l’équipe polonaise, était tout surpris de me voir effectuer ce geste qui serre tant la boucle et m’a demandé de le lui enseigner les bases…Ce que je fis à ma manière…
Ce que décris Rio c’est plutôt la double traction…

Bonjour
Ayant fait le stage d’initiateur avec Jan ,j’ais les 4 pages de sa méthode ,je nesais pas si je serai capable de les faire parvenir .,
Cordialement
JLC21

2 Likes

Bonjour, c’est quand même incroyable qu’on ne trouve même pas la couverture de cette brochure en ligne / les américains, anglais, italiens et les nordiques font la promotion de leurs techniques …

1 Like