Modèles de sèches (Alpes)

Bonjour à tous

J’ai toujours été favorable à utiliser des mouches qui flottent haut dans les Hautes Alpes comme les Royal Wulff avec le chevreuil puis aussi avec des tabanas, toujours en chevreuil.

J’aimerais densifier mon « offre » et travailler davantage de modèles comme les fourmis. Je ne veux pas faire 150 modèles et avoir une boite qui n’a plus de sens. J’aimerais plutôt avoir une boite cohérente par rapport au milieu alpin spécifique aux Alpes du Sud (March Brown par exemple).

Ma question est donc simple, je souhaitais savoir si vous aviez des modèles qui seraient intéressants de créer pour avoir une gamme cohérente. (aujourd’hui je n’utilise QUE des tabanas en chevreuil)

Je pensais à : ORL, fourmis dans un premier temps.

@Pyrrhus
@Raccoon
@Le_Rabioux

Bonjours regarde dans les échanges sur les fourmis :ant: tu vas bien trouver ton bonheur :wink:
Bruno

La fourmi c’est utile mais assez spécifique quand même… avant ça tu peux regarder les spents (cdc, zlon), les émergentes en chevreuil qui supportent bien les eaux vives…
(et sinon c’est pas un peu chiant de pêcher toujours avec la même mouche ? :wink: )

Bonjour,
Il y en a une qui porte bien son nom pour les Alpes : la Mercantour :wink:.

2 Likes

De bons vieux palmer type sauvage de Bresson marchent partout en eau vive comme sur les lisses.

1 Like

ORC plutôt que ORL à mon avis

1 Like

A cause de la flottabilité une fois de plus ?

oui tout à fait c’est plus flottant.
testé sur la haute ubaye et ruisseau queyras

1 Like

Pour moi la reine des mouches hautes-alpines, c’est l’ecdyo. Un montage type march brown fera l’affaire, tu peux faire le corps plus rougeâtre, mais quand les niveaux baisses, je passe sur des modèles qui pêchent plus bas, type parachute, élastique, émergente…
Un tavan décliné en plusieurs tailles et couleurs te permet de couvrir un large spectre, du sedge à la sauterelle.
Quelques mouches noires, premièrement parce qu’elles se voient bien, et qui imiteront bibio et fourmis, quelques baetis type bwo et tu as ce qu’il faut pour les Hautes-Alpes.
Si tu pêches en lacs d’altitude, quelques chiros bien-sûr.

2 Likes

bonne remarque sur la mouche noire, un must have en lac mais pas que.
pour la sauterelle j’aime bien la madam X ça se lance contrairement à d’autre imitation de sauterelle

1 Like

Pour l’ecdyo j’ai trouvé ce modèle qu’en dites vous ?

Pour la BWO idem

J’ai même trouvé une nymphe baetis

Si vous avez d’autres modèles je suis preneur car je vais passer commande ce week end.

Guy Plas faisait dans le temps des modèles d’ecdyo. je suis allé sur son site (guy plas a été repris),
je trouve que l’offre a diminue.

2 Likes

Sedge Goddard en taille 14-16 tout en poils, çà flotte très bien, ORL parachute avec toupet de visibilité, Ecdyo corps rougeâtre, tricolore de Bresson toutes tailles, etc
Il faut des mouches qui flottent bien et visibles pour les eaux agitées.

2 Likes

oui c’est très bien. Les ecdyo torrentis sont très grandes, h12, pour les cds tu peux aller sur du hampe longue ou 10. Cette mouche peut faire monter de très grosses truites !
Je te conseille de faire des variantes du même montage mais en parachute en enroulant la collerette de lièvre autour d’un pompon fluo, ça pêche plus bas, ça flotte aussi bien et c’est très visible.
T’emmerde pas trop, si tu veux une boîte fonctionnelle, tu prends le même montage, tu le déclines sur hameçons de 14 et 16 avec des teintes grises et olives et tu as tes baetis.
Je n’utilise que très peu de cdc dans les Hautes-Alpes, hormis en lac, ça prend trop vite le bouillon et c’est pas bien visible.

1 Like

Entièrement d’accord.
CDC inutile sauf pour faire un corps éventuellement.

1 Like