Montage mouche foam pour hotus

Bonjour
Un montage mouche foam ou autre pour les hôtus… ça existe ?
Je n ai rien trouvé d efficace en matière de mouche pour les capturer…

Bonjour, déjà est-ce que les hotus ça gobe?

Bonjour
J en ai pris 1 en sèche .depuis que je peche… donc en sèche. …a oublier

Mes essais en nymphe…pas terrible même a vue au milieu de paquets de Hotus bien visibles…
Je cherche… La nymphe miracle :blush:

Cherche plutôt les individus miracles c’est à dire ceux qui mangent.

Quand ils sont regroupés, ils sont très peu réceptifs.

C’est comme les barbeaux.

Fred

2 Likes

Bonjour,
Ma petite expérience du hotu à la nymphe :
J’en ai pris quelques uns en eau claire mais il est vrai qu’ils semblent plus agressifs en petite crue.
Toutefois c’est à relativiser parce que ce n’est plus en ce qui me concerne de la pêche à vue, d’où un fort pourcentage de harponnage.
Mais même dans le harponnage il est parfois difficile de différencier le ferrage sur obstacle du coup de nez volontaire sur le leurre qu’on entrevoit parfois en eau claire (comme le barbeau d’ailleurs qui paraît parfois tâter avant d’engamer)

Bonjour,

Il me semble que l’un des seuls appâts recommandés pour le hotu est la mousse bien verte (le végétal, pas le « foam » pour monter des mouches), du genre qu’on trouve sur les déversoirs, ou les pierres à proximité de l’eau :

Légèrement pétrie pour faire comme une petite boulette et accrochée à l’hameçon, ça revient dans quelques bouquins de pêche. Mais ça a l’air chaud à cibler ces poissons !

En cherchant un peu, cette mousse naturelle doit être imitable avec du foam verdâtre, un peu délité et ficelé à un hameçon type « nymphe »…

Merci a tous pour ces réponses
Je vous tiendrai au courant :roll_eyes: si J ai un peu de réussite…

En sèche oublie, quasi impossible, de toute fatçon vue la forme de sa bouche il faudrait qu’il soit presque à 135° d’inclinaison donc en bascule arrière pour chopper qqchose en surface ou alors de rouler en surface comme un tarpon. J’ai connu 2 mecs qui affirmaient faire des hotus en sèche régulièrement évidemment c’était des vandoises pas des hotus.

Perso les rares que j’ai fait c’était nymphe mousse ou carèment bille orange bien fluo, très chiant ce poisson à faire, et défense pourrie, donc je ne m’y intéresse plus trop, je préfère le barbeau bien plus intéressant au combat.
Avec une bouche pareille le gobage est très difficile


sur une bille orange :


en nymphe au fil celui là :

3 Likes

Merci pour l imitation mousse verdâtre
J habite la Réunion les tilapias extrêmement nombreux pas faciles à prendre en nymphe’classique’ passent leur temps à sucer les tiges végétales
Je vais essayer cette imitation

1 Like

Comme quoi c’est possible !
Combien de fois je suis passé avec des micro nymphes dans ces gros paquets de hotus bien serrés sans que ça donne quoi que ce soit… De toute façon au bout de quelques minutes on voit bien qu’ils ne font que brouter les caillous.

1 Like

Salut,

Perso, j’ai déjà pris des hotus sur la Moselle en pêchant le barbeau ( en nymphe donc). je ne pense pas qu’il soit possible d’en prendre en sèche, maintenant j’ai vu il y a quelques temps une vidéo où des gars prennaient des barbeaux en sèche, il me semble que c’était en Espagne (sans certitude).
Il y avait tellement d’insectes en surface que cela monter les barbeaux, comme quoi il y a parfois des comportements animaliers très surprenants.

Fred

2 Likes

Bonjour,
J’ai de bons résultats avec des microstreamers H16 à vue, en été de juin à septembre, sur poissons isolés (pas en banc compact)

Ils prennent délicatement, une fois ferrés, ils combattent avec leur poids et le courant… De manière brève.

1 Like

Merci
Une photo du stream?


Tous ceux du bas fonctionnent.

1 Like

Bonjour,
à part quelques prises sur la Moselle en nymphe au fil, j’ai eu une expérience Hotu sur la Marne en pêchant sèche-Nymphe: les 6 poissons pris à la queuleuleu avaient mordu à une nymphe à bille dorée recouverte de vernis loon orange fluo, à priori elle leur plaisait beaucoup. Depuis le flacon a séché et je ne montent plus ces nymphes qui étaient pourtant aussi terribles sur les ombres et le truites…

5 Likes

Bonjour,
C’est avec des nymphes têtes dorées ou blanche, imitation asticot blanc, blanc crème à jaune pâle que j’avais le plus de touches régulières. Quelquefois des imitations de vers de vase quand ils avaient la bouche trop cousue!

Pour moi, ceux sont les carpes sauvages où je reste sur des echecs.
On devrait se guider tous les 2 :wink:.

Sinon, les premiers je les prenais sur des lisses en étiage, en tandem « seche nymphe » amont, avec une tavanas et un chiro. Ils étaient moins gros, mais j’avais enfin réussi à les piquer. On connait tous cette joie pour une nouvelle espèce.
Puis, j’ai remarqué que les gros étaient friands d’alevins… Et les micro streamers à vue sur une #4, c’est sympa pour les coups de ligne estivaux.
Après niveau défense, les miens sont pas très énergique. Le challenge est de les tenter :wink:

C’est sûrement vrai pour les carpes.
Je tente celles que je croise et ceci lorsque j’ai une ensemble qui le permet #7 ou #9. Au final, j’en tente trop peu :frowning:
Et celles que j’ai piqué ont toutes étaient perdues dans les 2-3min (communes de 5-7 kgs qui dévalent le courant sur la Moselle).

Pour les hotus, j’ai bloqué plusieures saisons, ça va mieux :wink:

Salut,
Je te donne une autre imitation qui fonctionne à vue sur les gros isolés en vadrouille : le worm



7 Likes