Nouveauté 2018 en Savoie

Bonjour,
Nouvelles tailles réglementaires pour 2018:
Truites:La taille légale passe de 25 cm à 30 cm sur les sections de cours d’eau en domaine public et sur ces mêmes cours d’eau, en amont du domaine public, de 23 cm à 25 cm.
Les affluents et autres cours d’eau non concernés par le domaine public, ainsi que tous les lacs de montagne, conservent une maille à 23 cm (y compris sur l’Hyères qui était à 20 cm).
Ombre commun** : la taille légale de capture passe à 35 cm sur tout le département.
En 2ème catégorie : brochet 60 cm, sandre 50 cm et black-bass 40 cm.

7 Likes

Bonjour,

C’est une bonne nouvelle, du moins je pense, pour la sauvegarde des espèces dans cette région.
Félicitations

Une petite question: ces nouvelles tailles minimales de captures sont définies en se basant sur des études de croissance réalisées sur les cours d’eau concernés? A l’initiative de quelles personnes ou quels organismes?

Bonjour,
Depuis des années la Fédération de Savoie effectue des pêches électriques sur les cours d’eaux et fait des études scalimétriques sur les poissons. Il en ressort par exemple que dans l’Isère au dessus du domaine public, ces études ont montré un grossissement rapide des poissons . Pour protéger les géniteurs la décision a été d’augmenter la taille légale à 25 cm afin qu’ ils puissent se reproduire et pérenniser l’espèce (truite méditerranéenne).
Par cohérence, la taille légale est passée à 30 cm sur le domaine public.
Ces études ont été faites par les ingénieurs et techniciens de la fédération de Savoie et je crois l’INRA de Thonon.
Dans un souci de même cohérence la taille légale de l’ombre commun est passé à 35 cm.
Par ce petit résumé, j’espère avoir répondu à tes interrogations.
Cordialement.

1 Like

Bonsoir,
Merci pour cette info. En théorie je serais concerné puisque pêchant en Savoie, mais je n’ai plus de maille depuis + de 30 ans, à tel point que quand un pêcheur débutant me pose la question, je ne sais plus…:thinking:
Juste une remarque, mais je ne suis pas décideur, c’est trop compliqué pour être compris, respecté et appliqué par tous. Beaucoup de pêcheurs ne savent même pas ce qui relève du domaine public sur leur zone de pêche.
À mon sens, il faut aller vers la simplification si on veut l’adhésion, c’est le contraire qui a été fait.
L’enfer est pavé de bonnes intentions.

Bonsoir,
Effectivement la réglementation est compliquée, je partage ton avis
Pour contribuer à simplifier la pêche en Savoie, une seule carte de pêche permet de pêcher tout le département en 2018 (hormis sociétés privées de Haute Maurienne).
Je trouve que c’est une amélioration qui permet de ne plus se soucier de savoir sur quelle AAPPMA on pêche.
Sur le Guiers il y a aussi harmonisation des tailles Isère et Savoie, là aussi je trouve qu’on progresse.
Cordialement.

1 Like

Euh… :face_with_raised_eyebrow:
Il faudrait peu être les lires ces documents sur la croissance des truites dans les Alpes hein… Au dessus de 500m d’altitude, soit tout le chevelu, la taille de première repro est <20cm. Avec une TLC a 25cm, on réduits quasiment a zéro toutes possibilité de prélevement. A première vue, on pourrait dire : pourquoi pas ? Sauf que la conséquence de tout ça c’est que les pecheurs-preleveurs se rabattent sur les rivières principales où justement il y a un interet fort a faire baisser le prélèvement par effet de report de la pression de peche. Au lieu de protéger les grosses truites là où il y en a, on augmente le prelevement sur ces parcours. Alors que sur les torrents a riquette, on arrive a du quasi-NK avec une TLC a 25cm. C’est complètement contre-productif !
Ca me désole de voir des FD “éclairées” comme les FD73 et FD74 qui ont toujours pas compris que l’enjeu halieutique c’était les grandes rivières, les grosses truites natives, pas le chevelu et les riquettes de 20cm. :cry:

A+
J

Bonjour,
Si tu veux avoir des renseignements précis; contactes les ingénieurs de la Fédération 73. Ils pourront répondre à tes affirmations qui, de mon point de vue basé sur les résultat visuels des pêches électriques auxquelles je participe, ne correspondent pas tout à fait à la réalité de terrain.
De plus, si j’en crois les pêcheurs venant d’autres département, ils sont souvent surpris par la densité de truites et des tailles rencontrées dans les cours d’eaux en Savoie.
Enfin, je comprends que tu sois désolé de voir que les techniciens et ingénieurs du 73 et 74 travaillant avec l’INRA de Thonon ne soient pas à la hauteur. C’est ton avis, pas le mien .
Cordialement.

1 Like

Merci pour ces réponses.