Par où commencer le Fly Tying

Bonjour tout le monde,

J’ai enfin acheté un étau, car je souhaite confectionner mes mouches. Je ne souhaiterais pas trop m’éparpiller, et ne pas acheter n’importe quoi. On vous a surement déja posé plusieurs fois la question, mais je vais tout de même le faire.

Qu’est ce que je dois acheter maintenant? Bobine, ciseaux, ca c’est évident. C’est plus d’un point de vue matière première? J’aimerais me faire la main sur les mouches sêches.

Merci!
Guillaume

Un porte bobine, du fil de montage pas trop fin (6/0) et un saddle de coq qui permet de monter des mouches sans pince à hackles.

Tu as toute une série de vidéos et articles en tapant « A ton étau » dans la zone recherche du site.

Les montages sont classés (du moins j’ai essayé :wink: ) par difficulté croissante et montre des gestes techniques du montage.
Ce n’est sûrement pas parfait mais tu peux t’en inspirer car il y a dans les articles et les vidéos la liste du matériel nécessaire.
A plus,

Patrick

2 Likes

Commence par des mouches de grosse taille c’est beaucoup plus simple. Ton cerveau va avoir besoin de temps et de réitérations des gestes pour se former.

Faire des mouches style wooly bugger au début ne serait pas déconnant loin de là. Tu apprendras à enrouler du plomb, installer le fil de montage, fixer les matériaux, faire un corps, tourner un hackle, faire une tête le tout en taille respectable.

Une fois que tu en auras fait un certain nombre tu pourras passer sur des grosses sèches. Puis des mouches de plus en plus petites.

Bienvenu dans le monde du montage.

Fred

Bonjour @Methodrone8, Guillaume,
Belle idée de te mettre au montage, c’est tout un univers et c’est très addictif !
Comme écrit plus haut, les sèches incontournables au début sont les palmers et les araignées, avec des cerques en coq, des corps en fil de montage et des saddles pour les collerettes.
Si tu réalises des séries de quelques mouches en essayant d’être le plus régulier possible, tu vas vite progresser et y prendre plaisir !
En variant les couleurs, déjà, il y aura de quoi constituer une bonne base, avec du noir, de l’olive, du jaune, du marron,
Pour les matériaux, du coq, peut être un peu de canard et de chevreuil, c’est un bon début !
N’hésite pas si tu as des questions, c’est toujours avec plaisir,
Bien cordialement,

Quelle mouche souhaites-tu utiliser à la peche ?

Avant de te lancer dans le montage, il y a, mais ce n’est que mon avis, le B-A BA du montage à apprendre: c’est à dire: savoir commencer à enrouler le fil sur la hampe de l’hameçon, puis savoir poser des cerques, puis poser des hackles, puis nouer le fil en nœud final en double clé. Avec ces bases, tu pourras ensuite essayer de « respecter » les proportions de la mouche c’est à dire longueur des cerques, des ailes (hackles), abdomen, et tête.

Bonjour, autour de chez toi n’y a t’il pas un club mouche ? pour moi c’est une bonne solution, tu gagneras du temps et de l’argent, on te guideras pour faire des achats raisonnés…et quel plaisir quand tu prendras ton poisson avec « ta » mouche…et sur Gobages tu trouveras de bons renseignements.
JiCé

Merci pour toutes vos réponses très sympa! Je compte commencer par faire des sèches donc surement des sedge et emergente

Ca fait des années que j’en rêve, j’ai quasi fini mon atelier dédié au Rod building et maintenant au Fly tying!

Il y a un club mouche oui, je vais m’en rapprocher.

Bonne soirée!
Guillaume

La meilleure solution ppur gagner du temps si tu dois débuter seul😉

Salut,

J’ai commencé à monter il y a deux ans et me suis posé les mêmes questions que toi.

Pour moi la base est celle ci :

  • Hameçons droit genre TMC 100 SPBL pour les sèches du 14 au 20.
  • Hameçon droit atsuko HNS (plus fort de fer) pour les petites nymphes de 14 à 18.
  • Hameçon Jig pour grosses nymphes de 12 à 16
  • Billes fendues en or argent et cuivre en 3.5 3,2 2,8 2,4
  • kit de dubbing naturel multicolore lièvre
  • dubbing de lièvre long et moyen naturel
  • masque de lièvre
  • dos de lièvre
  • chevreuil
  • faisan (grandes plumes)
  • substitut de condor olive
  • sadle de coq
  • pardo pour cerques roux et flor de escoba
  • CDC bistre olive jaune bluedun
  • fil gris jaune marron noir olive…
  • globrite orange
  • tinsel cuivre et or…
  • colle uv + lampe
  • glue
  • poie
    Liste non exhaustive, les monteurs plus aguerris me reprendront mais personnellement je fais 90% de mes montages avec ce matos.
2 Likes

Bonjour Guillaume,
Peu de chose à rajouter à ce qui a été écrit, je monte aussi 90 % de mes mouches avec des matériaux de base,
La rubrique à ton étau est une mine de renseignements et te donnera une bonne idée de la progression dans le montage,
Je te joins par ailleurs une vidéo, la première d’une série d’un monteur que j’aime beaucoup, Frédéric Othon, il y décrit là aussi les étapes pour obtenir une belle mouche sèche ( araignée ), du choix de l’hameçon aux finitions,
Bon visionnage,

Oui c’est ça, il y a de très nombreux tutoriels sur internet si bien qu’il est très facile de débuter le montage de mouches aujourd’hui même seul dans son coin.

Sans parler des boutiques en ligne qui permettent de commander l’intégralité du fly tying existant depuis son salon.

Il est loin le temps où on devait faire avec un rayon mouche squelettique chez Roumaillac place de la Victoire…

Fred

Bonjour Fred,
Je viens de relire quelques livres traitant de la pêche édités dans les années 1980, il y avait bien trois pages sur la pêche à la mouche !
Aujourd’hui, l’offre est pléthorique, et avec Internet, le choix devient quasiment infini, tu as raison,
D’où l’intérêt de se rapprocher d’un club, ou à tout le moins de personnes de bon conseil, afin de ne pas s’éparpiller !
Le matériel de base est vraiment simple, les matériaux aussi, il y a aussi de quoi faire si l’on fouine un peu dans les déco de Noël ou si l’on a la chance d’avoir des collègues chasseurs,
Le gros avantage que je vois au club est que l’on peut être " pris par la main " et expérimenter toutes sortes de choses, récupérer des trucs et des astuces, et ( sans y laisser des plumes :wink: ), rationnaliser ses futurs achats !
Bien cordialement,

Merci tout le monde, avec tout cela je devrais m’en sortir!

2 Likes

Si tu as un niveau d’anglais suffisant, je te propose d’aller faire un tour sur https://www.flyanglersonline.com/
Sous Flytying, Beginning tying. Puis …

Ce site est ancien, mais didactique. C’est rare aujourd’hui. Les vidéos ont l’avantage de mieux montrer certains tours de main, … parfois.
Un site didactique permet de mettre de l’ordre dans ses connaissances. De les rassembler.
Bien des mouches sur ce site sont trop « américaines » … too much surchargées !
Mais tu y trouveras rassemblés des croquis et un enseignement de méthodes et techniques qui priment sur le modèle final (selon moi)
Bien des clubs n’ont pas de matériel didactique. Ce site est une bonne source.
(Faut aussi aimer l’anglais, … ou l’idée de progresser en anglais via une matière qui te passionne)

Oreille de lièvre et phaesant tail représenteront sans doute une bonne part de ta production. Ce sont des mouches qui devraient être parfaitement maîtrisées et qui ne demandent pas une grande dispersion de ton budget de départ.

Merci! je vais jeter un oeil, je travaille au quotidien en anglais, aucun problème!

Les clubs comprennent pour la plupart des membres formes pour enseigner la Palm (initiateurs voire instructeurs…). Tu progresseras beaucoup plus vite en club que tout seul tant en montage de mouches qu’en lancer. Tu as raison de privilégier la seche pour débuter car c’est une bonne base. D’ailleurs, personnellement, cela reste après 40 ans de pratique, ma pêche principale avec le streamer et ce sur tous types de rivières et de lacs.

Oui un club c’est vraiment irremplaçable, si tu as la disponibilité.