Passe a poisson- mode d'emploi

Collectes de données précieuses
Pour les pêcheurs, cet outil, en service depuis 1996, est une réussite. «Il profite à la rivière et aux pêcheurs". En effet, par ce dispositif, la montaison s’effectue sans problème mais, en plus, grâce à la présence d’une caméra à l’entrée de la cage, nous pouvons contrôler le nombre et la taille des poissons qui remontent la rivière».

4 Likes

Un bien bel ouvrage, j’espère qu’il n’est pas trop souvent en panne… Ca doit leur faire bizarre aux poissons ce long et fin tuyau tout noir lol :smille:

sur le m^me principe que celui de Tuilières sur la Dordogne, installé en 1989, avec les bonheurs et malheurs que l’on connait.

Le malheur je le vois, le bonheur pas du tout. Cet ouvrage et son voisin ont littéralement détruis les populations de poisson migrateur amphihalin de la Dordogne.

A+
J

Tu parles des barrages John et effectivement, Mauzac c’est pire.

Mais là, il est question des dispositifs de franchissement où il est vrai, aussi, que tout est loin d’être parfait.

Bonjour,

Toutes ces installations sont très utiles, enfin on l’espère.

Les documents ici proposés ont tous les marqueurs de documents de com’. On espère que ce installations ne sont pas que des alibis “green business” et qu’elles sont aussi opérationnelles.

Et pour descendre, le poisson fait comment ?

à +

Mais ils n’ont jamais bien marché ces dispositifs Didier. Les impressionnantes accumulations d’aloses sous ceux-ci (que tu as du connaître) en sont la preuve. Les populations se sont effondrées quand le recrutement naturel en aval de ces barrages s’est dégradé pour des raisons encore aujourd’hui mal connue (hydrologie, thermie… ???).

A+
J

1 Like

Voilà, JC a tout résumé John et nous parlons bien de la même chose.

Après, il y a des dispositifs de franchissements plus “opérationnel” que d’autres.

Faut il s’en contenter, est ce mieux que rien ?

Bonsoir,

Il semblerait que l’alose soit très sensibles à l’entretien des passes. Sur certains fleuves côtiers comme le Vidourle les AAPPMA locale s’y emploie en contrat avec les maitres d’ouvrages genre VNF ou autres. Sur l’Aude, la passe la plus aval appartenant à VNF, qui est récente, est souvent encombrée de branchages et autres, ce qui bloque le passage des aloses. Alors que les mulets passent car on en voit plus amont.

à +

Il y a aussi le débit qui est très important. Aucune passe ne fonctionne à tous les débits. Du coup, souvent les poissons attendent, attendent… Et ne passent pas.

Fred

1 Like

et il ne faut pas oublier le problème de la dévalaison dont on ne parle jamais

2 Likes