Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

PKD maladie truite

Bonjour à Tous,

Quelques infos que j’ai pu glaner sur ce parasite qui prolifère de plus en plus :

Apparemment lié aux bassines de pisciculture.

@+

1 Like

Cela risque de devenir très problématique avec l’augmentation de la t° globale des cours d’eau et les canicules régulières…

… Non, c’est un MYTHE que sont les maladies transmises à la faune sauvage par les élevages !!!, a-t’on vu écrit ici même y a un an environ, quand le sujet avait été soulevé.
Je me rappelle même du nom de ce scientifique .

Concernant cette Maladie Rénale Proliférative, j’avais effectivement lu de très bons articles, suisses essentiellement, au début des années 2000.
Nul doute que nos eaux soient touchées et affectent la reproduction de nos chers salmonidés!

Il y a deux piscicultures sur la Sorgue…

Pour la pkd, il s’agit d’un pathogène qui a besoin d’un hôte intermédiaire pour proliférer, un bryozoaire. La maladie est présente là où il y a cet hôte et atteint les poissons d’élevage comme les sauvages et provoque des mortalités dès que la température de l’eau atteint ou dépasse 15 degrés. Plus on va chercher cette maladie plus on va la trouver, les piscicultures sont dans ce cas juste victimes mais pas la source de la maladie. Par contre on peut imaginer que le transfert de poissons d’un bassin versant à un autre peut transférer la maladie mais aucune certitude là dessus.

2 Likes

Merci Yannick pour ces précisions.

Moi j’avais compris que les lâchers de truite de pisciculture dans divers bassins pouvait être un élément de dispersion de cette maladie. Une pisciculture contaminée peut transmettre la maladie dans les divers coins où elle livre donc dans divers bassins.

@+

1 Like

Dans le même thème…

Oui il y a un risque mais que l’on ne connait pas encore, ce qui est sûr c’est que l’on ne la pas trouvée dans certaines rivières alors qu’il y a des lâchés de truites.

Tout à fait cela dépend si la pisciculture est infectée et de la durée de vie des truites relâcher, qui est bien souvent réduite.

@+

1 Like

Pas seulement,
Il faut aussi que les conditions du milieux soient propices aux bryozoaires qui ont des exigences de zones d’eau peu courante et probablement d’autre critères d’exigences.
Pour l’Ariège, où la PKD semble bien installée dans plusieurs grands et moyen cours d’eau, les bryozoaires semblent être présent sur les TCC (faible débit), les plan d’eau de barrages, les annexes hydrauliques (anciennes gravières) etc.
Fredericella sultana, le bryozoaire en question est présent en Europe naturellement. Les dégradations du fonctionnement naturel des cours d’eau, impliquant les baisse de débit, la création d’eau lente et profonde augmente la capacité de colonisation de F.sultana.
Du coup, si le parasites est latent ou si il est introduit ses capacités de propagation sont augmentés !
Les piscicultures et les lachers de poissons sont à mon avis clairement un facteur de risque important de dissémination de la pkd.
Sachant que les bassins et canaux de pisciculture sont des milieux favorable pour le développement de F. sultana.

A ++

3 Likes

https://doris.ffessm.fr/Especes/Fredericella-sultana-Fredericelle-sultane-439/(rOffset)/10

Les possibles corrélations entre élevages intensifs et maladies sont de plus en plus inquiétantes. A tout niveau.

1 Like