Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Prélèvement ORL

Salut

Je galère toujours au moment de prélever les poils sur les oreilles de lièvres, en particulier les poils les plus courts pour les petites mouches.

2 questions: y a t il une façon de faire particulière ? Les ORL dont je dispose sont sèches/rigides, peut être le prélèvement est facilité sur des masques mieux tannés/plus souples?

Utilisez vous uniquement les poils d oreilles ou peuvent ils être substitués par des poils du reste du masque (plus faciles à prélever car plus long, quitte à retailler la base des poils pour les raccourcir à la longueur voulue)?

Merci!

Je me sers de la petite pince Petitjean qui va très bien, même pour les poils de courte taille

Moi qui croyais que j’étais le seul et pensais que j’étais un vrai con ! Tu me rassures et je remonte dans mon estime. J’ai moi aussi une paire d’oreilles sèches et rigides sur laquelle j’avais tellement de mal à prélever (même avec la petite pince Petitjean), que je l’avais abandonnée dans un fond de tiroir. J’avais même envisagé la tondeuse à barbe sans jamais avoir mis cette idée en application.
J’attend donc, comme toi, les combines d’autres utilisateurs. Sympa d’avoir soulevé le problème.

2 Likes

Pour ma part, je pince les poils avec les doits et utilise une lame de rasoir pour couper les poils au ras de la peau… mais c est galère car très difficile d obtenir une quantité de poils suffisante et impossible de garder les poils à peu près alignés…

Content de pas être seul à avoir cette difficulté

+1 les gars je galère comme un fou…

1 Like

Avec la pince à épiler de Madame peut-être ?

1 Like

J’y ai pensé, mais c’est comme chercher des poils… sur les oeufs !!
Un petit effort les gars ! Nous ne sommes quand même pas que 3 à galérer !

Pourquoi n’aimez-vous pas la solution de Quillevere: pince large genre pince a documents et ciseaux précis ou lame de rasoir?

1 Like

Petite précision, je pince quelques poils et je coupe à l’aide d’un scalpel à ras et sans relâcher la petite pince, cela me permet d’avoir quelques fibres alignées.

C’est pour cette raison que je n’utilise pas le lièvre. Les poils sont trop raides et surtout la bourre est absente des oreilles. Or c’est elle qui permet de solidariser les poils rigides entre eux et ainsi de faciliter le montage.

Du coup, pour les rares montages où j’ai besoin de poils courts, j’ai substitué le lièvre par du pelage de micro mammifère style campagnol, croccidure ou mulot.

Fred

2 Likes

J’utilise aussi de plus en plus l’ORC plus facile à travailler mais plus raide

Salut,
Sinon, la peau de lièvre c’est pas mal aussi :


A+

Je trouve que ça ne pince pas assez solidement. Mais il faudrait peut être que je persévère.

Je n’ose même pas imaginer la tête de ma femme si elle me voit tripoter des poils de mulot.

La mienne est bien trop contente que je l’en débarrasse quand il en traîne dans le cellier.

En fonction des espèces, la texture et les tonalités des poils sont très diversifiées. Et surtout, la raideur est adaptée à la taille des poils et donc des mouches. Le lièvre est parfait pour des mouches en 14 par contre pour des mouches en 18 ou 20 ce n’est pas adapté comme s’il existait une règle de proportionnalité à respecter entre la taille de la bestiole qui fournit les poils et la taille de la mouche à monter.

Fred

1 Like

Oui, c’est bien ça, avec la méthode de Jean Paul Dessaigne, tu peux régler la longueur des poils dans la boucle en fonction de la taille de l’hameçon.
https://www.youtube.com/watch?v=JJ_7AdWZNyg
https://www.youtube.com/watch?v=25iywHmZqRg
A+

1 Like

Et en mouillant les poils ça n’augmenterait pas la cohésion de la touffe de poils au moment de les prélever ?

Fred

En cassant l’oreille et en essayant de la mettre à plat c’est plus facile de prélever… ce n‘est pas évident mais on y arrive avec des bons outils :wink:

Sinon il y a ça :
https://www.ardentflyfishing.com/pince-swisscdc-multiclamp-p-84076
Ou ça :

https://www.ardentflyfishing.com/pince-a-hackle-tweezer-medium-p-95418

Mais je n’ai pas testé…

Je viens de tester la pince écrase ardillons et cela fonctionne plutôt bien pour des petites quantités :wink:

1 Like

Bonjour, ce fut compliqué pour moi aussi, mais, depuis pas mal d’années, je prélève les poils en les pinçant entre le pouce et l’index de la main gauche (je suis droitier) et, sans trop manipuler, je les torsade directement sur la soie de montage sans trop serrer (idéalement du 18/100e) que j’enroule aussitôt sur la hampe de l’hameçon. Selon les besoins, je répète l’opération autant de fois que nécessaire. C’est plus simple qu’il n’y paraît. Reste la question du choix des oreilles et du masque de lièvre.
Remarque : tous les masques ne se valent pas. J’écarte systématiquement les masques raides et secs. Il faut ressentir un peu de souplesse et d’épaisseur, un peu comme sur un dos de lièvre. Sur un bon masque, quand on arrache les poils des oreilles ou du masque, ceux-ci viennent plus facilement, sans arracher en même temps le fond de la peau (ce qui rendrait le montage impossible). Un autre moyen de prélever consiste à tenir une petite touffe de poils entre le pouce et l’index et couper avec une paire de ciseaux aux bouts effilés et pointus. Personnellement, je préfère arracher comme expliqué plus haut, le montage final sera plus aéré.
Bon montage.

1 Like