Premiere experience Bonefish en Guadeloupe Mars 2024

Bonjour à tous. En mars dernier ma conjointe et moi même avons quitté la neige quasi éternelle du Québec pour un 3 semaines en Guadeloupe.Première fois en ce beau coin de pays et une première expérience pour le bonefish . J’ai eu une touche… mais si tôt piqué, si tôt perdu…Mais j’ai adoré ce type de pêche qui est plus de la chasse à vue, ce que j’adore. J’ai appris quelque peu à reconnaitre les signes de la présence de ses fantômes ( tailing, mud, ombrage, etc). Mon expérience s’est limité au Grand cul de sac marin.( location bateau sans permis à Sainte-Rose). Quel magnifique endroit. On pense retourner en 2025 mais cette fois du coté de Grande terre. On a fait le tour complet de l’île et Grande Terre, portion Sud Est semble plutôt adéquat pour le bonefish ( comme Yves du forum m’avait fait remarqué). Étant un adepte du DIY, j’aimerais connaitre vos opinions sur les endroits particulièrement propice depuis la berge ( BoisJolan , par exemple, me semble bien). Je suis également ouvert à séjourner sur les iles environnantes ( Marie-Galante, etc ) si le bonefish depuis le bord est plus présent ( moins de pression de pêche). Je sais que l’utilisation d’un bateau est préférable mais ce n’est pas vraiment ma tasse de thé.Je préfère me débrouiller seul à pieds et parcourir l’île en voiture… ( En passant, j’ai pris le service d’un guide durant mon séjour mais cela fut une perte de temps. il était plus occupé à regarder son cellulaire qu’à m’enseigner les rudiments de la pêche du bonefish.J’avais pourtant spécifié mon grand intérêt pour en apprendre le plus possible sur le bonefish.).
Merci à l’avance pour vos suggestions.

J’ai déjà expliqué à notre ami québécois ce qu’il fallait savoir sur cette pêche difficile en Guadeloupe, depuis juillet 2023, l’île subit une chaleur sans précédent qui maintient une température d’eau peu compatible sur les flats pour le bonefish.
Ce facteur aggravé par une fréquentation en hausse des pêcheurs (spinning et mouche) fait que la raréfaction des poissons est une réalité.
Le cas de Bois Jolan est symptomatique du problème, sur ce flat ou je croisais entre 50 et 100 poissons par sortie avant mars 2023, je n’en croise aujourd’hui qu’entre 0 et 15, ce qui baisse à quasi 0 occasion de pêche dans la plupart des sorties, et si j’en fais encore quelques-uns c’est parce que je sais où les trouver et comment les pêcher, mais la plupart des touristes pêcheurs que je croise font capot la quasi-totalité de leur séjour.
Je souhaite bien du plaisir aux futurs pêcheurs de l’île, pour ma part après 7 ans de vie ici et toutes les dégradations qui arrivent (Coupures d’eau, coupure de courant, sargasses en grande quantité, routes de plus en plus dégradées et pêche devenue très compliquée ) on a décidé avec ma chèrie qu’il était temps de mettre un terme à notre aventure et rentrons dans ce beau département du Tarn dans quelques semaines.
Bien sûr les truites de la Montagne noire ne me mettront pas au backing, mais nul doute que des coups de pêche avec Stéphan(Spent82), Christian(Cérou81) et Jc11( que je ne connais pas) seront à n’en point douter agréables.

Et pour répondre à la question posée par notre ami québécois, les flats a pieds sont quasi déserts et je persiste à dire que une sortie avec un guide (Cyril Lubeth en particulier) est d’une grande utilité que cela soit en bateau ou a pied, car faire du DIY c’est bien au Mexique, aux Bahamas, à los Roques, mais ici à moins d’être très bon c’est hyper compliqué mais ça c’est mon point de vue…:wink:

3 Likes

Merci pour vos commentaires. Comme tu le suggère Yves, je vais réserver une journée avec Cyril pour l’exploration des flats du bord. J’avais déjà regardé son site web et le gars me semble très connaisseur dans le domaine… Merci egalement Éric pour tes conseils concernant les mouches. Bien que je sois conscient du peu de chance de capturer du Bone depuis les flats à pieds, c’est surtout l’activité de se promener en solo dans ces maginifiques eaux turquoises qui m’attire. Même si la capture de poissons se limiterait à des especes moins recherchés, cela me convient. La prise d’un bone serait la cerise sur le sundea… ma conjointe et moi venons tout juste de réserver notre sejour pour mars 2025…3 semaines près de St-François. J’ai tellement hâte d’y retourner. Encore merci pour vos conseils.

J’espère pour toi que la température de l’eau baissera et que les sargasses ne seront pas là pour gâcher la fête, en ce moment, c’est tout simplement pas pêchable

Merci Yves pour me faire part de tes observations… Pas très jolie tout çà… Tu m’a donné le gout de faire quelques recherches sur la relation température de l’eau et bonefish. Je suis tombé sur une étude publiée dans un journal scientifique , le Environmental Biology of Fishes. Une phrase que j’ai retenue. :¨ the optimal temperature for scope for activity (7.5 mgO2/min/kg) was 26.7 °C ¨. Donc 26 celsius semble la cible… J’ai donc vérifié les température mensuelle de l’eau en Guadeloupe .En Mars et Avril l’eau tourne autour de 26 Celsius. Je suis un peu plus rassuré puisque notre séjour est de la fin Mars à la mi Avril. Reste les sargasses…je me croise les doigts… Merci encore Yves. Ce que j’apprécie de tes commentaires c’est ta franchise . Tu fais part de ton expérience en disant la réalité sans essayer de la rendre plus attrayante. Ce n’est pas très agréable ce que vous vivez présentement en Guadeloupe avec ce réchauffement de l’eau…Et je ne crois pas que ça va s’améliorer avec les années, au contraire. Dommage…

Je ne sais pas de quand date ton étude mais certainement d’il y a un moment ! Depuis juin 2023 les températures sont nettement au dessus des moyennes, et en février et mars en mer on était à 30 degrés et sur les flats entre 30 et 34 degrés et en ce moment c’est pire, du coup les tarpons sont actifs pas les bonefishs.
Les flats du bord devenant de plus en plus difficiles à pêcher (entre températures et fréquentations élevées) je te souhaite le meilleur pour ton séjour, quand à moi je quitte l’île après 7 ans passés ici :wink:

1 Like

Wow !! je vais dire comme toi , les chiffres que j’ai trouvé sont surement fautifs… 30 Celsius…c’est beaucoup trop chaud… je vais devoir peut être me rabattre sur le tarpon … Enfin , on verra. Chose certaine, mes attentes seront des plus réalistes… Bon retour sur le continent…7 ans en Guadeloupe, c’est pas banal… Tu as du en vivre des expériences de pêche … Merci d’avoir pris le temps de bien m’orienter sur le potentiel halieutique de la Guadeloupe. Salut :wink:

1 Like