Quellle poix pour dubbing

Bonjour à tous,
J’utilise depuis de nombreuses années une poix de dubbing en stick d’une marque française bien connue. Je trouve qu’elle adhère mal au fil et au dubbing ou bien qu’elle fait des tas. J’ai tout essayé, la mettre dans la poche pour la réchauffer, enlever la partie supérieure qui a pu sécher. Rien n’y fait au point que je m’en passe.
Auriez-vous un produit ou une technique à me recommander ?
D’avance merci.

Bonjour , certain utile de la colle en stick …

J’ai de la loon High tack swax complètement sèche il faut la chauffer au briquet pour l’application c’est vraiment très collant

de la salive sur le fil avec ton doigt juste pour mouiller le fil ça colle à peine mais ça te laisse le temps de refermer ta boucle tranquille sur les poils ou le cdc bien positionnés avant vrillage…

Je n’utilise rien pour mettre du dubbing sur le fil. Je roule le dubbing toujours dans le même sens et ça marche pas mal. J’utilise parfois une boucle et coince les fibres dedans.

Salut,

Moi aussi et j’en suis super content. Sinon, j’avais avant le même produit estampillé Orvis et nickel aussi (utilisé pendant plus de 15 ans). Un seul souci avec un très vieux stick Ragot qui avait séché.

A plus,

Patrick

ps : pour ceux qui enroulent le dubbing sur le fil (et dont je fais aussi partie), l’effet n’est pas le même qu’en le posant sur le fil poissé et twistant.

Perso j’utilise ça. C’est a base de résine de pin. un flacon dure toute une vie.

Depuis que je refend le fil, je ne fais plus de boucle et je ne colle plus mes différents dubbings :rofl:

Merci de vos tuyaux.

Personnellement je n’aime pas trop les boucles sauf quand je n’ai pas le choix (cdc, oreille de lièvre…). Je trouve que ça alourdit la mouche.
Il faut que je teste en séparant les fis de la soie.

salut refendu, tu le trouve ou ton truc? et c’est quoi a l’origine? :face_with_monocle:
bruno

Mais tout les fils ne se valent pas. Dans ma collection j’ai une bobine JMC olive que j’aime beaucoup, quand j’essaie de la séparer le fil casse :face_with_raised_eyebrow::thinking::face_with_symbols_over_mouth:

On trouve la térébenthine de Venise dans les rayons beaux art, attention il y en a tous les prix.
Tu peux aussi utiliser la colophane pour archet violon, de handball, en grain ou poudre et même prélevée directement sur un pin et bien sûr diluée dans du with spirit ou essence de térébenthine.

1 Like

peu être limiter la quantité de poix,quand elle fait des tas sur le fil pas bon,juste passer l’index sur le stick 2 aller retour sur le fil entre le pouce et l’index…Cdlt

Bienvenue au club :wink:
J’ai pris chez Ardent un fil Petitjean qui se sépare bien.
A+

Salut,

C’est bizarre, j’utilise très souvent la méthode du fil séparé, y compris avec du 14/0, sans problème.
Ce que j’ai trouvé de mieux comme aiguille, ce sont les aiguilles de machine à coudre qui ont une pointe “triangulaire” qui va super bien. Il faut juste faire attention à ne pas pas effilocher le fil, ce qui le fragilise beaucoup.

A plus,

Patrick

Est-ce que tu aplati ou manipule ton fil avant de le séparer ?
Si oui comment fais tu ?
Merci

C’est cette raison que j’utilise également le Petitjean :crazy_face: Je passe plusieurs fois l’aiguille derrière jusqu’à ce qu’il s’aplatisse, je plante l’aiguille au milieu du plat et je descend sans ménagement particulier. Avec le Petitjean, ça passe à tout les coups :stuck_out_tongue_winking_eye: Il y a quand même des différences dans ses fils car le vert s’aplatit plus facilement que le noir :wink:

1 Like

Salut,

Je mets le fil contre mon doigt et j’appuie un peu dessus avec la pointe de l’aiguille. Et je pique quand je pense être au milieu.

Ce qu’il y a de bien avec cette méthode, c’est que l’on n’a pas d’épaisseur de fil comme dans la dubbing-loop. Une seule épaisseur de 14/0, cest négligeable.

A plus,

Patrick

2 Likes

Merci, je vais essayer ça :wink:

A partir de 7’20’’ tu verras la manipulation dont nous parlons :grinning:

2 Likes