Quels streamers en fonction de la soie (et réciproquement)?

Bonsoir à tous

Question certainement un peu naïve mais hormis par l’expérience, comment peut-on évaluer quelles mouches / streamers peuvent être envoyés avec un numéro de soie donné ?

Selon les critères du streamer (taille du streamer, poids / poids mouillé, composition (lapin ou synthétique, etc…), etc.), comment détermine-t-on avec quel numéro de soie il pourra être facilement lancé ou pas ?

Peut-on trouver quelquepart une sorte de tableau même empirique qui pourrait aider les débutants ?

Merci
Fabrice

À ma connaissance, il n’y a pas de règle bien définie car c’est difficilement quantifiable avec une balance.

Il s’agit surtout d’un ressenti lors du lancer. Si tu as du mai à lancer ton streamer, il y a de fortes chances que ton ensemble soie / canne soit sous dimensionné ou que sa soie n’ait pas un profil adapté.

À numéro égal, une soie à profil décentré vers la pointe propulse plus facile les streamers.

Donc il faut en passer par des essais.

Fred

Il faut arriver à trouver le bon mariage entre le poids et profil d’une soie avec la vraie puissance de la canne.
Par exemple une canne donnée pour une soie de 5 est parfois physiquement une vraie canne de 5 ou une 4 ou une 6, certaines cannes sont passées au banc d’essai avec la mesure de l’ERN qui déterminera la vraie puissance physique de ta canne.
Concernant les soies malgré la norme Aftma et les tolérances acceptées peu de fabricants la respecte dans le monde de la soie synthétique, tu vas acheter une 5 chez X mais en réalité c’est une 5,5 voir une 6 d’où l’intérêt de peser ses soies.
Quand tu as trouvé ton profil et ton poids de soie idéale en fonction de ta canne tu peux chez certains fabricants de soie naturelle demander ton poids souhaité.
A noter que plus tu vas diminuer dans le vrai numéro canne/soie et moins la tolérance sera importante un écart de poids de soie de 0,30 grammes sur tes 9 premiers peut avoir d’énormes incidences sur les résultats sur l’eau.

Tout dépend également du type de pêche. Dans certaines petites rivières on a parfois intérêt à manier le streamer sous la canne à la verticale sur les postes repères pour faire sortir les truites de leur cache. Dans ces conditions peu importe la puissance de la canne.

Autre critère important : la longueur et le profil du bas de ligne, en général, j’utilise un bas de ligne très court

1 Like

Je ne choisi pas les streamers en fonction de la soie, mais du poisson recherché.
Et après je choisi l’ensemble canne-soie qui correspond.En « gros »:
Stream broc= soie 9 ou 10
Stream black, perche, truite réservoir etc = soie 7
Stream truite en rivière = soie 5

1 Like

Salut
En fait je choisis aussi l’ensemble canne-soie en fonction du poisson recherché et j’ai les mêmes ensembles que toi d’ailleurs
Ma question c’est plutôt: parfois quand j’achète un streamer de taille « moyenne » je me demande si ça va passer ou pas sur ma canne bass (soie de 7)
Donc j’aimerais savoir comment vous vous faites une idée sans avoir à essayer en situation
Fabrice

Malheureusement , l expérience est un facteur plus qu important…

Comme dans tout :wink:

1 Like

Il y a de nombreux critères comme le poids du streamer mouillé (difficile à déterminer dans un magasin ou sur internet), les matériaux, synthétiques plus légers que les naturels comme le lapin, la grandeur du stream, son volume, la tête (poils, magic head, balsa etc) etc etc
Alors au début, on se lance « au coup de coeur » et la pratique fera son travail :wink:
Ça vient vite…au bord de l’eau.

… et la résistance à l’air lors du lancer !

1 Like