Home .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. Milieu .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Réparation botillons waders

Bonjour,

Je viens de relire plusieurs sujets sur les réparations des waders mais je n’ai trouvé que des sujets sur le « tissu » (respirant ou néoprène) ou sur les chaussons.

J’aimerai pouvoir réparer le botillon attenant aux waters.

Ces botillons sont en caoutchouc et j’ai une entrée d’eau au bout de la botte, certainement entre la jonction de la semelle et du chaussant lui même; pour être plus précis sur la partie qui est entre la semelle et le dessus de la botte (trépointe?).

Quel type de colle ou de matériau utiliseriez vous pour ce type de réparation?

sur une paire de waders beaucoup plus ancienne j’avais utilisé des rustines sur les bottes sur lesquelles on voyait bien le trou (je ne sais pas en quelle matière elles étaient) mais cela n’avait pas tenu.

Si vous avez réussi ce type de réparation je suis preneur d’infos.

Merci

Bonjour,

En principe les bonnes rustines marchent bien sur les surfaces planes. Toutes mes cuissardes ont fini avec …Comme tout collage, la préparation du support est la clef de la réussite.

Sinon après avoir bien nettoyé le support (eau savonneuse, petite brosse, papier de verre, dégraissant etc)+ Sicaflex plus ou moins dilué au white spirit en deux passages, voire plus. Un qui pénètre, un qui couvre etc.
On peut avec une allumette ou un palillo vérifier ce qu’il y a derrière la toute petite fente : ce peut être un décollement qui vient de l’intérieur. Auquel cas il faut y « pousser à l’intérieur » du produit avec, une allumette, une spatule, une seringue etc.

Souvent, il faudra mettre le collage en pression 24 h mini avec une « forme » à l’intérieur (cylindre de bois ou de polystyrène dense) et à l’extérieur un moyen de compression adapté (serre-joint, étau, ligature provisoire avec de la ficelle, etc).

P.S : si c’est petit, le mastic silicone dilué devrait faire

à +

merci @jc11

Je vais donc acheter du sicaflex, reprendre les post sur « réparations waders » pour voir la dilution et essayer de réparer. Si cela fonctionne je peux me retrouver avec deux waders opérationnels.
:crossed_fingers:
:slightly_smiling_face:

j’essaye et je fais un retour

Bonjour,

En l’espèce, je pense que nécessité fait loi en matière de dilution. C’est affaire de niveau de porosité du support ou/et de finesse des fentes, trous et décollement.

Aussi, pour des collages très fins, lunettes par exemple, où c’est plus pratique avec un résultat plus propre.

à +

Petit retour sur la réparation de mes waders.
Les deux avaient des fuites au niveau des bottes.
Le premier c’était à cause d’un petit trou sur le dessus de la botte, le second une fuite entre la semelle et le chaussant.

Pour les deux une première couche de sicaflex dilué avec du white spirit. j’ai badigeonné en couche fine.
Après une semaine de séchage (temps humide et je n’était pas là) seconde couche beaucoup plus épaisse de sicaflex pur. Pas très lisse, contrairement à la première couche, mais ce n’est pas l’esthétique qui était recherché.

Samedi j’ai essayé la première paire (petit trou sur la botte): après trois heures dans l’eau avec parfois de l’eau à mi cuisse les chaussettes étaient encore sèches après avoir quitté les waders.
:slightly_smiling_face:

Je suis assez confiant pour la seconde paire, que je n’ai pas encore essayé, vu que la fuite était beaucoup moins importante.

J’ai donc récupéré deux paires de waders dont une est un peu plus épaisse et surtout beaucoup mieux coupé et qui correspond mieux à ma morphologie.

Merci pour cette astuce.

Juste une question. Comment conservez-vous la cartouche après ouverture. Lors de la deuxième couche je n’arrivai plus à utiliser « le pistolet », cela bloquait bien: j’ai dû éventrer la cartouche. Donc j’ai perdu ce qui restait.

Bonjour,

Perso je fais sortir très peu de produit, applique un bout de feuille de plastique doublée dessus et revisse de cône diffuseur pour maintien. On peut aussi faire avec un élastique.
S’il y a du « durci » en sortie de cartouche, on peut faire avec un tire-bouchon ou doucement avec un mèche à bois ou autres. Idem pour vider un cône diffuseur.
Pour les petits collages, je ne me sert pas du cône diffuseur à fortiori s’il y a dilution au White Spirit.

à +

Ok merci beaucoup.

j’avais bien nettoyé le cône diffuseur mais j’avais laissé l’extrémité non couverte. Une semaine après j’ai essayé d’enlever la partie qui avait durcie avec un tournevis mais pas réussi.

C’est vrai que lorsque l’on va diluer le produit ce n’est pas la peine d’utiliser le cône diffuseur.
Des des « détails » que je retiendrai à l’avenir.