Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Robe à analyser

Bonjour à tous,

Que pensez-vous de cette truite ? Fario ? Pas fario ?
Contexte : poisson pêché hier sur un affluent du Rhin, où les truites ont généralement des robes bien, bien plus colorées. L’adipeuse semblait en partie coupée. Nageoire caudale abîmée (ou marquée ?).
Les nageoires sont également très grises par rapport à ce qu’on rencontre habituellement dans le secteur (nageoire orangées très souvent marquées d’un liséré blanc).
Merci d’avance pour vos lumières.

Fario. La morphologie me semble celle d un poisson sauvage en sortie de fraie (très mince). La forme et la taille des nageoires me font penser a un poisson sauvage.

Merci !
Oui, je n’ai aucun doute sur le fait que ce soit un poisson sauvage.

L’ami qui m’a envoyé la photo s’étonnait du phénotype très argenté de ce poisson, se demandant si ce pouvait être une truite de mer. L’adipeuse marquée aurait pu être un signe qu’il s’agissait d’un poisson faisant l’objet d’une étude particulière. Des travaux d’arasement de plusieurs seuils ayant été faits récemment, on se met (un peu vite ?) à espérer. :wink:
La morphologie me semble en effet bien être « plutôt » celle d’une fario, et les points « plutôt » ronds également. Mais comme je ne connais rien en matière de TDM et que la robe de ce poisson est en effet très inhabituelle pour le cours d’eau en question, je souhaitais simplement en avoir le coeur net.

La robe est bien " Grise " et a partir de la ligne latérale les points ce transforme en " croix " le doute est légitime , comme toi difficile de ne pas penser a une truite de mer , et les marques font bien penser a une étude …

1 Like

C’est un morphotype caractéristique du Rhin, de vraies fusées ces truites. Effectivement se rapproche d’une TDM mais feraient uniquement des migrations en eau douce.

1 Like

et une idée sur le marquage ?

Non, étude ou oiseau piscivore ???

Intéressant ! Donc ce pourrait être une truite remontée du Rhin selon toi.
Dans ce cas, ce serait également une excellente nouvelle, car signe d’une continuité retrouvée sur le cours d’eau sur plusieurs dizaines de kilomètres. :+1:t3:

En ce qui concerne le marquage, on est en train de se renseigner pour voir si une étude est en cours.

Ce qui me frappe, c’est d’une part la couleur des nageoires associée à la blancheur de la robe, d’autre part (et surtout) l’absence totale de points rouges, y compris sur la nageoire adipeuse, alors que l’intégralité des poissons que nous avons pris sur cette rivière conservent quelques (souvent plusieurs) points rouges même lorsqu’ils sont très vieux. Le phénotype ne semble pas correspondre au milieu.

2 Likes

Très peu probable pour une truite de mer, si tôt en saison elle serait argentée. Idem une ravalée ne serait pas dans de telles coloris, et très peu (quasi pas) de croix de St André. Pour moi ce n’est pas une anadrome.

3 Likes

Bonsoir Orpailleur,
si iil n’est pas anadrome, ce poisson est probablement issu d’un repeuplement sur un sous-bassin communicant avec celui sur lequel il a été capturé …
A+

1 Like

La truite est une espèce très polymorphe et un phénotype type ne peut que s’établir à l’aide de statistiques faites sur un grand nombre d’individus.

On a alors une moyenne qui décrit au mieux la souche. Mais il existe et il existera toujours des poissons qui feront exception à la règle.

C’est la loi du vivant et de ses multiples brassages génétiques.

Fred

2 Likes