Une soie naturelle vert fluo pour la nymphe chez Pêche à soie

Fais un essai tu sera surpris par les résultats. J’ai utilisé cette technique sur des rivières à l’etiage avec des eaux cristallines, sur des poissons éduqué et avec une soie de 4 synthétique donc pour moi l’idée n’est pas ridicule.
David

Ok David, merci pour l’échange

Pour la méthode Roncari, une pointe de soie en 1m orange fluo ou non est suffisant.
On détecte très bien ainsi les touches.
Il me semble inutile de traiter en couleurs alternées une plus grande longueur de soie puisque seule l’extrémité nous fait visualiser la touche.
Perso, j’ai une synthétique WF grise avec 1 m d’orange en extrémité.
Le sujet méthode Roncari a déjà été traité, mais un stage avec lui est vraiment tout sauf une perte de temps .

J’ai aussi une naturelle Pêche à soie et je dois la graisser avant la partie de pêche et au moins 2 fois dans la journée et 1 fois avant le coup du soir.
En nymphe « fil posé » il faut une flottabilité excellente de la pointe de la soie.

Suite:
A la nymphe au fil tendu « sous la canne », c’est un long fil de 18 ou 20/100 qui sert d’indicateur (Stan Freiheit met 5m de fil bicolore).
La soie reste souvent dans le moulinet.

A la nymphe « à la française », Yannick préconise 4m50 de bicolore.

La couleur de soie dans ces 2 cas n’a pas une importance notable.

Vraiment ça vous fait plaisir de pêcher comme ça ? Perso je trouve ça nul ! Lancer toujours au même endroit sur le même banc de poissons, bien au sec sur la rive… à plus de 70 balais et principalement pêcheur de saumon, je ne voudrai pas redevenir pêcheur de truites !
Cordialement

Pour la nymphe à la française c’est juste un bas de ligne classique avec des brins de couleur fluo, avec 4,5 m de fil bicolore + une pointe, on es déjà plus dans la pêche à l’espagnole (même si inventée par un français!). Pour la soie vert fluo en parallèle, je ne vois effectivement pas bien l’intérêt, peut-être une pêche style Roncari en petite rivière avec un mono-brin de 2 mètres.

4 Likes

On a pas dit que l’on pêchait ainsi, on donne un avis sur l’éventuelle utilité d’une soie naturelle de 15m et fluo, à couleurs alternées.
Donnez votre avis sur le sujet serait plus intéressant que d’égratigner les participants à ce forum.

5 Likes

Trouver sa nul ?? Tu me fais bien rigoler tu dis avoir 70 ans, et parler comme sa ! La prospection est identique à de la pêche en sèche, les dérives sont longues, la pêche est fine, ou est le problème ? Que tu n’aime pas c’est autre chose. Je pense que tu ne connais pas bien le sujet en question . Tu te dis pêcheur de saumon, bravo bel esprit.
David

8 Likes

Salut.
À tu déjà essayé avant de critiquer ? Je peux t’assurer que pour faire du poisson il y a du boulot avant de faire des dérives et des posés bien comme il faut, et pour le choix des nymphes( bon lestage,couleur etc…) tu te gratte les cheveux 5mn. Chacun prend du plaisir comme il veut quelque soit le mode de pêche du moment que ça respecte les poissons.
GIL

2 Likes

et bien c’est pas beaucoup différent de la pêche du saumon ou tu balances ta mouche le plus loin possible, tu dérives, tu relance, etc etc, un pas vers l’aval et c’est reparti…

5 Likes

Ayé j’ai trouvé.
Des explications beaucoup plus claire sur l’usage de cette soie içi.

1 Like

Après vision du document, la soie est utile en fil posé méthode « proche de Roncari » comme dit dans l’article cité.

En aucun cas elle ne donne la hauteur d’eau comme mentionné par Pêche à Soie.

Bizarre, je ne trouve plus cette soie en vente sur la site Pecheasoie.

Ne cherchez pas, c’est pas pour pêcher, c’est pour vendre. Et chacun est libre d’essayer, ou pas.