Vue pas pris

Je m’explique Il nous est arrivé à chacun d’entre nous de décrocher casser ou de voir un poisson et ne pas pouvoir le prendre si vous avez une anecdote partagé là :blush:

C’était fin mars à saulière sur le plat au dessus de la réserve, un museau perçait régulièrement la surface le long de la rive d’en face. Qu’a cela ne tienne, je reprends ma voiture, passage obligé sur le pont de monceaux et me voila garé en face saulière.Je traverse un champ, monte sur une clôture et tout s’écroule, bilan: waders déchiré,boite allu abîmée et surtout une cote fêlée. Je me traîne au bord de la rivière et découvre une truite collée a la bordure en train de manger, vite premier lancé, je la cale, deuxième puis troisième une aspiration, départ vers l’amont, casse.Le lendemain matin retour dans le berry quinze jours d’arrêts de travail et une grande blessure d’amour propre.

11 Likes

Je vais en faire rire beaucoup, mais pour ma part les poissons vus et pas pris se comptent par dizaine chaque jours, en une semaine c’est pas moins de 100/150 bonefishs et permits de vus pour un au sec une dizaine cassés et plein de larmes ( de joie de les voir )
Mais pour relativiser quand j’arrive le matin sur mon lieu de « travail » je me dis que j’ai beaucoup de chance de vivre tout ça ? :yum:
Yves

5 Likes

A la fermeture, sur un lisse à la fin du parcours, 2 énormes truites nymphaient avec nonchalance les têtes vers l’amont, j’étais en aval sur la berge. Il fallait lancer loin. Pour gagner un peu de distance je me suis acrebouté à la clôture. Finalement une des deux a pris la nymphe mais je ne l’ai vu que quand elle l’a recrachée, trop tard! Je ne les ai jamais revues.

1 Like