5 actions pour bien relacher un poisson

Bonjour,

Que pensez vous de ce petit film ?

Encore un sujet a polemique lol…

2 Likes

“utilisez une épuisette” oui mais pas un truc qui enlève la moitié du mucus du poisson :wink:

2 Likes

Tout est sujet à polémique ! La rhétorique existe aussi !

Oui c’est bien aussi une piqûre de rappel. Elles sont bien ces recommandations.

1 Like

D’accord avec toi ! Un commentaire est toujours possible pour accompagner le lien.

Tout à fait ! rapides et efficaces j’espère.

Les sujets “à polémique” sont simplement ceux qui font le plus réagir donc finalement les plus intéressants à condition de ne pas s’emballer…
Sur le fond, je trouve cette piqure de rappel EVIDENTE sachant que le combat est plus court si la canne est suffisamment puissante et le fil pas trop fin…Encore une évidence de mon point de vue.

Des évidences que l’on voit peu souvent toutes appliquées au bord de l’eau. Poisson “maillé” ou pas, photo ou pas. Montrer et mettre en avant des gestes simples véhiculant des valeurs de respect, ne reste t il pas le meilleur moyen pour faire évoluer les comportements ? Individuellement donner l’exemple en action de pêche mais aussi dans nos propos et images sur nos réseaux sociaux !

Salut,

moi ce que je vous propose c’est que vous agissiez ensemble pour proposer une liste des 5 recommandations à suggérer le tout rédigé en français sur le sujet.

Ensuite nous la publierons sur le site.

Ca donnera un but aux Ă©changes et ce sera constructif :slight_smile:

6 Likes

Salut , il y en a une qui me semble Ă©galement importante pour Ă´ter un minimum de mucus au poisson avant de le manipuler , est de bien se mouiller les mains .

1 Like

L’utilisation d’une épuisette adaptée afin de limiter les contacts ne dispense pas de se mouiller les mains bien sûr !

Très bonne idée !
Pour commencer un titre ? " 5 gestes 5 raisons par les pêcheurs sportifs " par exemple ! Vos idées ?

Abréger la durée du combat au maximum en employant des diamètres de fil permettant de la faire. À savoir utiliser toujours le diamètre de fil à la limite supérieure maximale de ce qu’il est possible de faire.

Ne pas se mouiller les mains de manière à avoir une bonne adhérence des mains sur le poisson pour éviter de le serrer. Les études montrent que le poisson risque plus d’un écrasement des organes internes que du manque de mucus. Donc se mouiller les mains est une vraie fausse bonne idée car pour éviter de l’échapper, on a tendance à le serrer.

Sortir le poisson hors de l’eau de moins de temps possible. Photos dans l’eau si photos.

Placer le poisson tête vers l’amont et le laisser partir seul quand il le décide.

Fred

  • J’aurais pu Ă©crire mot pour mot les critères Ă©voquĂ© par Fred. J’ajouterais : s’abstenir de pĂ©cher lorsque la T°C de l’eau s’approche ou dĂ©passe les seuils de confort pour l’espèce considĂ©rĂ©e (20°C pour la truite).

  • L’ardillon n’a strictement aucune influence nĂ©gative sur la survie des poissons, mĂŞme chose pour l’épuisette. C’est bien la durĂ©e de la lutte et le temps d’exposition hors de l’eau qui sont les paramètres importants.

A+
J

Je ne l’ai pas marqué car effectivement ça me paraissait évident car ce sont des points qui ressortent des études sur la remise à l’eau des poissons.

Ardillon : aucun impact
Épuisette : aucun impact.

Du coup chacun fait comme il veut.

Bon ben, on n’est pas mal là, on les a les 5 points pour laisser un maximum de chances de survie au poisson. :grinning:

Fred

Hardillon aucun impact ça m’étonne un peu quand même. Possible mais à la condition de décrocher le poisson dans l’eau et si ça ne se décroche pas direct, on coupe.
Certaines parties de la bouche ( variable suivant les espèces ) sont très dures, sans hardillon partie dure ou partie tendre, ça se décroche aussi bien.
J’ai vu, comme vous tous, des scènes de boucherie au décrochage avec des remises à l’eau de poissons un peu morts.
Sur les parcours no-kill l’hardillon est interdit, il doit bien y avoir une raison.

1 Like

Bonjour,

Le but est d’accompagner la petite vidéo existante (ou celle faite par un adhérent du forum)

Par exemple:
Titre : 5 gestes simples et 6 recommandations pour pêcheurs sportifs (partagés sur le forum Gobages)

Texte:
Petit poisson deviendra grand pourvu que … les pêcheurs lui laisse la vie ! Petit ou gros les poissons ont surtout besoin d’êtres relâchés dans des conditions optimum pour leur survie. Manipulés, soulevés, hors de l’eau, épuisés, captivité trop longue et dans de mauvaises conditions, … amenuisent énormément leurs chances de survie. Et pourtant une attitude adaptée dépend souvent de la connaissance et l’application de quelques gestes simples et recommandations.
1/ Ecrasez vos ardillons pour faciliter le décrochage, tenir l’hameçon pas le poisson, ne jamais forcer plutôt couper court le fil
2/ Abrégez le temps de combat le plus possible en utilisant fil et matériel à la résistance adaptée aux poissons recherchés
3/ Utilisez une épuisette avec un filet à mailles et matière douce afin de préserver le mucus fragile mais indispensable à la survie du poisson.
4/ Maintenir votre prise dans l’eau pendant vos manipulations de décrochage, observation, photos …
5/ Relâchez votre poisson suffisamment rétabli, en le maintenant simplement en équilibre dans l’eau et dans vos mains desserrées, c’est à lui de repartir le moment venu !
6/ Savoir arrêter de pêcher les espèces fragilisées ou mise en danger quand des conditions extrêmes s’établissent (T° de l’eau trop chaude, niveau d’eau anormalement bas, etc…)
Merci Ă  vous !

1 Like

A mon sens, le plus important est de remettre le poisson dans son élément au plus vite, ce qui implique

  1. de raccourcir le combat par du matériel adapté (canne suffisamment puissante, fil pas trop fin…)
  2. d’éviter tout ce qui retarde la remise à l’eau: ardillon rendant pénible et long le décrochage, photo inutile sauf pour l’égo du pêcheur, mesure du poisson (sauf trophée éventuel), attente pour que le copain vienne voir…

Ça veut dire plus de photos de poissons hors de l’eau sur Gobages.