Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Avez-vous testé l'outil "strike indicator new zealand"?

Bonjour, j’ouvre ce sujet car en regardant des vidéos de pêche en Nouvelle-Zelande, j’ai remarqué cet outil assez intéressant qu’ils utilisent pour pêcher en nymphe. C’est la marque strike indicator qui le vend sous le nom de « New Zealand Tool ». Pour l’utiliser, il faut glisser un bout de tube en plastique sur le bas de ligne (à l’aide d’un outil), et y ajouter de la laine hydrophobe. Dans les vidéos que j’ai regardé, ça a l’air de très bien flotter même avec des nymphe assez « imposantes » (en tout cas mieux qu’une mouche parachute par exemple) et c’est surtout très visible ! Cependant je ne trouve pas d’avis en français… Non pas que l’anglais me pose de soucis, au contraire je le comprends très bien. Mais ce serait sympa de savoir si des membres du forum l’ont testé. Voici un lien pour l’acheter en France : New Zealand strike indicator tool kit - PLC FLY SHOP
Merci !

Les conditions de pêche ne sont malheureusement pas les mêmes en NZ et chez nous. Quand tu vois qu’en nymphe au fil, sans autre indicateur qu’un bout de 16 centièmes coloré il faut parfois ferrer lors d’une infime déviation du fil sinon le poisson recrache, je te dis pas avec un pompon de cette taille.

Mais admettons, cet indicateur doit être pas mal. J’ai utilisé du Yarn à l’étranger en guise d’indicateur de touche. Ça marche. Je le mettais directement dans une boucle sur le fil donc je n’ai pas testé ce système de fixation.

Fred

1 J'aime

Merci pour ta réponse ! La taille du pompon est variable, on peut le couper à notre guise. Et c’est tellement léger que la touche se voit pas trop mal même avec des petites truites, enfin je pense mais c’est à vérifier. Par rapport à une sèche en guise d’indicateur je pense que la laine hydrophobe à l’avantage d’être beaucoup plus flottante, et ça permet aussi d’ajuster la distance entre la nymphe et l’indicateur en une fraction de seconde.

La nymphe au fil très peu pour moi, je trouve que c’est plus vraiment de la pêche à la mouche, autant pêcher au toc… mais chacun son avis :wink:

Timothé

Alors du coup si la nymphe au fil t’intéresse pas que compte tu faire du strike indicator ? j’avoue que je comprends pas trop l’ouverture d’un sujet comme celui là si c’est pour affirmer dans ta dernière phrase "La nymphe au fil très peu pour moi, je trouve que c’est plus vraiment de la pêche à la mouche, autant pêcher au toc… mais chacun son avis "
Étonnant non ? ( aurais dit notre regretté Desproges )
Yves

2 J'aime

J’espère n’être pas hors sujet, ça je vais parler de mon expérience en nymphe au fil avec cet indicateur, et il semble que se ne soit pas l’application dans laquelle tu souhaites l’utiliser.
Je voulais utiliser cet indicateur dans des conditions où la luminosité ne permet pas de voir convenablement son nylon fluo, et je fus très déçu : ça casse le lancer, et la dérive…donc mise au placard.

1 J'aime

J’utilise depuis longtemps une pâte flottante fluor orange, ça marche assez bien.

1 J'aime

Et moi un tabans, ou un sedge en poil de cervidé, j’y mets un peu de fibres colorées sur le dos, parfois, par très fort courant ou par faible luminosité.
Double chance.

1 J'aime

Oui si la pêche en nymphe au fil peut être assimilée au toc, la pêche avec ce type d’indicateur peut s’apparenter à de la pêche au bouchon.

Après chacun prend son plaisir comme il veut. Ce type d’indicateur peut néanmoins rendre de précieux services pour de la pêche à distance en eaux vives pour soutenir un train de nymphe.

Je préfère aujourd’hui utiliser des petits ballons qui se vissent sur le fil.

Fred

2 J'aime

Le strike indicator fait le même job qu’une mouche sèche type parachute mais en « mieux » (enfin je crois). Il flotte tout comme la mouche sèche, à la différence près qu’il ne peut pas faire monter de poisson

Merci pour ta réponse, je pense que j’essaierai malgré tout et ferai un retour dans ce même sujet (ou un autre, qui sait).

J’aimerai bien jeter un oeil à ces ballons, as-tu un lien s’il-te-plaît ?

J’ai monté des plus gros sedges cette année, je réessaierai. Et comme je ne suis pas doué avec le montage de parachutes j’en achèterai quelques-uns à Jean-Benoît sur angefly.com. Comme ça si l’indicateur n’est pas fonctionnel j’utiliserai des mouches, comme avant

Je l’utilise assez souvent quand je pêche au fil plaqué à distance par mauvaise visibilité.C’est très efficace,léger facile à lancer.Je les fabrique moi même avec un tube de 2mm de longueur ,j’utilise les liens creux destinés a la fabrication des scoubidous et un mèche de fibre synthétiques.Il faut un aiguille avec un petit crochet à l’extrémité ou se la fabriquer(corde à piano). C’est vrai que cela ressemble à de la pêche au bouchon,mais ni plus ni moins que fixer un tabanas sur une potence ou par la courbure de l’hameçon,on à peut être meilleure conscience.

1 J'aime

Ok, je pense commencer avec le kit pour me familiariser puis me mettre à les faire moi-même quand je n’aurai plus de tube plastique ou de matériau hydrophobe. Merci pour ta réponse

La dessus tu te trompes.

j’ai écrit un test il y a quelques années.

Pour le strike indicator tu peux te faire les tiens pour pas cher avec du yarn et un bout de tube de stylo bic. par exemple.

1 J'aime

Oups, en effet je voulais dire qu’il ne peut pas piquer de poisson (à moins qu’on y accroche un hameçon :sweat_smile:). J’imagine qu’à l’occasion une truite doit bien pouvoir monter pour voir ce que c’est le gober.

Je vais allez voir le test, merci :slight_smile:

C’est juste que assez souvent tu as des montées sur la sèche… pas sur l’indicateur

Oui c’est clair. Le nombre de montées que j’avais (comme @Jean-Yves) sur un simple rigoletto fluo m’avait amené à faire une mouche rigoletto qui a pris du poisson.

C’était un simple rigoletto enfilé sur un hamecon.

Depuis j’ai analysé pourquoi ils prenaient cette mouche et je l’ai adaptée pour en faire une tueuse mais au départ, sans ces montées sur indicateurs, ce modèle efficace n’aurait pas vu le jour.

Fred

La pointe de la soie bien graissé fonctionne aussi très bien comme indicateur et surtout sa n’entrave pas la dérive.
David

2 J'aime

Bien sur que l’indicataur fait monter des poissons et je vais même plus loin l’an dernier sur la dourbie j’ai prit une truite sur ma nymphe qui avait gobé l’indicateur,sur le coup j’ai été surpris ,en fait le poisson avait l’indicateur et la nymphe dans la gueule,il avait glissé au ferrage et la truite s’est retrouvé en contact avec la nymphe.On fait souvent monter des truites sur des petits indicateurs en fibre orange fluo ou autres et pas que des petites comme quoi.