Site gobages .:. Pêche mouche .:. Matériel .:. Communauté .:. Montage mouche .:. Voyages pêche .:. carte Nokill et réservoir .:. Vidéos

Peche mouche - Gobages.com

Bas de ligne soie nymphe

Bonjour, la compétition interdisant la pêche au fil il est imposé une soie et un BDL de max deux fois la canne qui est souvent 10, 10.6 voir 11 pied. Pour se faire, il a été créé des soies ultra fine nymphe diamètre 55 chez plusieurs fabricants vision, soldarini etc… Quel typa de BDL mettez vous derrière une telle soie et qu’elle longueur ? Dégressif, progressif, mono filament, à noeuds, sans noeuds et dans quelles déclinaisons ?
Merci pour vos réponses même si certains me diront qu’il n’y a aucun avantage et qu’il vaut mieux pêcher qu’avec du fil hors compétition.

Bonjour,
J’utilise une soie parallèle Robinson et un bas de ligne sans noeud, et ça me convient parfaitement.

Salut,
La plupart des compétiteur utlise un mono brin en 18°° ou 20 °° directement sur la soie fine paralelle
L’idée n’étant pas de pêcher en lançant loin une mouche mais de pêcher proche, avec discrétion.
Donc un mono brin d’une longueur de canne plus un ou deux bout de fluo, une micro boucle et la pointe (porte pointe si besoin. )

A +

Salut, tu as ça aussi.


A plus.
David

1 J'aime

Etrange le dernier bas de ligne en dégressif. Qu’est ce que ca change dans le lancer ?

Les diamètres sont dégressifs, mais le bas de ligne est progressif. Le but est d’avoir moins de poids sur le haut du bas de ligne donc moins d’influence sur la dérive.

2 J'aime

Tu peux expliciter plus si c’est possible ? Que veut tu dire par moins d’influence sur la dérive par rapport au poids bdl ?

Simplement par gravité ton bas de ligne va tirer sur ta nymphe, plus tes brins en départ de bas de ligne sont gros et plus tu influ sur la dérive. Et plus ta nymphe sera légère plus le phénomène est amplifié . Du coup un bas de ligne progressif réduit le poids de l’ensemble du bas de ligne. (Brins les plus gros plus courts) .

1 J'aime

Au niveau du lancer et du poser oui je vois, quand tu poses à toujours la ligne qui se rétracte avec le poids du bdl ou de la soie je comprends effectivement, il faudrait que j’essaie surtout avec des petits nymphes ou sèches

Il me paraît quand même plus simple d’utiliser un corps de Bdl court (2m) et une pointe longue (entre 2 et 5m)… pour obtenir un poser détendu.

En sèche oui mais là c’est pour la nymphe au fil (regarde le titre). On peut aller encore plus loin avec une soie euronymphe, 50 cm de 30%, 50 cm de 20 cm puis un mono fll de la longeur de la canne avant un brin indicateur et la pointe dont la longueur varie en fonction de la profondeur (minimum 150% de la profondeur).

3 J'aime

Non, il existe des Bdl universels.

Pour ce type de soie un bas de ligne "dit classique "n’est pas adapté. Après je pense qu’il y a plein de formules, il faut surtout pas trop se compliquer la vie.
David

Merci pour vos réponses c’est très intéressant et très instructif David j’aime beaucoup le BDL expert d’eric Lelouvier et la logique physique qu’il entraîne cela me plait bien
J’ai pêché en sèche avec ce type de BDL pour la finesse de présentation et le douceur de posé, mais je n’avais jamais pensé à cette approche pour la répartition du poid d’un BDL nymphe ou les BDL classiques derrière une soie euronymphe ne me donnent pas satisfactions justement par le ventre que fait le BDL

1 J'aime

Justement je pense le contraire, il n’y a pas de bas de ligne « Universel » .

3 J'aime

Mais ca doit être un enfer pour impacter dans une veine d’eau qui n’est pas juste dans les pieds. Impossible de faire des faux lancer, ne serait ce que 1 ou 2 pour dérouler quelques mètres complémentaire. C’est surement l’intérêt d’avoir une soie et un bas de ligne un peu dégressif pour garder un peu d’énergie dans le bas de ligne ?
Et puis je pense que si on veut bien faire les choses, on ne peut pas être universel. Chaque méthode a ses particularité et ses finesses. Bas de ligne, poids de la soie, longueur de canne…

2 J'aime

Oui mais se trimbaler au bord de la rivière avec plusieurs cannes, moulinets, Bdl… c’est pas le top. Donc après des décennies de Palm et d’essais divers, on finit logiquement par rechercher la simplicité donc l’universalité. Pour ma part, c’est quel que soit le mode de pêche utilisé corps de Bdl court et dégressif pour propulser et pointe longue voire très longue (2 à 5m) pour la présentation. Au-delà de la présentation, une pointe longue casse beaucoup moins sur un gros poisson (50 et +) ce qui est un avantage primordial me semble t’il. Faites l’essai avec 1m de 12/100eme puis avec 3m du même diamètre, tirez dessus et vous verrez la différence…

Ne pas confondre donc « universalité » et « simplicité », et « compromis », qui serait plus adéquat alors; plus l’habitude, l’expérience et les choix de chacun…en fonction de son type et style de de pêche Prioritaire .
Si tu as cette formule universelle, n’hésite pas à la communiquer sur ici même sur le site, car çà pourrait grandement intéresser ceux qui débutent ici !

Pas sûr que l’aspect dégressif soit le plus adéquat pour le facteur discrétion, même si je l’utilise aussi: certains disent et utilisent même le contraire et je les crois volontiers .
P.S.
il n’y a pas de Bdl qui puisse avec les performances recherchées à tous niveaux/facilité/efficacité/discrétion, toutes les satisfaire.(compromis donc éventuellement ) !
Avec une même canne, et ceci est un point important aussi(donc pas « Universel »)… et le pêcheur !!! :relaxed:… si tu connais la formule du Bdl qui fonctionne optimalement en pointe 8-10-12-16-18-20 °/°° , en petite -moyenne-très large rivière, en fort courant ou sur plat totalement lisse, avec une micro nymphe légère-une casque tungstène(voire double comme certains), un gnat sur H22-une fourmi sur H18-une "grise sur H 16-un palmer fourni H14-un sedge dragué H12 au coup du soir ou une grosse mouche de Mai… voire un steamer, noyées même… sans vent-avec fort vent de face…?! avec une 6-8-9-10-11 pieds …
Fait nous signe et donne nous ta formule magique .

2 J'aime

P.S.
Concernant la différence/longueur de pointe, oui ! c’est de la physique/résistance des matériaux :
une pointe de 1m ou 3m a une même charge(force) de rupture indépendante de la longueur soit X, Y ou Z Newtons en 10 ou 12 ou 14/100ème proportionnelles à leur section. ET indépendante de leur longueur donc.
Par contre, pour un même diamètre, 12/100ème par exemple(ou tout autre) pour ton exemple, et quel que soit le diamètre considéré, oui l 'ALLONGEMENT à rupture(avec la même force pour un même diamètre encore une fois) sera 3 fois plus grand avec une longueur de 3 m qu’avec 1 m .
P.S.
çà permet effectivement de contenir des rushs(en déplacements donc… mais aucunement d '« augmenter » la force de rupture".
Donc, avec ton exemple entre 2 et 5 mètre , ton gain d’allongement à rupture est de … 5 divisé par 2 = 2,5 ! (quelque soit le diamètre) .
Et forcément c’est important… même si tous ici ne tapons dans le 50 et + .

4 J'aime

Mon Bdl est celui qu’utilisait l’équipe de France il y a plus de 10 ans. Principe: faire en sorte que le diamètre de chaque brin inférieur soit égal à 60 à 80% du diamètre du brin supérieur. La base: 70cm de 50/100eme, 60 cmde40/100eme, 50 cm de 30/100eme et 40 cm de 20/100eme puis la pointe entre 18 et 8/100eme. Avec cela tu peches en seche, en nymphe, en noyée et au streamer sans problème, tant en grande rivière qu’en ruisseau ou tu peux réduire ta pointe à 1,50m. Pour préserver le poisson en écourtant le combat, je ne suis pas partisan des pointes en-dessous de 12/100eme. De toute façon et hormis pour faire descendre des micro-nymphes, avec une pointe longue tu peux pêcher en 14/100eme sur h20 voire 22. Difficile de faire plus simple !

1 J'aime