Changer anneaux serpentiformes par des monopattes

J’ai un 9’ #5 4 brins d’action rapide avec des anneaux serpentiformes. Je souhaite me lancer dans le rodbuilding et changer les anneaux par des monopattes avec une repartition quelque peu changée. En effet il y a 12 anneaux en tout au lieu de 11 habituellement. Je souhaiterai connaitre vos avis sur les changement de l’action que cela pourrait donner ? le shooting sera t’il meilleur ? Le jeu en vaut il la chandelle ? Est ce une bonne idée ? Dans l’attente de vos commentaires.

A ta place je conserverai les 12 anneaux serpentiformes car avec 11 anneaux monopatte ta canne risque de devenir encore plus rapide qu’elle ne l’est actuellement. Par ailleurs avec moins d’anneaux, l’anneau de départ risque d’être plus éloigné de la poignée ce qui est gênant quand on pêche sous la canne car la boucle ainsi formée tire sur la mouche.

Salut Bal,
elle est vraiment originale ton analyse :thinking: tu peux développer techniquement?
Parce que en théorie moins d’anneaux serpentiformes = moins de micro points durs sur le blank (à moins que la canne soit montée en anneaux souples type Recoil)

Salut,
Une 9’ #5 action rapide ou pas c’est 10 anneaux (sans compter l’anneau de pointe)
c’est une canne du commerce? un montage perso? c’est quoi comme blank? 12 anneaux serpentiforme c’est bizarre comme montage.
Il n’y a pas de contre-indication à faire les modifications que tu souhaites faire, par contre, afin de ne pas faire n’importe quoi et gâcher les qualités intrinsèques de ton blank, il faut que tu expliques ce que tu veux en faire.
@+++

C’est une canne montage Carnivorae Blank North fork LMXF 590-4 9’ soie 5 - 4 brins
2 anneaux de départ bague nanoplasma, 9 anneaux serpentiforme tich et 1 anneau de pointe. Au départ je voulais me lancer dans le rodbuilding avec ce blank ci dessus et ayant vu cette canne en vente je me suis dit que pour débuter je changerai les anneaux. Autre question bête, y a t’il une difference lorsque que l’on shoote avec des anneaux serpentiformes ou monopattes ?

Je ne connais pas bien le travail de ce monteur de canne, mais c’est assez original de mettre 11 anneaux (qui plus est en serpentiforme) sur un blank plutôt rapide. Mais pourquoi pas…

Drôle d’idée :slightly_smiling_face: mais pourquoi pas encore…
En principe quand on se lance dans le rodbuilding, on achète un blank chinois à 40 balles, et en avant pour les erreurs, ce n’est pas bien grave. Parce que il ne faut pas se leurrer, la première canne au delà du côté affectif, elle est très souvent ratée! :grin:
parce que là on est sur un blank haut de gamme qui vaut 400€ me semble-t-il.

Ce n’est pas bête du tout. il y a une très très légère différence théorique oui, qui est due à la position du fil de l’anneau par rapport à la soie. l’un perpendiculaire, l’autre à environ 45°.
Mais sincèrement, celui qui me dit qu’il sent une réelle différence canne en main…

1 Like

Bonjour.

On.peut toujours se demander pourquoi la plupart des marques qui produisent des cannes haut de gamme utilisent.presque exclusivement des serpentiformes. Il doit bien y avoir une raison autre que l’économie d’une ligature par anneau. Qu’en pensez-vous?

A plus

B

1 Like

À mon avis, la réponse est simple : le serpentiforme, par sa double ligature, est beaucoup plus résistant ans le temps que le monopatte.
La fixation par double ligature du serpentiforme en fait un élément rigide, alors que le monopatte accuse les contraintes en fléchissant, ce qui n’est pas bon pour la résine des ligatures.

Ce fut le cas à une époque, mais aujourd’hui c’est faux, la majorité des cannes les plus hauts de gamme sont montés en monopatte, et la plupart en anneaux monopattes REC Recoil RSF ou RSFX.

Par exemple sur une canne 9’ #5, c’est 8 ligatures en moins, quasi moitié moins de vernis sur la canne. même sur le haut de gamme, l’économie est facile à faire! il ne faut pas chercher la raison ailleurs…

1 Like

Merci pour vos commentaires. Il est sûr que je vais d’abord m’entraîner sur une canne bas de gamme. J’ai d’ailleurs commandé une canne à 25 euros sur aliexpress avec 2 scion. Je vais pouvoir faire pas mal d’essais. Je pense que si je change les anneaux je devrai avoir une nette différence même si je suis déjà assez satisfait de la canne actuelle.

Sans vouloir te contredire, je serai tout de même moins catégorique que toi. Je viens de faire un tour chez orvis, winston, TnT. La dernière citée sort effectivement quelques séries, notamment les modèles destinées à la nymphe/toc, équipées d’anneaux monopattes. Loomis équipe desormais ses cannes de monopattes surtout depuis que la marque a été rachetée par Shimano. Mais c’est encore loin d’être une généralité chez les concurrents. Il est possible que cette tendance se poursuive et se généralise, par soucis d’économie sans doute. Mais un certain nombre de moucheurs habitués au haut de gamme a vraiment du mal à accepter ce type d’anneaux. Je connais même des inconditionnels de loomis qui ont laissé tomber cette marque pour cette raison.

À plus

B

1 Like

Tu as raison, les anneaux monopattes restent minoritaires chez les fabricants, et je doute que la tendance s’inverse.
Pour en avoir discuté avec certains distributeurs en matériel de rodbuilding, ils sont unanimes sur la résistance moindre de ces anneaux à long terme.

Aucun soucis, et bien au contraire même, la discussion est toujours ouverte.

Si tu n’as regardé que ça, tu n’as rien vu.
La méthode est simple, tu vas sur pêcheur.com, ou ardent ou autre, dans le rubrique canne mouche tu fais un tri du plus cher au moins cher, et tu regardes…
Au minimum 90% des cannes les plus chères sont en monopattes, c’est une évidence.
Comme j’ai déjà dit, ça a été le cas, mais ça ne l’est plus.
on parle du haut de gamme là…

En ce qui concerne Loomis tu es sur du coup?
Parce que des Classics en 10’#4 et 9’#6, j’en ai eu, j’en ai réparé aussi quelques unes, et j’en ai démonté et remonté quelques autres (en version américaine et en version européenne) elles sont toujours été montées en monopattes, d’abord avec des tich, puis avec des Rsfx…
Les autres modèles de la marque je les connais moins.

Quand au fait de changer de marque parce que celle-ci passe d’anneaux serpentiformes a des monopattes, je serai vraiment curieux que les personnes concernées expliquent quelles différences elles y trouvent canne en main.

Je suis prêt à parier que personne n’est capable les yeux fermés en lançant avec une canne, de dire si elle est montée en monopattes ou en serpentiformes.
Faudra qu’on se fasse ça tiens un jour à une rencontre gobnaute ou à un meeting!

1 Like

N’empêche que moins d’anneaux = moins de poids = rapidité accrue.

Bonsoir @bal57 ,
peut tu développer stp la concordance entre poids et rapidité ?

Il y a très peu de différence de poids entre des anneaux serpentiformes et des mono pattes. Si tu montes une canne avec moins d’anneaux, tu gagnes en poids sur le blank donc en rapidité de ce dernier. Cela me paraît assez évident. En revanche, je ne suis pas convaincu par l’influence du choix des anneaux, à nombre égal, sur l’action de la canne. A mon sens, les deux points de fixation d’un serpentiforme contre un seul point pour un monopatte, ne changent pas grand chose à l’action de la canne.

et bien je suis désolé mais je ne voit pas ça comme ça . le blank a son action ( rapidité ) et je ne vois pas en quoi le fait qu’il il ai plus ou moins d’anneaux change son action ( rapidité ) .
je ne chercha pas la polémique mais étant un petit monteur de canne j’essaye de comprendre . Je m’explique :
si je prends un blanck trucmuche , je monte uniquement l’anneau du scion , je fouette mon blanck a une action . Si je monte tous les autres anneaux mon action est moins rapide ?

Tu vois les choses comme tu veux et j’en fais de même. Ceci étant, je maintiens après une centaine de montages, qu’alleger un blank en diminuant le nombre des anneaux ou (et) en modifiant leur espacement sur le blank, à une influence sur l’action de la canne montée. En revanche, serpentiformes ou monopatte, bof, pas vraiment de différence en pratique.

Sur action intrinsèque peut-être pas mais sur sont inertie (recovery speed) c’est possible du moins faiblement

1 Like

[quote=« bal57, post:18, topic:21912 »]
en modifiant leur espacement sur le blank, à une influence sur l’action de la canne montée
[/quote]la on est d’accord et c’est logique , mais le reste non ., désolé .

Je suis un peu largué, je le reconnais.J" ai pêche pendant.presque trente ans sous les tropiques avec de grosses cannes. Tous les gars qui m"'accompagnaient dans mes trips utilisaient aussi des grosses cannes, et à part Loomis( bien que j’aie eu l’occasion de tester des nrx montees avec des serpentiformes) la totalité des cannes que j’ai pu voir ou essayer étaient équipées de serpentiformes. Que ce soit Sage, Orvis.,TnT , winston, TFO. Je suis revenu en France depuis peu et il est vrai que j’ai pu constater que nombre de cannes sont montées avec des monopates. Mais j’ai l’impression que ça concerne surtout les cannes destinée à la truite et aux ombres, et que les modèles puissants( au dessus de 8) sont plus généralement équipées de serpentiformes. Je possède une bonne quinzaine de cannes allant de 8 à 14/15, et toutes sont équipées de serpentiformes.
Honnêtement, après avoir comparé les deux types de montage, je ne ressens pas de différence significative, à part le look.

À plus

B